Famille des comètes quasi-Hilda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La famille des comètes quasi-Hilda (en anglais abrégé en QHC pour les initiales de Quasi-Hilda Comets) est un sous-groupe des comètes de la famille de Jupiter. L'appellation comète quasi-Hilda a été inventée en 1979 par l'astronome slovaque Ľubor Kresák[1].

Orbites des comètes quasi-Hilda[modifier | modifier le code]

Les comètes quasi-Hilda ont des éléments orbitaux très similaires à ceux des astéroïdes de la famille des astéroïdes Hilda, et présentent le critère le plus remarquable d'avoir une période en résonance 2:3 avec la planète Jupiter. L'excentricité moyenne est de 0,27, mais on trouve des comètes d'excentricité comprise entre 0,5 et 0,6. Les valeurs de leurs paramètres de Tisserand sont comprises entre 2,90 et 3,04[2].

Liste de comètes quasi-Hilda[modifier | modifier le code]

La liste suivante répertorie les comètes appartenant à la famille quasi-Hilda. Cette liste ne doit pas être considérée comme statique mais est sujette à de fréquents changements puisqu'en plus des nouvelles découvertes, les évolutions futures des comètes repertoriées peuvent provoquer soit leur inclusion soit leur exclusion de cette famille[3] :

Nom
Demi-grand axe
en U.A.
excentricité
inclinaison
en degrés (°)
36P/Whipple 4,17 0,259 9,94
39P/Oterma 7,25 0,246 1,94
74P/Smirnova-Tchernykh 4,17 0,148 6,65
77P/Longmore 3,60 0,358 24,40
82P/Gehrels 4,14 0,124 1,13
111P/Helin-Roman-Crockett 4,05 0,140 4,23
117P/Helin-Roman-Alu 4,09 0,255 8,70
129P/Shoemaker-Levy 4,09 0,188 3,08
135P/Shoemaker-Levy 3,83 0,290 6,05
147P/Kushida-Muramatsu 3,80 0,277 2,37
212P/NEAT 3,93 0,579 22,40
215P/NEAT 4,03 0,199 12,79
228P/LINEAR 4,16 0,177 27,92
231P/LINEAR-NEAT 4,02 0,247 12,33
246P/NEAT 4,01 0,287 15,99
D/1977 C1 (Skiff-Kosai) 3,85 0,259 3,20
D/1993 F2 Shoemaker-Levy 9 n'existe plus à la suite de son impact avec la planète Jupiter en juillet 1994
P/1996 R2 (Lagerkvist) 3,78 0,310 2,61
P/1999 XN120 (Catalina) 4,18 0,214 5,03
P/2010 H2 (Vales) 3,85 0,193 14,26
(457175) 2008 GO98 3,96 0,281 15,57

Captures en tant que satellites temporaires ou collisions[modifier | modifier le code]

Plusieurs comètes quasi-Hilda ont été soumises de façon spectaculaire aux perturbations gravitationnelles de la planète Jupiter, devenant des satellites temporaires ou entrant en collision avec elle :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Imre Toth, Connections between asteroids and cometary nuclei, Proceedings of the International Astronomical Union (2005), 1: 67-96, 17 mars 2006, pag. 79.
  2. (en) The quasi-Hilda subgroup of ecliptic comets - an update.
  3. a, b, c et d (en) K. Ohtsuka, T. Ito, M. Yoshikawa, D. J. Asher, H. Arakida, « Quasi Hilda Comet 147P/Kushida-Muramatsu Another long temporary satellite capture by Jupiter », arXiv (consulté le 7 septembre 2009).
  4. (en) B. Marchand, « Temporary satellite capture of short-period Jupiter family comets from the perspective of dynamical systems » [PDF] (consulté le 2 août 2009).
  5. (en) Jupiter Captured Comet for 12 Years in Last Century.
  6. (en) Statistical theory of interior-exterior transition and collision probabilities.