Volkswagen Golf I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Volkswagen Golf
Volkswagen Golf I
Volkswagen Golf I

Marque Drapeau : Allemagne Volkswagen
Années de production Version Berline:
19741984

Version cabriolet:
1979 - 1993

Drapeau de l'Afrique du Sud 19842009
Production 6 720 000 exemplaires
Classe Berline compacte
Moteur et transmission
Transmission Traction
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3 ou 5 portes
Dimensions
Longueur 3700 mm
Largeur 1640 mm
Hauteur 1480 mm
Chronologie des modèles
Précédent Volkswagen Coccinelle Volkswagen Golf II Suivant

La Volkswagen Golf I est une automobile de la marque allemande Volkswagen, et est la première version de la série Golf.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est en 1969 que le projet d'une berline compacte et moderne voit le jour.wlid kahba Soucieux d'affirmer une réelle rupture avec la Coccinelle, Volkswagen décide de faire confiance à un jeune styliste nommé Giorgietto Giugiaro, fondateur de Italdesign. Adepte des formes cubiques, celui-ci propose en août 1970 la maquette d'une petite voiture bicorps à hayon, fonctionnelle mais peu banale, qui reçoit immédiatement l'approbation de VW[1].

C'est en mai 1974 que Volkswagen présente la golf ou nchallah ki njibha kahba ma ygouwam fa trik aya amchi tchouf b3id

[2],[3].

Modèles[modifier | modifier le code]

Golf GTI[modifier | modifier le code]

Dévoilée au Salon de Francfort de septembre 1975, la GTI était équipée d'un moteur 1,6 litre à injection de 110 ch et pesait 846 kg. Volkswagen présenta la GTI 1,8 litre en 1982 dont le moteur, la puissance étant pourtant limitée à 112 ch, améliorait considérablement les temps d'accélération à moyen régime.

La version la plus aboutie de la Golf GTI série 1 fut sans conteste la GTI 16S Oettinger. Entre 1981 et 1983, VAG France commercialisa cette version spéciale de la GTI 1600. Produite à 1 250 exemplaires, cette 1600, en plus des attributs esthétiques (kit carrosserie, livrée blanche ou anthracite, jantes ATS...), bénéficiait comme son nom l'indique d'une nouvelle culasse à 16 soupapes greffée directement sur le bloc de 1 600 cm3. Résultat : 136 ch à 6 500 tr/min et 160 N·m à 5 500 tr/min. Un véritable must à l'époque et un parfait collector aujourd'hui.

Il y a eu plusieurs versions de Golf GTI 1.8 : la rabbit, la gti plus.

En mars 1984, Volkswagen arrête la production des Golf I. Cependant, elle a été produite en Afrique du Sud, de 1984 à 2009 sous le nom de Citigolf.

Cabriolet[modifier | modifier le code]

Le cabriolet prototype de 1976.
La vue arrière du cabriolet prototype de 1976.

L‘histoire commence en 1976 où la Golf cabriolet fût élaborée comme étant le prototype qui allait donner naissance en 1979 à la voiture de série développée par Karmann. La production a duré 14 années (1979-1993) au cours desquelles pas moins de 15 modèles différents ont vu le jour. Les moteurs:

- 1979 : 1,5 litre, 70 ch / 1,6 litre, 110 ch
- 1983 : 1,6 litre, 110 ch
- 1984 : 1,8 litre, 90 ch / 1,6 litre, 75 ch / 1,8 litre, 95 ch catalyseur
- 1986 : 1,6 litre, 72 ch Kat
- 1990 : 1,8 litre, 98 ch Kat

La Golf I cabriolet a été commercialisée en même temps que la berline Golf I et Golf II. Lors de la sortie de la berline II, la cabriolet a bénéficié des améliorations mécaniques de la berline.

Il y a eu un certain nombre de séries spéciales comme la Classic line, la Sport Line, la Génésis, la Bel Air déclinée en trois séries et limitée à 750 exemplaires entre 1990 et 1991. Les cabriolets dotés du moteur injection de la berline GTI portent l'appellation GLI. Toutes les Golfs cabriolet ont été dessinées par le bureau d'étude "Karmann" à Osnabrück.

La plus importante modification esthétique a constitué en l'adoption de gros parechocs en 1987. Il est a souligné que l'appellation Karmann pour le kit gros parechoc est un abus de langage fréquent, en effet, même les Golfs cabriolet produites à une date antérieure à l'apparition des gros parechocs portent les écussons "Karmann" sur les ailes.

Il y a donc deux approches esthétiques : les PPC (petits parechocs) et les GPC (gros parechocs)

La Golf 1 cabriolet quartett, jantes non d'origine.

Volkswagen Rabbit (Amérique du Nord)[modifier | modifier le code]

Volkswagen Rabbit

Volkswagen Caribe (Mexique)[modifier | modifier le code]

Volkswagen Caribe

Citi Golf (Afrique du Sud)[modifier | modifier le code]

Volkswagen Citi Golf

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « 1974 : Volkswagen lance la Golf », sur Caradisiac (consulté le 14 mars 2011)
  2. (de) Werner Oswald, Deutsche Autos 1945-1990, vol.3, Stuttgart, Motorbuch Verlag,‎ 2001, 1e éd. (ISBN 978-3-613-02116-7), p. 72–85
  3. (en) Mike Covello, Standard Catalog of Imported Cars 1946-2002, Iola, Krause Publications,‎ 2002, 2e éd. (ISBN 978-0-87341-605-4, LCCN 98087376), p. 825-829

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]