Planète V

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La planète V est une planète hypothétique qui se trouvait entre Mars et Jupiter. Les scientifiques de la NASA, John Chambers et Jack Lissauer à partir de simulations pensent qu'une telle planète existait il y a 3,9 milliards d'années. Cette théorie fut présentée par M. Chambers et J. Lissauer lors de la 33e « Lunar and Planetary Science Conference » en [1],[2]. Il y a environ 3,9 milliards d'années, la Planète V aurait provoqué des perturbations dans la ceinture d'astéroïdes. De nombreux corps auraient alors changé d'orbite, croisant ainsi celle de Mars et de la Terre. Les travaux de Chambers et Lissauer soutiennent également que la Lune serait le résultat d'une collision entre la Terre et un corps de la taille de Mars. La planète V pourrait donc être la cause de la création de la Lune[1],[3].

Selon M. Chambers, La planète V a sûrement plongé dans le Soleil à cause des perturbations[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) J. E. Chambers et J. J. Lissauer, « A New Dynamical Model for the Lunar Late Heavy Bombardment », Lunar and Planetary Science XXXIII, vol. 33,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. Futura, « Mercure, Vénus, la Terre, Mars et ... PLANET V ! », sur Futura, (consulté le )
  3. (en) R. Brasser et A. Morbidelli, « The terrestrial Planet V hypothesis as the mechanism for the origin of the late heavy bombardment », Astronomy & Astrophysics, vol. 535,‎ , A41 (ISSN 0004-6361 et 1432-0746, DOI 10.1051/0004-6361/201117336, lire en ligne, consulté le )
  4. (en) « On the stability of a planet between Mars and the asteroid belt: Implications for the Planet V hypothesis », Icarus, vol. 189, no 2,‎ , p. 386–400 (ISSN 0019-1035, DOI 10.1016/j.icarus.2007.01.016, lire en ligne, consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]