(2101) Adonis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adonis.
(2101) Adonis
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2453300,5)
Demi-grand axe (a) 280,289×106 km
(1,874 ua)
Périhélie (q) 65,906×106 km
(0,441 ua)
Aphélie (Q) 494,673×106 km
(3,307 ua)
Excentricité (e) 0,765
Période de révolution (Prév) 936,742 j
(2,56 a)
Vitesse orbitale moyenne 18,10 km/s
Inclinaison (i) 1,349°
Nœud ascendant (Ω) 350,580°
Argument du périhélie (ω) 42,438°
Anomalie moyenne (M0) 307,406°
Catégorie Apollon
Caractéristiques physiques
Dimensions 0,5—1,2 km 1
Masse (m) 0,13—1,8×1012 kg
Masse volumique (ρ) ? 2 000 kg/m3
Gravité équatoriale à la surface (g) 0,0001—0,0003 m/s2
Vitesse de libération 0,0003—0,0006 km/s
Période de rotation (Prot) ? j
Classification spectrale ?
magnitude absolue (M) 18,7
Albédo (A) 0,20—0,04 1
Température (T) 197—207 K
Découverte
Découvreur Eugène Delporte
Date
Nommé d'après Adonis (mythologie grecque)
Désignation 1936 CA

(2101) Adonis fut l’un des premiers astéroïdes frôlant la Terre à avoir été observé. Il a été découvert par Eugène Delporte le et baptisé du nom d’Adonis, jeune et beau chasseur aimé d’Aphrodite dans la mythologie grecque.

Adonis est censé mesurer approximativement un kilomètre de diamètre et gravite autour du Soleil en un peu plus de deux ans et demi.

Dans l’approche qui a mené à sa découverte initiale, peu d’observations purent être faites pour calculer une orbite, et Adonis a été perdu jusqu’en 1977 où il a été redécouvert par Charles T. Kowal.

Adonis est le deuxième astéroïde de la catégorie Apollon à être découvert (après (1862) Apollon lui-même).

Il passera à moins de 30 millions de km de la Terre six fois au XXIe siècle, la plus proche en 2036 à 5,3 millions de km.

Adonis dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Il est fait référence à cet astéroïde dans la bande dessinée de Hergé On a marché sur la Lune, aventure de Tintin : le capitaine Haddock se trouve par mégarde entraîné par l’attraction de ce petit corps dessiné avec un certain réalisme. C'est ainsi que Haddock se retrouve "satellisé" autour d'Adonis, concept remarquable pour l'époque puisque le premier satellite artificiel ne sera lancé (autour de la Terre) que trois ans plus tard. En réalité, un tel phénomène n'est pas susceptible de se produire, si l'on rapporte les distances réelles où évolue Adonis (5 millions de km) à celles de la Lune (380 000 km).

Toutefois, selon le Comité de liaison enseignants et astronomes, Adonis est un earth-grazer (en) qui peut s'approcher périodiquement de la Terre et pourrait éventuellement passer entre la Terre et la Lune, bien que ce soit « extrêmement peu probable »[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Tintin, la physique et l'astronomie - La rencontre avec Adonis » [PDF], sur acces.ens-lyon.fr (consulté le 3 septembre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]