Rémy Ourdan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rémy Ourdan est un journaliste français. Il est correspondant de guerre au journal Le Monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le Monde[modifier | modifier le code]

Rémy Ourdan a débuté sa vie de reporter en 1992 en partant vivre à 23 ans dans Sarajevo en guerre. Il a couvert le siège de Sarajevo et la guerre de Bosnie durant quatre ans, d'abord pour des stations de radio, puis, à partir de 1994, comme correspondant du Monde. En ex-Yougoslavie, il a également couvert la Croatie, la guerre du Kosovo, où il est entré clandestinement par les montagnes, la Serbie à la chute de Slobodan Milosevic, et l'insurrection en Macédoine. À la fin de la décennie de guerres balkaniques, il a écrit un récit de son voyage avec Svetlana Broz, écrivain et petite-fille de Tito, à travers l'ex-Yougoslavie à la recherche de la "yougo-nostalgie".

En Afrique, il a écrit une longue enquête sur le génocide au Rwanda. Il a couvert les conflits de la région des Grands Lacs, la guerre Érythrée-Éthiopie et la guerre civile en Sierra Leone.

Parallèlement à ses reportages de guerre, il a suivi l'émergence d'une justice internationale et les procès pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie de La Haye et du Tribunal pénal international pour le Rwanda d'Arusha.

Envoyé couvrir le conflit israélo-palestinien, il a notamment enquêté sur la destruction du camp de réfugiés de Jénine.

Après les attentats du 11 septembre 2001, il a couvert les guerres d'Afghanistan et d'Irak et a travaillé sur Al-Qaida et le djihad international. Il est entré avec les moudjahidin dans Kaboul (novembre 2001) et était à Bagdad pendant l'invasion américaine de l'Irak (mars-avril 2003). En Irak, où il a vécu jusqu'en 2005, il a notamment enquêté sur les crimes de guerre de l'armée américaine et sur la guérilla sunnite de Falloujah.

Rémy Ourdan a été chef du service International du Monde (2005-2008).

Il a ensuite repris le chemin du reportage, notamment en Afghanistan et au Pakistan.

Il a couvert le mouvement des révoltes arabes, l'Égypte à la chute d'Hosni Moubarak et la guerre en Libye.

Rémy Ourdan a été en 2013 directeur adjoint de la rédaction du Monde[1].

WARM[modifier | modifier le code]

Rémy Ourdan a organisé le 6 avril 2012, pour le 20e anniversaire de la guerre de Bosnie, une réunion baptisée "Sarajevo 2012"[2], pour laquelle des centaines de correspondants de guerre sont revenus à Sarajevo[3],[4],[5],[6].

Une fondation internationale sur les conflits contemporains, WARM[7], est née de la réunion "Sarajevo 2012". WARM, fondée et pilotée par Rémy Ourdan, a été lancée à Sarajevo en 2013[8],[9],[10],[11].

Ouvrages & Revues[modifier | modifier le code]

En France, Rémy Ourdan a dirigé l'ouvrage collectif "Après-guerre(s)" (Autrement, coll. Mutations, 2001)[12], et l'édition française de "Crimes of War" (dirigé par Roy Gutman, David Rieff & Anthony Dworking)[13], "Crimes de guerre" (Autrement, 2002)[14].

Aux États-Unis, il a écrit sur les guerres d'Afghanistan, d'Irak et sur Al-Qaida pour le livre de photographies "WAR" de l'agence photo VII ("A War, and Ricochets", VII, WAR, de.MO, 2003)[15],[16] et pour la revue Dispatches ("America vs Al Qaeda : A Foe's Best Friend", dispatches, "Beyond Iraq", 2008)[17].

Des articles du Monde ont été repris dans "Le Monde, les grands reportages 1944-2009" (Les Arènes, 2009)[18] et dans "Le Monde, les grands reportages 1944-2012" (Les Arènes, Pocket, 2012)[19].

Il fut l'un des initiateurs, avec Jon Jones et Gary Knight, du livre de photographies "Bosnia 1992-1995" (dirigé par Jon Jones, 2012)[20],[21], dont il a écrit la préface Sarajevo, a love story[22], publié à l'occasion du 20e anniversaire de la guerre de Bosnie.

Radio & Télévision[modifier | modifier le code]

Rémy Ourdan a chroniqué quotidiennement le siège de Sarajevo pour RTL durant quatre ans (1992-1996), et a collaboré à RFI, BBC french service, Radio Suisse Romande, Radio Canada...

Il a également chroniqué la guerre à Kaboul (2001) pour RTL et RFI, et la guerre à Bagdad (2003) pour RMC Info.

Rémy Ourdan a participé (en alternance avec Alain Frachon) à l'émission hebdomadaire de politique étrangère "Le Journal de l'International" de i>Télé (2006-2008), organisée en partenariat avec Le Monde.

Distinctions[modifier | modifier le code]

- Prix Bayeux des correspondants de guerre 2000[23] pour La guerre oubliée de Sierra Leone (Le Monde, 1999)

- Prix Bayeux des correspondants de guerre 2012, Prix Ouest-France/Jean-Marin[24] pour Mexique, Les damnés de Juarez (Le Monde, 2012)[25].

61[modifier | modifier le code]

Rémy Ourdan est le fondateur et copropriétaire du bar culturel 61[26], à Paris, connu pour ses expositions de photographies[27], ses projections de films, ses présentations de livres et ses concerts.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Nominations au Monde", Le Monde : http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2013/04/15/nominations-au-monde_3159821_3236.html?xtmc=ourdan&xtcr=3
  2. "Sarajevo 2012" : http://www.facebook.com/Sarajevo2012
  3. "It’s not hard to fall in love for Sarajevo", Radio Sarajevo : http://www.radiosarajevo.ba/novost/77110/#
  4. "Sarajevo was The Story Of Their Lives", The Cutting Edge : http://www.thecuttingedgenews.com/index.php?article=72788
  5. "Reporters de guerre(s)", France Inter : http://www.franceinter.fr/emission-interception-reporters-de-guerres
  6. "La guerre en Bosnie a provoqué un éveil des consciences", France Info : http://www.franceinfo.fr/societe/les-choix-de-france-info/remy-ourdan-la-guerre-en-bosnie-a-provoque-un-eveil-des-consciences-766431-2012-10-12
  7. WARM : http://www.warmfoundation.org/about
  8. WARM Launch Press Release : http://www.warmfoundation.org/news/08-04-2013-warm-launch-press-release
  9. "War Reporters Network Launches in Sarajevo", BIRN : http://www.warmfoundation.org/news/war-reporters-network-launches-sarajevo-birn
  10. "La fondation WARM et la mémoire des conflits contemporains", Le Courrier des Balkans : http://www.warmfoundation.org/news/la-fondation-warm-et-la-mémoire-des-conflits-contemporains-le-courrier-des-balkans
  11. "The WARM Foundation: Telling the Story of Modern War", The Huffington Post : http://www.huffingtonpost.com/kj-wetherholt/the-warm-foundation_b_3857148.html
  12. "Après-guerre(s)", Autrement, 2001 : http://www.autrement.com/ouvrages.php?ouv=2746700611
  13. The Crimes of War Project : http://www.crimesofwar.org/index.html
  14. "Crimes de guerre", Autrement, 2002 : http://www.autrement.com/ouvrages.php?ouv=2746702703
  15. "A War, and Ricochets", VII, "WAR", de.MO, 2003 : http://viiphoto.com/viistore/shop/war-vii
  16. "WAR", VII Magazine : http://www.viistories.com/books/war.aspx
  17. "America vs Al Qaeda : A Foe's Best Friend", dispatches, "Beyond Iraq", 2008 : http://viiphoto.com/viistore/shop/dispatches-beyond-iraq
  18. "Le Monde, les grands reportages 1944-2009", Les Arènes, 2009 : http://www.arenes.fr/spip.php?article1475
  19. "Le Monde, les grands reportages 1944-2012", Les Arènes, Pocket, 2012 : http://www.pocket.fr/site/le_monde_les_grands_reportages_&101&9782266231015.html
  20. "Bosnia 1992-1995", 2012 : http://www.bosnia-book.com/en/
  21. "Bosnia 1992-1995" : http://www.warmfoundation.org/project/bosnia-1992-1995
  22. "Sarajevo, a love story", "Bosnia 1992-1995", 2012 : http://www.bosnia-book.com/en/foreword
  23. Prix Bayeux des correspondants de guerre 2000 : http://www.prixbayeux.org/index.php?id=49&L=0
  24. Prix Bayeux des correspondants de guerre 2012 : http://www.prixbayeux.org/?p=1176
  25. "Mexique, Les damnés de Juarez", Le Monde, 2012 : http://www.lemonde.fr/ameriques/article_archive/2012/02/23/les-damnes-de-juarez_1778248_3222.html
  26. 61: http://www.61paris.fr/61-61/
  27. "61 in Paris", The British Journal of Photography : http://www.bjp-online.com/british-journal-of-photography/blog-post/2083559/-61-paris

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]