Oldsmobile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Oldsmobile

Création 21 août 1897
Disparition 29 avril 2004
Fondateurs Ransom E. Olds
Siège social Drapeau des États-Unis Lansing, Michigan (États-Unis)
Activité Automobile
Société mère General Motors

Oldsmobile est une firme automobile américaine fondée en 1897 par Ransom Eli Olds, basée à Lansing dans le Michigan et en activité jusqu'en 2004. Durant ces 107 ans d'existence, Oldsmobile produisit 35,2 millions d'automobiles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée en 1897 et d'abord nommée Olds Motor Vehicle Company, l'entreprise présenta son premier modèle, la Curved Dash, en 1901, puis devint la première marque automobile des États-Unis en termes de ventes avant d'être rachetée par General Motors en 1908.

En 1910 sortit la Limited Touring, une berline luxueuse qui ne fut produite que 3 ans et vendue à hauteur de 725 exemplaires.

En 1918 la Model-37, première "closed-top car" de la marque, rencontra un certain succès, profitant de la création d'un grand groupe automobile fusionné avec Chevrolet.

Dans les années 1920 Oldsmobile continua à se développer et devint en 1937 un pionnier de la transmission en présentant la transmission automatique à 4 vitesses("Automatic Safety Transmission") avant de devenir au début des années 1940 le premier constructeur automobile à proposer une transmission totalement automatique nommée Hydramatic.

Concessionnaire Oldsmobile à l'Illinois, période de 1930-1945.

Durant la Seconde Guerre mondiale, Oldsmobile fabriqua du matériel militaire, notamment des armes. En 1949, la firme fit une nouvelle fois figure de pionnière en présentant un moteur puissant et moderne: le "Oldsmobile V8 Engine", également appelé "Rocket Engine" et produit jusqu'au début des années 1990 en subissant quelques modifications.

Durant toute la décennie 1950, le succès d'Oldsmobile ne se démentit pas. Toutefois l'arrivée de Virgil Exner à la tête du design chez Chrysler fit perdre du terrain à GM en matière d'esthétique. En 1957, toute la gamme Oldsmobile fut restylée.

Dans les années 1960, l'image et la position d'Oldsmobile au sein du groupe General Motors commencèrent à se dégrader. En 1962 le turbocompresseur fit son apparition("Turbo Jetfire"), en 1964 furent présentés le break Vista Cruiser et le "muscle-car" Oldsmobile 442 et 1966 vit l'apparition du coupé Toronado.

Oldsmobile Toronado au Québec.

Au cours des années 1970, Oldsmobile ne cessa de connaître un certain succès : en 1976, la Cutlass devint la voiture la plus vendue d'Amérique du Nord et Oldsmobile devint 3e au hit-parade des ventes d'automobiles derrière Chevrolet et Ford.

Après de nouveaux succès dans les années 1980 (en 1987, l'Oldsmobile Aerotech équipée du moteur Oldsmobile "Quad 4" battit un record de vitesse), Oldsmobile connut une grande régression au début des années 1990 : les ventes s'effondrèrent ; les innovations technologiques de GM ne profitèrent plus à la marque ; la gamme ne compta bientôt plus que des modèles Chevrolet et Pontiac rebadgés et renommés. De plus, Oldsmobile continua à perdre son image de marque. L'Aurora, lancée en 1995, ne fut qu'un demi-succès.

Oldsmobile Aurora, modèle de 2001-2003

Au début des années 2000, la marque n'est plus que l'ombre d'elle-même, et malgré un programme de 3 milliards de dollars investis dans ses nouveaux modèles Alero et Aurora, les ventes connurent une baisse conséquente. En 2001, GM décide d'abandonner la marque Oldsmobile afin de se recentrer sur Buick et Pontiac. La dernière voiture produite par la marque, une Oldsmobile Alero, sortit des chaînes le 29 avril 2004. Ce modèle était censé rajeunir l'image de marque, et en dépit d'un équipement complet et d'un design réussi, mais ce fut le dernier produit.

Modèles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]