Saturn (automobile)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saturn.

Saturn Corporation était une division du groupe américain General Motors, née en 1982 en tant que projet pour contrer les Japonais alors en forte croissance sur le marché nord-américain et pour renouveler ses méthodes de production, de management et de marketing.

En tant que division de GM, la société a été fondée en janvier 1985 avec ses propres locaux afin de couper le cordon avec la bureaucratie de la maison mère. Une usine a été construite dans le Tennessee, qui lui a permis de proposer dès 1989 des modèles économiques, d'un très bon rapport qualité/prix visant la même clientèle que les constructeurs japonais à cette époque.

Aujourd'hui, les Japonais ont une forte implantation sur le marché américain et proposent des véhicules plus haut de gamme et intéressent donc une plus grande partie de la population. Saturn n'a pas suivi la même évolution et s'est contentée de rester dans les véhicules bas de gamme. La marque connaît une baisse des ventes depuis quelques années, mais semble se relever en proposant des modèles plus innovants ayant encore un excellent rapport qualité/prix. Les jeunes conducteurs se tournent vers cette marque, qui connaît une sorte de renaissance due en partie à la Ion Red Line, semblable à la Neon SRT-4 de Dodge (qui a été supprimée du catalogue Dodge depuis peu), mais en moins puissante. Les nouveaux modèle comme le Outlook, Sky et Aura ont de plus en plus d'adeptes.

Suite à l'échec du rachat de Saturn par la firme Penske, la jeune marque n'est pas maintenue au sein de GM et disparait en 2010[1].

Saturn Vue modèle 2009 dans un chemin pour tout-terrain dans les Appalaches

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Mariage Penske/Saturn : Le marié n’a pas trouvé les moyens de réaliser l’alliance, blogautomobile.fr