Anne de Marquets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anne de Marquets
Naissance
Eu, Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Décès
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français, latin


Sœur Anne de Marquets (1533 - 1588) est une poétesse française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née dans le comté d'Eu en Normandie, d'une famille noble et aisée, elle entre très jeune au Saint-Louis de Poissy et y reçoit une excellente éducation, dont l'étude du latin. Elle y devient religieuse dominicaine et enseignante. À la suite de sa participation au Colloque de Poissy, elle est restée en relation avec les poètes de la Pléiade. Elle a aussi collaboré durant les années 1560 avec le théologien irénique Claude d'Espence. Elle s'apparenta à la Contre-Réforme, car ses premiers sonnets visaient les Huguenots[1]. En 1568, elle publia des traductions de poésies spirituelles de Marc Antoine Flaminio, auxquelles elle ajouta des poèmes personnels. Devenue aveugle, elle a dicté ses 480 Sonets (sic) spirituels, poèmes moralisateurs[2], publiés après sa mort (le 11 mai 1588) par sœur Marie de Fortia, qui en rédige la préface.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésies[modifier | modifier le code]

Traductions[modifier | modifier le code]

  • (la) Claude d' Espence (trad. Anne de Marquet (pour Parasceve)), Urbanarum meditationum in hoc sacro & civili bello elegiæ duæ : Eucharistia. Parasceve. Aenigma, Parisiis, F. Morellum, , 27 p. ; in-8 (notice BnF no FRBNF30406514)[3]
  • (la) Église catholique (trad. Anne de Marquet (pour Violæ martiæ descriptio)), Collectarum ecclesiasticarum liber unus : per Claudium Espencæum, Parisiis, G. Morelii, , In-8 °, 167 p. (notice BnF no FRBNF36822571)[3]
    Collectarum ecclesiasticarum liber unus disponible sur Gallica
  • Marco Antonio Flaminio (trad. Anne de Marquet), Les divines poésies de Marc Antoine Flaminius : contenant diverses prières, méditations, hymnes et actions de grâce à Dieu, mises en françois, avec le latin respondant l'un à l'autre, avec plusieurs sonnets et cantiques ou chansons spirituelles pour louer Dieu., Paris, N. Chesneau, , 87 p. ; in-8 (notice BnF no FRBNF30439899)
    Les divines poésies de Marc Antoine Flaminius disponible sur Gallica

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]