Chaybanides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dynastie des Chaybanides

14291598

Informations générales
Statut Khanat
Histoire et événements
1429 Abu-l-Khayr fédère les Ouzbeks
1447 Conquête du Khwarezm
1507 Les Chaybanides renversent les Timourides
1598 Fondation du khanat de Boukhara par les Djanides
Khans
(1er) 1429-1468 Abu-l-Khayr
(Der) 1598 Pir Muhammad II

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Chaybanides, Chaïbanides ou Shaybanides, dynastie mongole descendant de Chayban, un fils de Djötchi, le fils aîné de Gengis Khan. Leur peuple prit le nom d'Ouzbeks en référence à Özbeg, un de leurs parents, khan de la Horde d'or dans les steppes russes.

Après un certain nombre de raids en Transoxiane, les Chaybanides profitèrent de querelles de succession pour grignoter l'empire des Timourides qu'ils renversèrent en 1507. C'est bien sûr du nom de leur peuple, les Ouzbeks, que vient le nom de l'Ouzbékistan.

Le puissant khan Abû-l-Khayr réussit à réunir les tribus nomades des Chaybanides habitant entre Tobol, Oural et Syr-Daria en 1429 sous un nom d'Ulus Ouzbek. C'est la première fois que le nom « ouzbek » apparaît dans l'histoire.

Abû-l-Khayr, en conquérant le Khwarezm en 1447, essaya de créer un État ouzbek solide, mais il fut tué en 1468 par les tribus de l'actuel Kazakhstan. Son neveu, le prince Muhammad Shaybânî refonda, avec son frère Mahmud, le khanat d'Ouzbékistan, puis conquit en 1500, à l'aide des mercenaires d'Astrakhan, les villes de Boukhara et Samarcande. Il renversa assez facilement les Timourides en 1507 mais fut tué dans un combat avec les Perses en 1510.

D'autres sultans chaybanides, Ilbars et Bilbars, prirent possession de Khiva en 1511. Toutefois, le khanat ne s'assura son territoire qu'en 1512, après sa victoire contre les Moghols de Bâbur, mais sans pour autant pouvoir se consolider en un État unique et solide. Vers 1512, le khanat ouzbek fut gouverné par quatre khans qui y régnèrent de façon distincte.

Le khanat essaya de profiter du trafic de caravanes qui traversait la région, mais sur le long terme, il fut coupé du commerce international. De plus, sous le règne d'`Abdallâh II de Boukhara, le khanat connut une stagnation intellectuelle en raison d'une plus grande mainmise religieuse sur l'État.

La dynastie des Chaybanides prit fin en 1598 avec l'assassinat par son entourage du khan de Boukhara et Samarcande `Abd al-Mu'min. Durant la deuxième moitié du XVIIe siècle, le khanat de Boukhara connut un changement dynastique et il fut gouverné par une lignée originaire d'Astrakhan, les Djanides, une autre lignée des descendants de Djötchi. Une grande partie de tribus ouzbeks descendant d'Abû-l-Khayr se retrouva ensuite plus au nord, particulièrement dans la vallée de la rivière Chu, pour former l'ethnie des Kazakhs.

Les khans ouzbeks (dynastie des Chaybanides)[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • C. E. Bosworth, Les dynasties musulmanes, trad. Y. Thoraval, Actes sud, coll. Sinbad, 1996, ISBN 2-7427-0713-1