Gott ist unsre Zuversicht

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cantate BWV 197
Gott ist unsre Zuversicht
Titre français Dieu est notre assurance
Liturgie Mariage
Date de composition 1728
Auteur(s) du texte

5 : Martin Luther; 10 : Georg Neumark

Texte original

Traduction française de M. Seiler
Traduction française note à note
Traduction française interlinéaire

Effectif instrumental

Soli: S A B
Chœur : S A T B
trompette I-III, timbales, hautbois I/II, hautbois d'amour, flûte traversière I/II, bassons I/II, cordes et basse continue

Partition complète [PDF]

Partition Piano/Voix [PDF]

Informations et discographie (en)
Informations en français (fr)

Commentaires (en)

Gott ist unsre Zuversicht, (Dieu est notre assurance) (BWV 197), est une cantate religieuse de Johann Sebastian Bach composée à Leipzig en 1728 pour un mariage.

Le texte est de Martin Luther pour le 5e mouvement et de Georg Neumark (de) pour le 10e mouvement. Le reste est d'un auteur inconnu. Il s'agissait à l'origine d'une cantate de NoëlEhre sei Gott in der Höhe écrite à Leipzig en 1728 et qui est aujourd'hui perdue. Cette cantate de mariage a été jouée à Leipzig en 1736-1737

Le thème du choral s'inspire du psaume « Wer nur den lieben Gott läßt walten ». Cette composition de Georg Neumark (1621-1681) fut dabord imprimée au « Fortgepflantzter Musikalisch-Poetischer Lustwald » à Iéna en 1657 mais on retrouve l'origine du texte et de la mélodie à Kiel en 1641.

Structure et composition[modifier | modifier le code]

La pièce est écrite pour trois trompettes, timbales, deux Hautbois, hautbois d'amour, deux flûtes traversières, deux bassons, cordes, basse continue avec trois solistes (soprano, alto, basse) et chœur à quatre voix.

Il y a dix mouvements :

  1. chœur : Gott ist uns're Zuversicht
  2. récitatif : Gott ist und bleibt der beste Sorger, pour basse
  3. aria : Schlafert aller Sorgen Kummer in den Schlummer, pour alto
  4. récitatif : Drum folget Gott und Seinem Triebe, pour basse
  5. chœur : Du susse Lieb', schenk' uns deine Gunst
  6. aria : O du angenehmes Paar, pour basse
  7. récitatif : So wie es Gott mit dir getreu und vaterlich von Kindes beinen angemeit, pour soprano
  8. aria : Vergnugen und Lust, Gedeihen und Heil, pour soprano
  9. récitatif : Und dieser forhe Lebenslauf wind bis in spate Jahre wahren, pour basse
  10. choral : So wandelt froh auf Gottes Wegen

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]