Patrick Chauvel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chauvel.

Patrick Chauvel

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Patrick Chauvel au Salon du livre en Bretagne (2012)

Naissance 1949
Nationalité France France
Profession
Famille
grand-père : Jean Chauvel

Patrick Chauvel, né en 1949, est un correspondant de guerre photographe, documentariste et écrivain. Il est également comédien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le petit-fils de l'ambassadeur Jean Chauvel, le fils du journaliste Jean-François Chauvel, et le neveu du cinéaste et écrivain Pierre Schoendoerffer.

Du Viêt Nam dans sa jeunesse à la Libye, Patrick Chauvel a couvert de très nombreux conflits dont il a ramené de nombreuses photographies et documentaires.

Il a également écrit trois livres sur son expérience : Rapporteurs de guerre (2003), Sky (2005) et les Pompes de Ricardo Jesus (2012).

Isabel Ellsen, une autre reporter, écrit de lui[1] : Chauvel est sans aucun doute le photographe le plus brave, le plus généreux et le plus hilarant que je connaisse. Chauvel est un authentique aventurier. Il est aussi Orangina, résumerait mon filleul, pour dire secoué fort, agité longuement, frapadingue, barge, ébranlé mentalement. Son corps est une immense cicatrice à lui tout seul. Blessé un nombre incalculable de fois, son visage est tailladé de partout, et deux balles de M16 tirées à bout portant par deux Marines abrutis de l'armée américaine au Panama quelques mois plus tôt n'ont rien arrangé à la géographie intéressante de son corps. Patrick a été laissé pour mort sur le terrain si souvent que c'est à se demander si on ne parle pas à un fantôme gardant la porte du paradis, section photographie.

En 2009, Patrick Chauvel fait un nouvel usage de la photographie en construisant des séries de photomontages qui replacent les images de guerre au centre de Paris, en découpant des éléments extraits de ses photographies de guerre, au Liban, en Tchétchénie ou en Irak, pour les incruster près des images iconiques de la capitale (Panthéon, Arc de Triomphe, etc). Par le choc visuel qu'il produit sur l'esprit des spectateurs, Chauvel entend rappeler la fragilité de la paix, dans un but pédagogique.

Il collabore en 2011 au projet de Danfung Dennis "Condition One" qui travaille à enrichir le journalisme d'image grâce à la réalité augmentée et l'immersion visuelle. Il est pour cela en Libye aux côtés des combattants anti-Kadhafi en mars 2011.

Filmographie (documentariste)[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Rapporteur de guerre

Filmographie (comédien)[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les Pompes de Ricardo Jesus publié aux Éditions Kero
  • Rapporteur de guerre publié chez Oh! Éditions
  • Sky publié chez Oh! Éditions

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Isabel Ellsen, Je voulais voir la guerre, p. 57 et 58, Paris, 2000, éd. de la Martinière.

Liens externes[modifier | modifier le code]