(588) Achille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Achille (homonymie).
image illustrant un objet mineur du Système solaire
Cet article est une ébauche concernant un objet mineur du Système solaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

(588) Achille
(588) Achilles
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2457200,5)[1]
Établi sur 1 093 observations couvrant 39 960 j, U = 0
Demi-grand axe (a) 776,669×106 km[1]
(5,2045247 ua)
Périhélie (q) 662,395×106 km[1]
(4,4376786 ua)
Aphélie (Q) 890,944×106 km[1]
(5,971 ua)
Excentricité (e) 0,1473422[1]
Période de révolution (Prév) ? j[1]
(11,87 a)
Vitesse orbitale moyenne (vorb) 13,00 km/s
Moyen mouvement (n) 0,0830104°/j[1]
Inclinaison (i) 10,31501°[1]
Longitude du nœud ascendant (Ω) 316,57269°[1]
Argument du périhélie (ω) 133,51859°[1]
Anomalie moyenne (M0) 122,03651°[1]
Catégorie troyen de Jupiter[1],[2] (camp grec)
DMIO terrestre 3,46138 ua[2]
Paramètre de Tisserand (TJup) 2,9[1]
Caractéristiques physiques
Dimensions 135,47 km[2]
Masse (m) 2,6×1018 kg
Masse volumique (ρ) 2 000 kg/m3
Gravité équatoriale à la surface (g) 0,0379 m/s2
Vitesse de libération 0,0716 km/s
Période de rotation (Prot) ? j[2]
(7,306 h)
Classification spectrale Du[2]
Magnitude absolue (M) 8,67[1],[2]
Albédo (A) 0,0328[2]
Température (T) ~124 K
Découverte
Découvert par Max Wolf[1],[2]
Date le [1],[2]
à 22 h 51 min 10 s 26 (TU)[1]
Lieu observatoire du Königstuhl[1] (024)
près d'Heidelberg[1],[2] (Bade)
Nommé d'après Achille[3]
Désignation A906 TG[1]
1906 TG,[2]

(588) Achille, désignation internationale (588) Achilles[1],[3], est un petit corps du Système solaire. Ce troyen de Jupiter[1],[4] est le premier objet à avoir été caractérisé comme un troyen.

Découverte[modifier | modifier le code]

L'astéroïde est découvert le [1],[3] à l'observatoire du Königstuhl[1],[3], près d'Heidelberg, par l'astronome allemand Max Wolf[1],[3].

Wolf l'observe, pour la première fois, à 22 h 51 min 10 s 26 (TU)[1], avec (587) Hypsipyle[5], à 09h 26m 23,80s d'ascension droite et +13° 40′ 55,8″ de déclinaison (coordonnées équatoriales à l'époque J2000)[1].

Désignation[modifier | modifier le code]

Le petit corps a été nommé, sur la proposition[3] de l'astronome autrichien Johann Palisa[6], d'après Achille[3], héros mythique de l'Iliade, l'épopée d'Homère relatant la guerre de Troie.

Sa désignation provisoire était A906 TG[1].

Intérêt[modifier | modifier le code]

Achille est le premier objet à avoir été caractérisé comme un troyen[7], objet dont l'existence avait été prédite par Joseph-Louis Lagrange dans son Essai sur le problème des trois corps[8]. C'est ce que l'astronome suédois Carl V. L. Charlier met en évidence, dès 1906[9]. Achille partage son orbite avec Jupiter autour du Soleil au point de Lagrange L4, c'est-à-dire qu'il est situé à 60° en avance sur Jupiter.

Pour autant, (12126) 1999 RM11, (re)découvert le à Socorro (Nouveau-Mexique) par le LINEAR, serait le premier troyen à avoir été observé[7]. Cet astéroïde est en effet identifié à A904 RD[10], observé pour la première fois, le [10], à l'observatoire Yerkes de Williams Bay (Wisconsin)[10], par l'astronome américain Edward E. Barnard.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa et ab (en) « (588) Achilles = A906 TG », sur minorplanetcenter.net, Minor Planet Center (consulté le 5 septembre 2015)
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k (en) « 588 Achilles (1906 TG) » [html], sur ssd.jpl.nasa.gov, Jet Propulsion Laboratory (consulté le 5 septembre 2015)
  3. a, b, c, d, e, f et g (en) Entrée « (588) Achilles » [« (588) Achille »], dans Lutz D. Schmadel, Dictionary of Minor Planet Names [« Dictionnaire des noms des planètes mineures »], Berlin, Heidelberg, New York, Dordrecht et Londres, Springer, [6e éd.] (1re éd. ), XII-1452 p. (ISBN 978-3-642-29717-5 et 978-3-642-29718-2, OCLC 795503075, DOI 10.1007/978-3-642-29718-2, présentation en ligne), p. 59
  4. (en) « List of Jupiter trojans » [« Liste des troyens de Jupiter »] [html], sur minorplanetcenter.net, Minor Planet Center (consulté le 5 septembre 2015)
  5. (en) « (587) Hypsipyle = A906 TF = 1931 CH = 1956 EN1 », sur minorplanetcenter.net, Minor Planet Center (consulté le 5 septembre 2015)
  6. (de) Max Wolf et August Kopff, « Benennung von kleinen Planeten », Astronomische Nachrichten, vol. 175, no 11,‎ , p. 191-192 (DOI 10.1002/asna.19071751112, Bibcode 1907AN....175..191W, lire en ligne [[GIF]]) : « Den von uns entdeckten drei sonnenfernen Planetoiden TG, VG und XM haben wir nach einer Anregung Dr. Palisas die folgenden Namen beigelegt :
    Achilles = (588) [1906 TG]
    Patroclus = [1906 VY]
    Hector = [1907 XM]
    Heidelberg, 1907 Juny 21 ».
  7. a et b (en) Brian G. Marsden (CfA), « The earliest observation of a trojan » [« La première observation d'un troyen »] [html], sur minorplanetcenter.net, Minor Planet Center,‎ (consulté le 5 septembre 2015)
  8. Joseph-Louis Lagrange, Essai sur le problème des trois corps
  9. (de) Carl V. L. Charlier, « Über den Planeten 1906 TG » [« Sur la planète 1906 TG »], Astronomische Nachrichten, vol. 171, no 14,‎ , p. 213-216 (DOI 10.1002/asna.19061711403, Bibcode 1906AN....171..213C, lire en ligne [[GIF]])
  10. a, b et c (en) « (12126) = A904 RD = 1975 RX1 = 1978 VH6 = 1985 JP1 = 1987 SK15 = 1988 RU8 = 1996 HJ22 = 1999 RM11 » [html], sur minorplanetcenter.net, Minor Planet Center (consulté le 5 septembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]