Nijniaïa Toura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nijnaïa Toura
Нижняя Тура
Blason de Nijnaïa Toura
Héraldique
Drapeau de Nijnaïa Toura
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Oural
District fédéral Oural
Sujet fédéral Drapeau de l'Oblast de Sverdlovsk Oblast de Sverdlovsk
Maire Vladimir Dmitrievitch Cherstobitov
Code postal 624220 — 624223
Code OKATO 65478
Indicatif (+7) 34342
Démographie
Population 21 503 hab. (2013)
Densité 512 hab./km2
Géographie
Coordonnées 58° 37′ N 59° 50′ E / 58.617, 59.83 ()58° 37′ Nord 59° 50′ Est / 58.617, 59.83 ()  
Altitude 200 m
Superficie 4 200 ha = 42 km2
Fuseau horaire UTC+06:00 (YEKT)
Heure de Iekaterinbourg
Divers
Fondation 1754
Statut Ville depuis 1949
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Nijnaïa Toura

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Sverdlovsk

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Sverdlovsk
City locator 14.svg
Nijnaïa Toura

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Nijnaïa Toura

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Nijnaïa Toura
Liens
Site web www.n-tura.ru/admtown
Sources
Liste des villes de Russie

Nijniaïa Toura (en russe : Нижняя Тура) est une ville de l'oblast de Sverdlovsk, en Russie. Sa population s'élevait à 21 503 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Nijniaïa Toura est située dans l'Oural et arrosée par la rivière Toura, dans le bassin de l'Ob. Elle se trouve à 204 km au nord de Iekaterinbourg et à 1 372 km à l'est-nord-est de Moscou[1].

La ville secrète de Lesnoï, où sont fabriquées des armes nucléaires depuis les années 1950, borde Nijniaïa Salda au nord-ouest et les deux villes ne forment qu'une seule agglomération.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'arrivée des Russes, un sanctuaire des Mansi se trouvait sur le site de la ville actuelle. Nijniaïa Toura a été fondée en 1754 près d'une usine sidérurgique du même nom. En 1824, furent découverts dans les environs des gisements d'or et de platine. Les mines d'Isovskié produisirent plus de la moitié de l'or et du platine de l'Oural attirant une nombreuse population. Une fabrique d'armes fonctionna dans la ville de 1852 à 1862. Plus tard, de 1889 à 1893, elle accueillit des prisonniers politiques : Iakov Sverdlov, Fiodor Sergueïev (Artiom) et Ivan Malychev y furent ainsi exilés. En 1906, une voie ferrée fut construite entre Nijniaïa Toura et Serov. Elle accéda au statut de commune urbaine en 1929, puis à celui de ville en 1949.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2]

Évolution démographique
1926* 1939* 1959* 1970* 1979*
5 428 5 363 20 638 19 562 22 926
1989* 2002* 2010* 2012 2013
26 268 24 247 22 641 21 596 21 503


Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :