Météoroïde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le météoroïde, terme inventé par l'astronome Hubert Anson Newton en 1864[1], est un petit corps du Système solaire provenant de la désagrégation (généralement partielle) d’un astéroïde ou d’un noyau cométaire. Son errance et sa petite taille l'amènent en général à être capturé, le plus souvent en quelques millions à centaines de millions d'années, dans le champ gravitationnel d'une planète ou d'un de leurs satellites, éventuellement à se consumer dans leur atmosphère ou à s’écraser sur leur surface solide. Le terme de météoroïde est celui de l'objet dans l’espace interplanétaire. L'observation de l'objet traversant une atmosphère lui confère le statut de bolide. Si l'objet ne fait qu'effleurer l'atmosphère, il est qualifié de bolide rasant. Le phénomène lumineux qu'on observe depuis le sol (sur Terre) s'appelle un météore ou une étoile filante. Si l'objet ou ce qu'il en reste après sa traversée de l'atmosphère, atteint la surface solide, et qu'à la suite de l'impact, on en reconnaît des fragments, ceux-ci prennent alors le nom de météorite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) M. Beech, D. Steel, « On the Definition of the Term Meteoroid », Quarterly Journal of the Royal Astronomical Society, vol. 36, no 3,‎ , p. 281

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]