1533

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
29 août : exécution d'Atahualpa. L'Empire inca, dont la capitale est Cuzco, est détruit après deux tentatives par le conquistador Pizarro et la conquête des terres constituant l'Équateur, le Pérou, la Bolivie et le Chili actuel est ouverte aux Espagnols.
Années :
1530 1531 1532  1533  1534 1535 1536
Décennies :
1500 1510 1520  1530  1540 1550 1560
Siècles :
XVe siècle  XVIe siècle  XVIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Santé et médecine Science
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1533 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

  • 26 juillet (ou le 29 août)[5] : Atahualpa, le dernier empereur inca capturé par traîtrise par Pizarro, est condamné à mort et étranglé[6]. La résistance inca est désorganisée.
    • Pizarro partage les Indiens entre ses hommes selon le système de l’encomienda[7]. Chacun reçoit 40 000 indigènes. Ce système ruinera le système économique de l’empire inca. L’introduction de l’économie monétaire et de nouvelles formes de tribut (travaux forcés dans les mines), achèvera de désintégrer l’équilibre du système. Les Espagnols utilisent l’ancien système de pouvoir et d’échanges à leur avantage, mais sans que fonctionne le principe de réciprocité dans l’échange, qui en était le fondement.
  • Octobre : révolte de Rumiñahui qui veut prendre le pouvoir depuis Quito avec l’armée d’Atahualpa (12 000 hommes). Belalcázar le bat en plaine avec 200 fantassins et 80 cavaliers pendant l’éruption du Cotopaxi, qui terrifie les Indiens[5]. Rumiñahui parvient à s’enfuir dans la montagne. Capturé, il meurt des suites de ses tortures le .
  • 15 novembre : les Espagnols occupent Cuzco où ils placent Manco Capac II, frère d'Atahualpa, sur le trône des Incas (fin en 1537)[6]. La ville est mise à sac.


Europe[modifier | modifier le code]

  • 7 avril : bulle de Pardon (bulle de Perdão) qui accorde aux nouveaux chrétiens du Portugal l’amnistie pour toutes leurs offenses passées et le droit de se justifier, pour toute accusations d’hérésie, devant le nonce apostolique. Elle est abrogée en 1536[13].
  • 10 avril : mort de Frédéric Ier de Danemark. Début de la querelle du comte (Grevens fejde, 1533-1536). Son fils Christian III, luthérien, doit combattre, pour imposer son pouvoir, les partisans de Christian II. Le Conseil laisse le trône vacant et Christian III doit lever une armée dans les duchés pour le conquérir et s’imposer aux Danois[14].
    • Après la mort de Frédéric, l’archevêque de Nidarós, Olav Engelbrektsson (en), convoque une Diète générale du royaume de Norvège[15]. Prenant acte de la guerre civile au Danemark, elle décide que le Conseil du royaume doit élire un nouveau roi de Norvège. En attendant, les fonctions de régent sont dévolues à l’archevêque de Nidarós
  • 12 avril, Angleterre : Thomas Cromwell, déjà membre du Conseil privé, est nommé chancelier de l'Échiquier et secrétaire du roi[16].
  • 21 avril, Roses : retour de Charles Quint en Espagne[17]. Il tient les Cortès d’Aragon (Monzón, -) et de Castille (Madrid, )[18] pour réunir les fonds nécessaires à l’armement d’une flotte et à la solde d’une armée pour lutter contre les Turcs et Barberousse, qui progresse en Afrique (prise de Tunis en 1533).
  • 12 octobre[22] : entrevue de Marseille entre le pape Clément VII et François Ier, qui négocie une adaptation de la bulle Inter Coetera qui stipule que les dispositions de cette dernière ne concerneraient que les terres découvertes par les Portugais et les Espagnols, mais ne s'appliqueraient pas à celles qui seraient reconnues ultérieurement pas les navigateurs d'autres nationalités[23].
28 octobre : Henri d'Orléans épouse Catherine de Médicis. Nièce du pape Léon X, elle est fiancée le à Henri, duc d'Orléans, 2e fils de François Ier. Ce dernier, par cette alliance avec la fille de banquiers florentins, qui comptent plusieurs papes dans la famille, espère obtenir de la papauté des complicités politiques, qu'il n'obtient pas.


  • À la suite d’une fausse manœuvre, deux galères vénitiennes sont prises à la hauteur de Valona, dans l’Adriatique, par 12 galiotes barbaresques[26].
  • Les étudiants de Caen placardent les quatre-vingt-quinze thèses de Martin Luther sur les murs de leur université[27].

Naissances en 1533[modifier | modifier le code]

Décès en 1533[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jesús María Henao et Gerardo Arrubla, Historia de Colombia para la enseñanza secundaria, Librería Colombiana, C. Roldán & Tamayo, (présentation en ligne)
  2. Diego Barros Arana, Compendio de historia de America, vol. 1 et 2, Santiago, Ferrocarril, (présentation en ligne)
  3. Felipe Fernández-Armesto, Civilizations : Culture, ambition, and the transformation of nature, Simon and Schuster, , 560 p. (ISBN 978-0-7432-1650-0, présentation en ligne)
  4. Ernest Mercier, Histoire de l'Afrique septentrionale (Berbérie) depuis les temps les plus reculés jusqu'à la conquête française (1830), vol. 3, Elibron Classics series, , 633 p. (ISBN 978-1-4212-3458-8, lire en ligne)
  5. a et b Juán de Velasco, Alfredo Pareja y Díez Canseco, Historia del reino de Quito en la América meridional, Fundacion Biblioteca Ayacuch, , 669 p. (ISBN 978-84-660-0069-7, présentation en ligne)
  6. a et b David Marley, Wars of the Americas : a chronology of armed conflict in the Western Hemisphere, 1492 to the present, vol. 1, ABC-CLIO, , 1112 p. (ISBN 978-1-59884-100-8, présentation en ligne)
  7. Karen Spalding, Huarochiri : An Andean Society Under Inca and Spanish Rule, Stanford University Press, , 364 p. (ISBN 978-0-8047-1516-4, présentation en ligne)
  8. Oscar Chapuis, A history of Vietnam : from Hong Bang to Tu Duc, Greenwood Publishing Group, , 216 p. (ISBN 978-0-313-29622-2, présentation en ligne)
  9. Alain Ruzé, Ukrainiens et roumains : IXe-XXe siècle : rivalités carpatho-pontiques, Éditions L'Harmattan, , 300 p. (ISBN 978-2-7384-8423-9, lire en ligne)
  10. Jean Marie Vincent Audin, Histoire de Henri VIII et du schisme d'Angleterre, vol. 2, L. Maison, (présentation en ligne)
  11. Vilhelm Moberg, A history of the Swedish people, vol. 2, Pantheon, (présentation en ligne)
  12. John Witte, From Sacrament to Contract, Westminster John Knox Press, , 315 p. (ISBN 978-0-664-25543-5, présentation en ligne)
  13. Carsten Wilke, Histoire des juifs portugais, Paris, Editions Chandeigne, , 272 p. (ISBN 978-2-915540-10-9, présentation en ligne)
  14. (en) Paul Douglas Lockhart, Denmark, 1513-1660 : the rise and decline of a Renaissance monarchy, Oxford (GB)/New York, Oxford University Press, , 279 p. (ISBN 978-0-19-927121-4, présentation en ligne)
  15. Andreas Faye, Christianssands stifts bispe- og stiftshistorie, Brøgger & Christie's Bogtrykkeri, (présentation en ligne)
  16. Martha Clayton Skeeters, Community and Clergy : Bristol and the Reformation, C.1530-c.1570, Oxford University Press, , 319 p. (ISBN 978-0-19-820181-6, présentation en ligne)
  17. Edmond Marchal, Histoire politique du règne de l'empereur Charles-Quint avec un résumé des événements précurseurs depuis le mariage de Maximilien d'Autriche et de Marie de Bourgogne, Tarlier, (présentation en ligne)
  18. Academia de la Historia, Colección de Fueros y Cartas-pueblas de España : Catálogo, Impr. de la Real Academia de la Historia, (présentation en ligne)
  19. a b c d et e Jean-Paul Moreau, L'anglicanisme, ses origines, ses conflits : du schisme d'Henri VIII à la bataille de la Boyne, Editions L'Harmattan, , 257 p. (ISBN 978-2-296-01652-1, présentation en ligne)
  20. Marie-Théodore Renouard de Bussierre, Histoire du développement du protestantisme à Strasbourg et en Alsace, vol. 1, L. F. Le Roux, (présentation en ligne)
  21. Ignace de Testa, Recueil des traités de la Porte Ottomane avec les puissances étrangères depuis le premier traité conclu, en 1536, entre Suléyman I et François I, jusqu'à nos jours, Paris, Amyot, (présentation en ligne)
  22. a et b Henri Martin, Histoire de France, vol. 8, Furne, (présentation en ligne)
  23. Manuel Ballesteros Gaibrois, Decouverte de L'amerique, Vrin, , 340 p. (ISBN 978-2-7116-0172-1, présentation en ligne)
  24. Francis M. Higman, La Diffusion de la Réforme en France : 1520-1565, Labor et Fides, , 277 p. (ISBN 978-2-8309-0697-4, présentation en ligne)
  25. Charles Barthélémy, Histoire de Russie, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours=, A. Mame, (présentation en ligne)
  26. a et b Fernand Braudel, La Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II, Colin, (présentation en ligne)
  27. Gérard Noiriel, Une histoire populaire de la France : De la guerre de Cent Ans à nos jours, Agone, , 832 p. (ISBN 978-2-7489-0302-7, présentation en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]