96P/Machholz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres comètes découvertes par Donald Machholz, voir Comète Machholz.
96P/Machholz
Machholz 1
Description de l'image 96P 20070403 000500 HI1A.png.
Caractéristiques orbitales
Époque 2458040.5
(14 octobre 2017)
Demi-grand axe 3,0352 ua
Excentricité 0,9591
Périhélie 0,1239 ua
Aphélie 5,947 ua
Période 5,29 a
Inclinaison 58,138°
Dernier périhélie 27 octobre 2017
Prochain périhélie 31 janvier 2023

Caractéristiques physiques
Découverte
Découvreurs Donald Machholz
Date 12 mai 1986
Désignations 96P, Machholz, Machholz 1, 1986 J2, 1991 XII, 1986e, 1986 VII

96P/Machholz, dite Machholz 1, est une comète périodique découverte le par Donald Machholz, astronome amateur américain, avec des jumelles 29 x 130[1]. La composition chimique de l'astre est sensiblement différente des comètes déjà étudiées, et suggère une origine extrasolaire.

Elle est suspectée d'être à l'origine des Ariétides, pluie de météores intense qui dure du 22 mai au 2 juillet chaque année.

Elle présente la particularité d'être la comète possédant la plus petite distance au périhélie (0,124 UA) des comètes à courte période. Cette distance diminue à chaque nouveau retour.

En janvier 2002, elle fut étudiée par le télescope spatial SOHO.

Composition chimique[modifier | modifier le code]

L'étude spectrométrique effectuée lors du passage de 2007 a révélé certaines anomalies parmi les taux de carbone et d'autres composés de sa chevelure et de sa tête. Le taux de cyanogène (de formule CN-CN) est inférieur d'un facteur 72 à celui mesuré dans l'ensemble des autres comètes. Les molécules à deux ou trois atomes de carbone (notées C2 et C3) y sont beaucoup moins abondantes. Ces indices peuvent suggérer que ce serait une comète interstellaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]