Biïsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Biïsk
Бийск
Blason de Biïsk
Héraldique
Biïsk : rue Vassilieva.
Biïsk : rue Vassilieva.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Sibérie de l'Ouest
District fédéral Sibérien
Sujet fédéral Flag of Altai Krai.svg Kraï de l'Altaï
Maire Lidiïa Gromoglasova
Code postal 659300 — 659336
Code OKATO 01 405
Indicatif (+7) 3854
Démographie
Population 204 041 hab. (2014)
Densité 700 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 31′ N 85° 11′ E / 52.517, 85.183 ()52° 31′ Nord 85° 11′ Est / 52.517, 85.183 ()  
Altitude 180 m
Superficie 29 167 ha = 291,67 km2
Fuseau horaire UTC+07:00 (OMST)
Heure d'Omsk
Divers
Fondation 1709
Statut Ville depuis 1782
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Kraï de l'Altaï

Voir sur la carte administrative du Kraï de l'Altaï
City locator 14.svg
Biïsk

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Biïsk

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir la carte topographique de Russie
City locator 14.svg
Biïsk
Liens
Site web www.gorod.biysk.ru
Sources
Liste des villes de Russie

Biïsk ou Biisk (en russe : Бийск ; en anglais : Biysk) est une ville du kraï de l'Altaï, en Russie. Sa population s'élevait à 204 041 habitants en 2014.

Géographie[modifier | modifier le code]

Biïsk est située au sud-ouest de la Sibérie, sur la rivière Biia qui lui a donné son nom, à 133 km au sud-est de Barnaoul et à 3 061 km à l'est de Moscou[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a été fondée en 1709 comme une forteresse sur ordre du tsar Pierre le Grand. Mais elle fut incendiée un an plus tard par une tribu nomade locale et reconstruite en 1718. Biisk perdit progressivement sa fonction militaire et devint un important centre de commerce, qui reçut le statut de ville en 1782.

Le 17 décembre 1917, un soviet fut formé dans la ville, ensuite elle fut prise par les forces de l'amiral Koltchak, le 9 juin 1918, jusqu'à l'entrée de l'Armée rouge, le 9 décembre 1919.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, 26 456 habitants partirent pour le front, dont 9 772 moururent. La plupart des usines fut évacuée, tandis que 23 hôpitaux soignaient les blessés.

Biïsk est devenue en 2006, sur décision du gouvernement russe, une cité scientifique[2]. Les principaux domaines de recherche sont les équipements spécialisés pour l'armée, les fusées, les nouveaux matériaux, les technologies chimiques et les polymères, la synthèse des médicaments et les économies d'énergie. Ce statut est attribué pour cinq ans.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[3]

Évolution démographique
1856 1897* 1914 1926* 1939*
3 100 17 213 27 000 47 791 80 339
1959* 1970* 1979* 1989* 2002*
146 416 186 344 211 567 233 238 218 562
2006 2010* 2012 2013 2014
225 350 210 155 207 409 205 250 204 041


Économie[modifier | modifier le code]

L'industrie de Biisk connut une croissance rapide, surtout après l'évacuation de certaines usines de la partie occidentale de l'Union soviétique durant la Seconde Guerre mondiale. La ville devint un centre important de développement et de production d'armements et demeure un centre industriel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :