O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe (BWV 34a)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cantate BWV 34
O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe!
Titre français Ô feu éternel, ô source de l’amour !
Date de composition 1725

Texte original

Traduction française de M. Seiler
Traduction française note à note
Traduction française interlinéaire

Effectif instrumental
Soli : S A T B
chœur SATB
Hautbois I/II, flûte traversière I/II, timbales, trompettes en ré I/II/III, violon I/II, alto, basse continue

Partition complète [PDF]
Partition Piano/Voix [PDF]
Informations et discographie (en)
Informations en français (fr)
Commentaires (en)

O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe! (Ô feu éternel, ô source de l’amour !), (BWV 34a), est une cantate profane incomplète de Johann Sebastian Bach dont seul le livret complet et quelques parties des 2e, 3e et 6e mouvements nous sont parvenues.

Elle a été composée à Leipzig très probablement en 1725 ou 1726[1] pour la célébration de mariage d'un théologien et jouée vraisemblablement le mercredi 6 mars 1726.

Les textes sont anonymes ou tirés de la Bible [2],[3]; Les troisième et quatrième mouvements en particulier mettent en musique les versets 4-6 du psaume 128, alors que le texte du choral final est tiré du Livre des nombres, chapitre 6, versets 24-26.

Comme les mouvements de choral ont été perdus, on ne sait pas de quel thème de choral Bach a pu s'inspirer. Il a retravaillé cette pièce en 1740 pour écrire la cantate homonyme BWV 34.

Structure et instrumentation[modifier | modifier le code]

La cantate est écrite pour deux hautbois, deux flûtes traversières, timbales, trois trompettes en ré, deux violons, alto, basse continue, avec quatre solistes (soprano, alto, ténor, basse) et chœur en quatre parties.

Il y a sept mouvements groupés en deux parties, les quatre premiers mouvements devant être joués avant le sermon, les trois derniers après :

  1. chœur : : O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe
  2. récitatif (basse) : Wie, dass der Liebe hohe Kraft
  3. aria (ténor) et récitatif (alto) : Siehe, also wird gesegnet der Mann, der den Herren fürchtet
  4. chœur : Friede über Israel
  5. aria (alto) : Wohl euch, ihr auserwählten Schafe
  6. récitatif (soprano) : Das ist vor dich, o ehrenwürdger Mann
  7. chœur : Gib, höchster Gott, auch hier dem Worte Kraft"

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Richard Stokes. J.S. Bach - The Complete Cantatas in German-English Translation, Long Barn Books/Scarecrow Press, 2000, 381 pages, ISBN 0-8108-3933-4
  2. Christoph Wolff (Eds.): Die Welt der Bach-Kantaten, Metzler/Bärenreiter, Stuttgart und Kassel, 3 Bände Sonderausgabe 2006 ISBN 3-476-02127-0
  3. C. S. Terry and D. Litti, Bach's Cantata Libretti, Journal of the Royal Musical Association 1917 44(1):71-125; doi:10.1093/jrma/44.1.71

Voir aussi[modifier | modifier le code]