Pontiac (automobile)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pontiac.

Pontiac était un constructeur automobile fondé en 1906, autrefois Oakland issu du groupe General Motors.

Pontiac G6 (1)

Ce nom fait référence à Pontiac un grand chef amérindien de la tribu des Outaouais. En effet, Pontiac est le nom d'un quartier de Détroit, ville d'origine de cette entreprise. Les voitures de cette marque sont essentiellement adaptées pour l'Amérique du Nord où elles sont chaque année moins diffusées. Son image sportive repose sur des modèles comme la Pontiac Grand Prix qui court en championnat NASCAR. Pontiac est connu pour ses voitures à la fois élégantes et sportives, commencée par l'inauguration des « muscle cars » avec sa célèbre « GTO ».

Le 27 avril 2009, suite aux recommandations du gouvernement américain, General Motors annonce l'arrêt des activités de la marque qui engendre du même coup la fermeture de 40 % des concessionnaires automobile du groupe. Le 25 novembre 2009, la dernière Pontiac américaine, une G6, a été produite dans l'usine d'Orion (Michigan)[1], ne laissant en production que la sous-compacte G3, produite en Corée du Sud pour le marché canadien, jusqu'en décembre 2009[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Un concessionnaire Pontiac à Oklahoma (USA) dans les années 1950.

Le premier modèle est sorti en 1926, créé sous les auspices de General Motors. Dès la première année, 75 000 exemplaires ont été vendus. La crise de 1929, touche profondément la marque, mais elle renoue avec le succès dans les années 1930 avec des voitures huit-cylindres à l'allure « chic » mais avec des tarifs « bon marché ».

Après la guerre, la production repart avec des succès comme la Star Chief. Dans les années 1950, Pontiac investit dans les courses automobiles. En 1964, Pontiac sort son modèle le plus célèbre, la GTO, première de la nouvelle niche des « muscle cars », qui va permettre aux Américains d'accéder à des modèles puissants proposés à des prix abordables.

Avec la crise pétrolière, les années 1970 sont plus difficiles pour le constructeur malgré son nouveau modèle Trans Am sorti en 1969. Les années 1980 connaissent une diversification dans des modèles plus familiaux et même dans un van en 1990. Les années 2000 connaissent une nouvelle diversification dans les petits coupés sportifs à prix raisonnable en 2005, mais la crise générale de l'automobile américaine oblige General Motors à annoncer l'arrêt de toute production de Pontiac en avril 2009[1].

Modèles anciens[modifier | modifier le code]

Gamme finale[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

Canada[modifier | modifier le code]

Mexique[modifier | modifier le code]

Quelques modèles prestigieux[modifier | modifier le code]

  • Pontiac Trans Am modèle 1982, utilisé pour la série télévisée K 2000
  • Pontiac GTO The Judge, modèle 1968
  • Pontiac Firebird Trans Am 1969 : premier modèle de la Trans Am basé sur la Firebird de première génération. Produit à seulement 689 exemplaires dont huit cabriolets. Prix actuel oscillant entre 100 000 et 400 000 dollars.
  • Pontiac Banshee Prototype de 1964 qui inspira la Firebird de 1967, et qui était supposé être une alternative à la Chevrolet Corvette. Il était en vente récemment pour la somme astronomique de 1 250 000 dollars.

Galerie[modifier | modifier le code]

Quelques modèles de véhicules Pontiac de collection (1928-1961)
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) La dernière Pontiac a été produite - leblogauto.com, 26 novembre 2009
  2. (en) Pontiac Reaches its Inglorious End As Last U.S.-Market Car Rolls off the Line - AutoGuide.com, 27 novembre 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]