Astéroïdes troyens de Neptune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un astéroïde troyen de Neptune est un astéroïde dont l'orbite héliocentrique est en résonance de moyen mouvement 1:1 avec celle de Neptune, et qui est situé aux alentours d'un point stable de Lagrange (L4 ou L5) du couple Soleil-Neptune, c'est-à-dire qu'ils sont situés à 60° en avance ou en retard sur Neptune.

Liste[modifier | modifier le code]

Au 1er septembre 2015[1], le Centre des planètes mineures recense douze troyens de Neptune : neuf autour du point L4 et trois autour du point L5.

Désignation
provisoire
Point de
Lagrange
Périhélie
(UA)
Aphélie
(UA)
Inclinaison
(°)
Magnitude
absolue
Diamètre
(km)
Année
d'identification
2001 QR322[2] L4 29,428 31,349 1,3 8,2 ~140 2001
(385571) Otréré[3] L4 29,351 31,259 1,4 8,8 ~100 2004
2005 TN53[3] L4 28,253 32,284 25,0 9,1 ~80 2005
(385695) 2005 TO74[3] L4 28,733 31,824 5,2 8,5 ~100 2005
2006 RJ103 L4 29,345 31,005 8,2 7,5 ~180 2006
2007 VL305 L4 28,131 32,171 28,1 8,0 ~160 2007
2004 KV18 L5 24,566 35,657 13,6 8,9 56[4], [5] 2011
2008 LC18 L5 27,547 32,468 27,5 8,4 ~100 2008
2011 HM102[6] L5 27,691 32,409 29,4 8,1 90–180[7] 2012
2012 UV177 L4 29,996 32,205 20,8 9,2 ~64 2012
2014 QO441[8] L4 30,01 33,26 26,77 18,8 101 2015
2014 QP441[8] L4 29,98 28,05 31,92 19,4 67 2015

Objets contestés[modifier | modifier le code]

La nature troyenne de 2004 KV18 est contestée[8] notamment par Nesvorn et Dones (2002) ainsi que par Guan et al. (2012).

Les astronomes ont d'abord cru que 2005 TN74[9] et (309239) 2007 RW10[10] étaient des troyens, avant de se raviser.

(316179) 2010 EN65 est en train de passer de la position L4 à L5 en passant par L3[11].

Animation montrant l'orbite des six troyens au point de Lagrange L4, dans un référentiel en rotation avec une période égale à celle de Neptune, Neptune est donc stationnaire et représenté à 315°.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Centre des planètes mineures, « List of Neptune trojans » [« Liste des troyens de Neptune »] [html], mis à jour le 1er septembre 2015 (consulté le 8 septembre 2015)
  2. (en) E. I. Chiang et al., « Resonance occupation in the Kuiper Belt: Case examples of the 5:2 and trojan resonances », The Astronomical Journal, vol. 126, no 1,‎ , p. 430-443 (DOI 10.1086/375207, Bibcode 2003AJ....126..430C, arXiv astro-ph/0301458, résumé, lire en ligne [html])
    Les coauteurs de l'article sont, outre E. I. Chiang : A. B. Jordan, R. L. Millis, M. W. Buie, L. H. Wasserman, J. L. Elliot, S. D. Kern, D. E. Trilling, K. J. Meech et R. M. Wagner.
    L'article a été reçu par la revue le et accepté par son comité de lecture le .
  3. a, b et c (en) Scott S. Sheppard et C. Trujillo, « A survey for trojan asteroids of Saturn, Uranus and Neptune », Bulletin of the American Astronomical Society, vol. 38,‎ , p. 564 (Bibcode 2006DPS....38.4403S)
  4. The Tracking News
  5. « JPL Small-Body Database Browser: 2004 KV18 » (consulté le 3 mars 2012)
  6. (en) Alex H. Parker et al., « 2011 HM102: discovery of a high-inclination L5 Neptune trojan in the search for a post-Pluto New Horizons target » [« 2011 HM102 : découverte d'un troyen de Neptune »], The Astronomical Journal, vol. 145, no 4,‎ , id. 96 (DOI 10.1088/0004-6256/145/4/96, Bibcode 2013AJ....145...96P, arXiv 1210.4549, résumé)
    Les coauteurs de l'article sont, outre Alex H. Parker : Marc W. Buie, David J. Osip, Stephen D. J. Gwyn, Matthew J. Holman, David M. Borncamp, John R. Spencer, Susan D. Benecchi, Richard P. Binzel, Francesca E. DeMeo, Sebastian Fabbro, Cesar I. Fuentes, Pamela L. Gay, J. J. Kavelaars, Brian A. McLeod, Jean-Marc Petit, Scott S. Sheppard, S. Alan Stern, David J. Tholen, David E. Trilling, Darin A. Ragozzine et Lawrence H. Wasserman.
  7. Alex Parker, « Citizen "Ice Hunters" help find a Neptune Trojan target for New Horizons », Planetary Society blogs, The Planetary Society, (consulté le 9 octobre 2012)
  8. a, b et c (en) David W. Gerdes et al., « Observation of two new L4 Neptune trojans in the Dark Energy Survey Supernova Fields » [« Observation de deux nouveaux troyens de Neptune (au point) L4 »], arXiv,‎ , p. 11 p.  (Bibcode 2015arXiv150705177G, arXiv 1507.05177, résumé, lire en ligne [PDF])
    Les coauteurs de l'article sont, outre D. W. Gerdes : R. J. Jennings, G. M. Bernstein, M. Sako, F. Adams, D. Goldstein, R. Kessler, T. Abbott, F. B. Abdalla, S. Allam, A. Benoit-Lévy, E. Bertin, D. Brooks, E. Buckley-Geer, D. L. Burke, D. Capozzi, A. Carnero Rosell, M. Carrasco Kind, J. Carretero, C. E. Cunha, C. B. D'Andrea, L. N. da Costa, D. L. DePoy, S. Desai, J. P. Dietrich, P. Doel, T. F. Eifler, A. Fausti Neto, B. Flaugher, J. Frieman, E. Gaztanaga, D. Gruen, R. A. Gruendl, G. Gutierrez, K. Honscheid, D. J. James, K. Kuehn, N. Kuropatkin, O. Lahav, T. S. Li, M. A. G. Maia, M. March, P. Martini, C. J. Miller, R. Miquel, R. C. Nichol, B. Nord, R. Ogando, A. A. Plazas, A. K. Romer, A. Roodman, E. Sanchez, B. Santiago, M. Schubnell, I. Sevilla-Noarbe, R. C. Smith, M. Soares-Santos, F. Sobreira, E. Suchyta, M. E. C. Swanson, G. Tarlé, J. Thaler, A. R. Walker, W. Wester et Y. Zhang.
  9. MPEC 2005-U97 : 2005 TN74, 2005 TO74 Minor Planet Center
  10. « Distant EKOs, 55 » (consulté le 24 juillet 2012)
  11. de la Fuente Marcos, C.; De La Fuente Marcos, R. (2012). "Four temporary Neptune co-orbitals: (148975) 2001 XA255, (310071) 2010 KR59, (316179) 2010 EN65, and 2012 GX17". Astronomy and Astrophysics 547: L2. arXiv:1210.3466. Bibcode:2012A&A...547L...2D. doi:10.1051/0004-6361/201220377.