Les Rivières pourpres (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Rivières pourpres.

Les Rivières pourpres

Réalisation Mathieu Kassovitz
Scénario Mathieu Kassovitz
d'après l'œuvre de Jean-Christophe Grangé
Acteurs principaux
Sociétés de production StudioCanal
Gaumont
Légende Entreprises
TF1 Films Production
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre thriller
Sortie 2000
Durée 105 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Rivières pourpres est un film français de Mathieu Kassovitz sorti en 2000, d'après le roman éponyme de Jean-Christophe Grangé. L'un de ses thèmes est l'eugénisme[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Légende vivante de la police française, le commissaire Pierre Niémans (Jean Reno) se rend dans la ville universitaire de Guernon, afin d'enquêter sur le meurtre du bibliothécaire de la faculté locale. Le corps de ce dernier a été retrouvé dans la montagne, suspendu dans le vide et sauvagement mutilé… Dans la petite ville de Sarzac, à environ 200 km de Guernon, le jeune lieutenant Max Kerkérian (Vincent Cassel) enquête quant à lui sur la profanation de la tombe d'une certaine Judith Hérault, décédée dans un accident de la circulation en 1982, à l'âge de 10 ans… À Guernon, Niémans découvre un second cadavre, qui porte les mêmes traces de mutilation que la première victime. Il n'est autre que le suspect recherché par Kerkérian.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Dans l'édition 2DVD Gaumont "THX" (N°disque 3 333297 870818) il existe 7 bonus cachés dissimulés dans les 2 disques

- 1 (2 jingle Mastery) - Cliquer sur les bords inférieurs gauche et droite sur le menu principal du disque 1

- 2 (Making of du DVD) - Cliquer sur le spot dans Autopsie

- 3 (Maquillage du second cadavre) - Autopsie/Cadavre : sélectionner la "C" de Cadavre

- 4 (Entraînement de Vincent Cassel) - Autopsie/Baston : sélectionner le levier gauche

- 5 (Clip Making of) - Autopsie/Poursuite : sélectionner la "P" de Poursuite

- 6 (autre jingle Mastery) - Cliquer sur l'avant-dernier siège en haut à droite dans Autopsie

- 7 (filmo Farid Kermici) - Dans Story-Boards, cliquer en haut à droite de l'image (un bonhomme apparaît) film interdit aux moins de 12 ans

Distribution[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Le film a principalement été tourné en Isère, Haute-Savoie et en Savoie :

  • à Virieu dans les logements situés rue de la Bourbe pour la scène où les deux policiers viennent chercher Vincent Cassel, lorsque Vincent Cassel est dans leur voiture on devine leur trajet en arrière-plan de la rue de la Bourbe en direction de la rue de Barbenier
  • au Pont de Brion sur la commune de Roissard, au sud de Grenoble (scène de poursuite en voiture) ;
  • dans la commune de Livet-et-Gavet, notamment à Livet dans l'ancienne maison de Charles Albert Keller ;
  • à Grenoble, notamment dans l'ancienne bibliothèque pour les scènes de la bibliothèque ;
  • dans la commune d'Apprieu pour certaines scènes du bar, le squat des skinheads et les scènes du cimetière ;
  • à Vinay, à l'école des garçons ;
  • à Albertville, sur l'ex-anneau de vitesse des Jeux olympiques ;
  • dans la vallée de la Maurienne, notamment dans le centre de l'ONERA d'Avrieux qui sert de cadre à l'Université de Guernon dans le film ;
  • sur des glaciers des Alpes (glaciers du Tour et d'Argentière, Aiguille des Grands Montets, grotte de glace de la Mer de Glace) ;
  • aux studios Éclair à Épinay-sur-Seine ;
  • à Jouy-en-Josas dans les Yvelines ;
  • à la chartreuse de Mélan à Taninges (Haute-Savoie), pour la scène de la rencontre entre Max Kerkerian et la mère de Judith Hérault.

À noter que les scènes d'autopsie ont été filmées à l'Institut Médico-Légal de Lyon. Le tournage a débuté le 25 octobre 1999 et s'est terminé en mars 2000.

Roman[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]