Anneau de la Terre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anneau de la Terre
Nom Soleil
Type spectral G2V
Magnitude apparente -26.74
Disque
Type Disque de débris
Caractéristiques orbitales
Demi-grand axe (a) ~ 1  ua
Caractéristiques physiques
Découverte
Informations supplémentaires

L'« anneau de la Terre » est un disque de poussières circumsolaire[N 1] situé au niveau de l'orbite de la Terre qui a été détecté au début des années 1990.

Découverte[modifier | modifier le code]

En 1989, Al Jackson et Herb Zook du Johnson Space Center ont calculé que l'attraction gravitationnelle de la Terre devrait piéger une partie des particules de poussière retombant dans un anneau autour du Soleil. Mais la simulation informatique qui a suivi à la trace le comportement de moins de cent particules, n'était pas suffisante pour convaincre tous les astronomes que l'anneau était réel[1].

Des simulations informatiques réalisées à l'Université de Floride et le Johnson Space Center ont permis en 1994 de trouver ce qu'aucun télescope n'avait alors jamais vu : un disque de poussière autour du Soleil sur l'orbite de la Terre. En effet, Stanley Dermott, Bo Gustafson, et leurs collègues de l'Université de Floride ont utilisé un super-ordinateur pour simuler les trajectoires de milliers de grains de poussières individuels[1].

Leurs simulations prouvent non seulement que l'anneau existe, mais qu'il a une structure particulière. Comme la Terre occupe le bord interne de l'anneau, il[Qui ?] sculpte l'anneau de poussière, laissant un espace en face de[pas clair] la planète et la concentration de poussière dans son sillage[pas clair]. La cause de l'anneau de poussière est un phénomène appelé résonance : les poussières de particules sont piégées par la proximité de la Terre[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'anneau a une épaisseur de trois cent mille kilomètres et une largeur d'environ 50 millions de kilomètres de son bord intérieur à son bord extérieur. La Terre est noyée dans le bord intérieur. Cependant la poussière du disque est si diffuse — en moyenne, il contient moins d'une particule par kilomètre cube — qu'il est presque impossible de la voir dans le ciel nocturne[1].

Origine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Disque de débris.

Les astronomes savent depuis longtemps que le système solaire interne était en général poussiéreux. Une partie de la poussière est produite par le passage de comètes, et d'autres débris proviennent de la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter, où des milliards d'astéroïdes sont constamment heurtés et pulvérisés, remplissant le disque de débris de la Terre[1].

Autres anneaux similaires[modifier | modifier le code]

Un anneau similaire a été détecté au niveau de l'orbite de Vénus. Son existence, suspectée depuis les années 1970, a été confirmée fin novembre 2013.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Circumsolaire » signifie « en orbite autour du Soleil ».

Citations traduites[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]