Darzu ist erschienen der Sohn Gottes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cantate BWV 40
Darzu ist erschienen der Sohn Gottes
Titre français C’est pour cela que le Fils de Dieu est apparu
Liturgie Saint Stéphane
Date de composition 1723
Auteur(s) du texte
1 : Jean; 3 : Kaspar Füger l'ancien; 6 : Paul Gerhardt; 8 : Christian Kaymann

Texte original

Traduction française de M. Seiler
Traduction française note à note
Traduction française interlinéaire

Effectif instrumental
Soli : A T B
chœur SATB
Cor d'harmonie I/II, hautbois I/II, violon I/II, alto, basse continue

Partition complète [PDF]
Partition Piano/Voix [PDF]
Informations et discographie (en)
Informations en français (fr)
Commentaires (en)

Darzu ist erschienen der Sohn Gottes (C’est pour cela que le Fils de Dieu est apparu), (BWV 40), est une cantate religieuse de Johann Sebastian Bach composée à Leipzig en 1723.

Histoire et livret[modifier | modifier le code]

Bach écrivit cette cantate pour le deuxième jour de Noël, jour de la saint Etienne qui tombe cette année un dimanche. L’œuvre fut donc jouée pour la première fois le dimanche 26 décembre 1723 et de nouveau en 1746 ou 1747.

Les lectures prescrites pour ce jour était Tite 3: 4-7 ou Actes 6: 8-15 & 7: 55-60 et Matthieu 23: 35-39 ou Luc 2: 15-20.

Le texte est ainsi composé [1],[2]:

Le thème choral pour le troisième mouvement est Wir Christenleut hab'n jetzund Freud (Zahn 2072)[4], auteur inconnu.
Le thème choral pour le sixième mouvement est Schwing dich auf zu deinem Gott (Zahn 4870)[5], auteur inconnu.
Le thème choral pour le huitième mouvement est Freuet euch, ihr Christen alle (Zahn 7880a)[5] de Andreas Hammerschmidt.

Bach a réutilisé le premier mouvement de cette cantate pour la fugue Cum Sancto Spiritu de la messe en fa majeur BWV 233 (1738).

Structure et instrumentation[modifier | modifier le code]

La cantate est écrite pour deux cors d'harmonie, deux hautbois, deux violons, alto, basse continue, trois solistes vocaux (alto, ténor, basse) et chœur en quatre parties.

Il y a huit mouvements :

  1. chœur : Darzu ist erschienen der Sohn Gottes for choral and orchestral tutti.
  2. récitatif : Das Wort ward Fleisch und wohnet in der Welt for tenor and continuo.
  3. chœur : Die Sünd macht Leid for choral and orchestral tutti colle parti.
  4. aria : Höllische Schlange, wird dir nicht bange? for bass, oboes, strings, and continuo.
  5. récitatif : Die Schlange, so im Paradies for altus, strings, and continuo.
  6. chœur : Schüttle deinen Kopf und sprich for choral and orchestral tutti colle parti.
  7. aria : Christenkinder, freuet euch! for tenor, corni, oboes, and continuo.
  8. chœur : Jesu, nimm dich deiner Glieder for choral and orchestral tutti colle parti.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christoph Wolff (Eds.): Die Welt der Bach-Kantaten, Metzler/Bärenreiter, Stuttgart und Kassel, 3 Bände Sonderausgabe 2006 ISBN 3-476-02127-0
  2. C. S. Terry and D. Litti, Bach's Cantata Libretti, Journal of the Royal Musical Association 1917 44(1):71-125; doi:10.1093/jrma/44.1.71
  3. W. Blankenburg, Johann Sebastian Bach. Wege der Forschung. Darmstadt, 1970.
  4. Die Melodien der deutschen evangelischen Kirchenlieder, aus den Quellen geschöpft und mitgeteilt von Johannes Zahn (6 volumes), Verlag Bertelsmann, Gütersloh (1889–93). [further edited by the Gesellschaft zur wissenschaftlichen Edition des deutschen Kirchenlieds. Hildesheim, New York: Georg Olms Verlagsbuchhandlung, 1998. 6 volumes. ISBN 3-487-09319-7]
  5. a et b Die Melodien der deutschen evangelischen Kirchenlieder, cit.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]