Sednoïde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un sednoïde est un objet transneptunien du Système solaire dont le périhélie est au-delà de 50 unités astronomiques du Soleil et dont le demi-grand axe est compris entre 150 et 1 500 unités astronomiques. Ils correspondent à ce que Chadwick A. Trujillo et Scott S. Sheppard définissent, dans leur article annonçant la découverte de 2012 VP113[1], comme un objet du nuage d'Oort interne. Étant donnée leur distance au Soleil, ils forment un sous-ensemble des objets détachés.

Nom[modifier | modifier le code]

Dans leur article annonçant la découverte du transneptunien 2012 VP113[1], publié en mars 2014, Chadwick A. Trujillo et Scott S. Sheppard définissent ce qu'est un « objet du nuage d'Oort interne », sans jamais employer le nom « sednoïde ». Cependant, ce surnom, créé à partir de celui du premier objet connu de ce genre, à savoir (90377) Sedna, sur le modèle de « plutoïde », est utilisé dès octobre 2013 par les auteurs dans le résumé d'une présentation effectuée à la 45e rencontre de la Division de planétologie (Division for Planetary Sciences) de l'American Astronomical Society[2], laquelle rencontre s'est tenue juste avant la réception par l'éditeur de l'article sus-mentionné. Ce nom est repris dans une demande de temps d'observation effectuée par les deux auteurs pour le semestre 2014A (1er février au 31 juillet 2014)[3]. À la suite de la mise en ligne de l'article sur le site de Nature, le 26 mars 2014, le nom « sednoïde » est abondamment utilisé dans les médias, notamment anglophones[4],[5].

Création de la catégorie[modifier | modifier le code]

La création de la catégorie des sednoïdes date de l'annonce de la découverte de 2012 VP113 : cet objet, dont l'orbite est similaire à celle de (90377) Sedna, est en effet le deuxième objet connu ayant un périhélie supérieur à 50 unités astronomiques, donc situé en permanence au-delà de la limite extérieure de la ceinture de Kuiper.

Listes des membres connus[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Chadwick A. Trujillo et Scott S. Sheppard, « A Sedna-like body with a perihelion of 80 astronomical units », Nature, vol. 507, no 7493,‎ , p. 471-474 (DOI 10.1038/nature13156, résumé, lire en ligne [PDF])
    L'article a été reçu par la revue Nature le , accepté par son comité de lecture le et mis en ligne le .
  2. (en) Scott S. Sheppard et Chadwick A. Trujillo, « Beyond the Kuiper Belt Edge: Sednoids and the Inner Oort Cloud », Bulletin of the American Astronomical Society, vol. 45, no 5 « Proceedings of the 45th Meeting of the Division for Planetary Sciences, Denver (Colorado), 6-11 october 2013 »,‎ , #511.04 (Bibcode 2013DPS....4551104S)
  3. (en) Scott Sheppard et Chad Trujillo, « Proposal Information for 2014A-0479 (« Beyond the Edge of the Solar System: The Sednoid Population ») » [html], sur National Optical Astronomy Observatory (consulté le 31 mars 2014)
  4. (en) Kenneth Chang, « Discovery of Planetoid Hints at Bigger Cousin in Shadows » [html], sur The New York Times, (consulté le 31 mars 2015)
  5. (en) Mark Zastrow, « New Icy Body Hints at Planet Lurking Beyond Pluto » [html], sur NOVA Next, (consulté le 31 mars 2015)