Lesnoï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lesnoï
Лесной
Blason de Lesnoï
Héraldique
Drapeau de Lesnoï
Drapeau
Maison de la culture de Lesnoï.
Maison de la culture de Lesnoï.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Oural
District fédéral Oural
Sujet fédéral Drapeau de l'Oblast de Sverdlovsk Oblast de Sverdlovsk
Code postal 624200 — 624205, 624219
Code OKATO 65542
Indicatif (+7) 34342
Démographie
Population 49 684 hab. (2013)
Densité 131 hab./km2
Géographie
Coordonnées 58° 38′ N 59° 47′ E / 58.633, 59.783 ()58° 38′ Nord 59° 47′ Est / 58.633, 59.783 ()  
Altitude 200 m
Superficie 38 000 ha = 380 km2
Fuseau horaire UTC+06:00 (YEKT)
Heure de Iekaterinbourg
Divers
Fondation 1947
Statut Ville depuis 1954
Ancien(s) nom(s) Sverdlovsk-45
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Lesnoï

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Sverdlovsk

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Sverdlovsk
City locator 14.svg
Lesnoï

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Lesnoï

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Lesnoï
Liens
Site web www.gorodlesnoy.ru/
Sources
Liste des villes de Russie

Lesnoï (en russe : Лесной) est une ville fermée de l'oblast de Sverdlovsk, en Russie. Sa population s'élevait à 49 684 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Lesnoï est située dans l'Oural, sur les bords de la Toura, à 204 km — 254 km par la route — au nord de Iekaterinbourg et à 1 373 km à l'est de Moscou[1].

Lesnoï est limitée au sud-est par la ville de Nijniaïa Toura, les deux villes ne formant qu'une seule agglomération.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a été fondée en 1947 sous le nom de « Usine no 418 » (завод № 418), pour produire de l'uranium hautement enrichi nécessaire aux armes nucléaires. En 1954, le site devint sous la Russie soviétique une cité secrète du nom de Sverdlovsk-45 spécialisée dans la fabrication des armes nucléaires.

Sverdlovsk-45 est restée une cité secrète, qui n'apparaissait sur aucune carte[2], jusqu'à ce qu'un décret de 1992 la renomme Lesnoï (littéralement « Ville des bois »), sous la présidence de Boris Eltsine.

Selon l'usage des villes possédant des installations secrètes à l'époque soviétique, Sverdlovsk-45 était un numéro de boite postale rattaché à la ville de Sverdlovsk.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[3]

Évolution démographique
1996 2002* 2006 2010* 2012 2013
54 500 53 195 53 193 50 363 50 136 49 684


Économie[modifier | modifier le code]

La principale entreprise de Lesnoï est le Combinat Elektrokhimpribor (en russe : Комбинат "Электрохимприбор"), implanté au nord de la ville. C'est la plus importante usine d'assemblage d'armes nucléaires de Russie, mais il a développé des productions civiles (diamants synthétiques, outillage électrique, machines à laver, etc.) [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  2. Sur la dernière carte topographique soviétique (1987), la ville de Lesnoï ainsi que le complexe industriel Elektrokhimpribor sont bien représentés, mais le seul nom indiqué est celui de la ville de Nijniaïa Salda : Главное управление геодезии и картографии при Совете министров СССР, carte à 1/100 000, feuille no O-15-40-060 « Nijniaïa Salda », Moscou, 1987.
  3. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 sur », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Office fédéral de statistiques, Recensement de la population russe de 2010 », sur www.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2012 » [rar], sur gks.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2013 » [rar], sur gks.ru
  4. (en) Présentation du Combinat Elektrokhimpribor [1] Consulté le 6 mai 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]