Mens sana in corpore sano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mens sana in corpore sano est une citation extraite de la dixième Satire de Juvénal. On la traduit ainsi : « un esprit sain dans un corps sain ».

Historique[modifier | modifier le code]

Ces cinq mots ont parfois été détournés de leur sens premier par la suite. En effet, la notion de mens en latin ne concerne pas la spiritualité mais concerne bien « faculté intellectuelle, intelligence »[1]. La notion de « sain » était différente à l'époque[réf. souhaitée]. Ce texte a été écrit pour répondre à une interrogation sur le rôle des dieux dans la guérison des maladies. Orandum est, ut sit mens sana in corpore sano « il faut prier afin d'obtenir un esprit sain dans un corps sain » est la citation complète. Signifiant alors que l'on ne pouvait séparer l'un et l'autre, ce qui était une révolution à l'époque. Maintenant, on l'utilise pour engager à cultiver aussi bien le moral que le physique, les études ou le travail que le sport.

Cette citation est une caractéristique de la Renaissance et de son Humanisme parce que l'homme est placé au centre de préoccupations (anthropocentrisme). En effet, s'engager à s'occuper du corps, c'est affronter la réalité de l'homme, qui est d'être hybride : à la fois âme et corps. Il faut vivre sur la terre pour contempler les cieux.

Reprise et utilisation[modifier | modifier le code]

Timbre de 1971.

À partir de cette citation et à l’aide du latiniste Anatole Morlet, Pierre de Coubertin a créé la variante : mens fervida in corpore lacertoso soit « un esprit ardent dans un corps musclé »[2]. Cette variante est présent en de nombreux endroits, notamment sur un timbre allemand de 1971 commémorant les 20 ans du Comité national olympique de la République démocratique allemande (Nationales Olympisches Komitee der Deutschen Demokratischen Republik NOK DDR, disparu en 1990).

Cette citation est reprise comme slogan par l'équipementier sportif ASICS sous la forme « Anima Sana In Corpore Sano » pour des raisons vraisemblablement euphoniques (mens et anima étant synonymes).

Cette citation est également la devise du club omnisports belge Royal Sporting Club Anderlecht.

En 2012, la citation est reprise dans l'émission parodique de France Inter À votre écoute, coûte que coûte.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Entrée mens dans le Dictionnaire Gaffiot latin-français, 1934, p. 966, lire en ligne.
  2. Article Mens fervida in corpore lacertoso. dans la Revue Olympique, no 67, 2e série, juillet 1911, lire en ligne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]