Gottlob! nun geht das Jahr zu Ende

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cantate BWV 28
Gottlob! nun geht das Jahr zu Ende
Titre français Dieu soit loué ! Voilà que l’année se termine
Liturgie Noël
Date de composition 1725
Auteur(s) du texte
1, 4, 5 : Erdmann Neumeister; 2 : Johann Gramann; 6 : Paul Eber;

Texte original

Traduction française de M. Seiler
Traduction française note à note
Traduction française interlinéaire

Effectif instrumental
Soli : S A T B
chœur SATB
Cornet à bouquin, hautbois I/II/III, trompette I/II/III, taille (hautbois ténor), violon I/II, alto, basse continue

Partition complète [PDF]
Partition Piano/Voix [PDF]
Informations et discographie (en)
Informations en français (fr)
Commentaires (en)

Gottlob! nun geht das Jahr zu Ende (Dieu soit loué ! Voilà que l’année se termine), (BWV 28), est une cantate religieuse de Johann Sebastian Bach composée à Leipzig en 1725.

Histoire et livret[modifier | modifier le code]

Bach écrivit cette cantate pour le premier dimanche après Noël qui tombait cette année le 30 décembre 1725, date de la première présentation.

Les lectures prescrites pour ce jour étaient Galates 4: 1-7 et Luc. 2: 33-40.

Les textes émanent de plusieurs auteurs. Erdmann Neumeister pour les mouvements 1, 4 et 5 (ce sera le dernier emprunt à cet auteur), Johann Gramann pour le deuxième mouvement, Paul Eber pour le choral final et le livre de Jérémie, chapitre 32, verset 41 pour le troisième mouvement[1].

L'auteur du thème choral, Helft mir Gotts Güte preisen (Zahn 5267) est inconnu.

Structure et instrumentation[modifier | modifier le code]

La cantate est écrite pour cornet à bouquin, trois hautbois, trois trompettes, taille (hautbois ténor), deux violons, alto et basse continue avec quatre voix solistes (soprano, alto, ténor, basse) et chœur à quatre voix.

Il y a six mouvements :

  1. aria (soprano) : Gottlob! nun geht das Jahr zu Ende
  2. chœur : Nun lob, mein Seel, den Herren
  3. récitatif (basse) (arioso) : So spricht der Herr
  4. récitatif (ténor) : Gott ist ein Quell
  5. aria (duo alto et ténor) : Gott hat uns im heurigen Jahre gesegnet
  6. choral : All solch dein Güt wir preisen

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. C. S. Terry and D. Litti, Bach's Cantata Libretti, Journal of the Royal Musical Association 1917 44(1):71-125; doi:10.1093/jrma/44.1.71

Voir aussi[modifier | modifier le code]