Kyzyl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kyzyl
Кызыл
Blason de Kyzyl
Héraldique
Drapeau de Kyzyl
Drapeau
Siège de l'administration de la république de Touva.
Siège de l'administration de la république de Touva.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Sibérie de l'Est
District fédéral Sibérien
Sujet fédéral Flag of Tuva.svg Touva
Code OKATO 93 401
Indicatif (+7) 39422
Démographie
Population 113 333 hab. (2013)
Densité 1 012 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 43′ N 94° 27′ E / 51.717, 94.45 ()51° 43′ Nord 94° 27′ Est / 51.717, 94.45 ()  
Altitude 631 m
Superficie 11 200 ha = 112 km2
Fuseau horaire UTC+08:00 (KRAT)
Heure de Krasnoïarsk
Cours d'eau Ienisseï
Divers
Fondation 1914
Statut Ville depuis 1914
Ancien(s) nom(s) Belotsarsk (1914-1918)
Khem-Beldyr (1918-1926)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Touva

Voir sur la carte administrative de Touva
City locator 14.svg
Kyzyl

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Kyzyl

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir la carte topographique de Russie
City locator 14.svg
Kyzyl
Sources
Liste des villes de Russie

Kyzyl (en touvain et en russe : Кызыл) ou kĭzĭl’ est une ville de Russie et la capitale de la république de Touva. Ce nom signifie « rouge » en touvain et diverses autres langues turques. Sa population s'élevait à 113 333 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Kyzyl est située dans le sud de la Sibérie, au point de confluence du Grand Ienisseï (Большой Енисей, Bolchoï Ienisseï) et du Petit Ienisseï (Малый Енисей, Maly Ienisseï), dont les eaux réunies forment le fleuve Ienisseï.

Elle se trouve à 490 km au sud de Krasnoïarsk, à 680 km à l'ouest d'Irkoutsk, à 845 km au sud-est de Novossibirsk et à 3 660 km à l'est de Moscou[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Son apparition est due à l'arrivée des Russes dans ces régions autrefois peuplées uniquement de peuples d'ethnie mongole et à la notion de sédentarité qu'ils apportèrent avec eux.

Fondée en 1914, la ville s'est d'abord appelée Belotsarsk, puis en 1918 Khem-Beldyr. En 1926, elle a pris son nom actuel, Kyzyl. On y parle le touvain. Foyer culturel, la ville abrite notamment un institut de recherche en littérature, fondé en 1953, et un complexe bouddhiste.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2]

Évolution démographique
1939* 1959* 1970* 1979* 1989*
10 000 34 462 51 683 66 027 84 641
2002* 2010* 2012 2013 -
104 105 109 918 111 995 113 333 -


Économie[modifier | modifier le code]

Kyzyl abrite une petite partie des industries du pays (des briqueteries, des scieries, des fabriques de meubles, et des usines de transformation alimentaire).

Transport[modifier | modifier le code]

Vue de l'échangeur autoroutier entre la M54 et l'A162.

Kyzyl est le nœud de communication le plus important de la république de Touva. Elle est reliée, par l'autoroute A162 qui traverse toute la république, à la ville d'Ak-Dovourak. Elle est reliée par l'autoroute M54 « Iénisseï » à Abakan au nord, ainsi qu'au sud à la Mongolie.

Kyzyl possède un aéroport (code AITA : CMJ) avec des vols réguliers pour Krasnoïarsk et Novossibirsk.

Le Grand Ienisseï est parcouru par la ligne régulière du vapeur Zaria-267, Kyzyl-Sevi-Süstügkhem-Yrban-Iy-Toorakhem.

Galerie[modifier | modifier le code]

Religion[modifier | modifier le code]

La ville de Kyzyl est devenue en 2011 le siège d'un diocèse orthodoxe, l'éparchie de Kyzyl, issue d'un territoire cédé par l'éparchie d'Abakan.

La ville possède deux églises orthodoxes, la cathédrale de la Nativité et l'église de la Trinité, et deux temples bouddhistes. Elle accueille aussi un centre de chamanisme.

Sport[modifier | modifier le code]

Complexe sportif Soubedeï

La ville possède un grand complexe sportif, nommé Soubedeï, construit au début des années 2000 et inauguré par Sergueï Choïgou. Son architecture rappelle une yourte par sa forme. Il se trouve sur la route menant à l'aéroport.

Il existe un autre complexe sportif en centre-ville du nom de centre Ivan Yaryguine, ainsi que deux stades.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :