Swissinfo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

SWI swissinfo.ch

Description de l'image  SWI_Swissinfo.png.
Création 1999 (ouverture du site swissinfo.ch)
Siège social Drapeau de Suisse Berne (Suisse)
Activité Internet, Audiovisuel
Société mère SRG SSR
Site web www.swissinfo.ch
Le bâtiment swissinfo à la Giacomettistrasse à Berne.

SWI ou Swissinfo.ch, ex-Radio Suisse Internationale, est une plate-forme en neuf langues qui traite de l’actualité suisse sous forme d’articles écrits, de photos et de fichiers audio et vidéo. swissinfo a pour but de parler de l’actualité suisse et propose de l’info et des analyses dans les domaines suivants: politique, économie, culture, science, formation et tourisme. Elle s’intéresse tout particulièrement aux liens politiques, économiques et culturels de la Suisse avec l’étranger. L’offre éditoriale existe en neuf langues (français, allemand, italien, anglais, espagnol, portugais, arabe, chinois et japonais). Depuis 2007, swissinfo cultive ses liens avec l’étranger par le biais de blogs.

La voix de la Suisse sur Internet[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1990, la situation économique oblige swissinfo/SRI à réorienter sa stratégie. La marche triomphale de l'Internet tombe à point nommé, marquant l'avènement d'une ère nouvelle pour les journalistes producteurs et le public.

1999 voit l'ouverture du site www.swissinfo.ch et la mise en ligne des pages en allemand, français, anglais et portugais. Après les sites japonais, italien et espagnol, activés au cours de l'année 2000, le lancement du site arabophone a lieu le 1er février 2001 et la version chinoise apparaît en septembre de la même année. En l'espace de deux ans, la plateforme Internet est mieux connue des Suisses de l'étranger que les programmes radio en ondes courtes.

Le 21 mars 2005, le Conseil d’administration de SRG SSR idée suisse lance un plan de mesures visant à réduire massivement les activités de swissinfo/SRI. La décision de SRG SSR de réduire swissinfo à sa plus simple expression a provoqué des réactions très fortes au sein du public et a rencontré beaucoup d’incompréhension.

Selon le nouveau concept de SRG SSR, le site Internet n'aurait plus proposé que du contenu en langue anglaise, qui aurait été confié à SR DRS, tandis que le contenu rédactionnel dans les langues nationales se serait cantonné à des informations spécifiques pour les Suisses de l’étranger, réalisé dans une seule unité d’entreprise de SRG SSR, à raison d’un journaliste par langue. Cette situation a cependant pu être évitée. L’été 2007, swissinfo reçoit de la Confédération un nouveau mandat de prestations qui prévoit une offre éditoriale clairement axée sur Internet.

Depuis le 1er janvier 2009, Peter Schibli est directeur de swissinfo.ch. Le directeur a pour tâche d’exécuter le mandat de prestations prévu par le Conseil fédéral et de positionner swissinfo.ch comme plate-forme d’informations leader en neuf langues, tant pour les Suisses de l’étranger que pour le public international intéressé par le pays.

Nom[modifier | modifier le code]

  • 1935: Service suisse des ondes courtes (SSOC)
  • 1978: Radio Suisse internationale / Swiss Radio International (SRI)
  • 2005: swissinfo
  • 2014: SWI swissinfo.org (SWI)[1]

Rubriques spéciales[modifier | modifier le code]

Les dossiers de swissinfo apportent un supplément de qualité au site Web. Ces dossiers multimédias sur des sujets d’actualité proposent une approche et une recherche approfondie spécialement axée sur un public international. Une rubrique spéciale a été créée, «swissinfo pour les Suisses de l’étranger », dans laquelle on trouve des informations sur les prochaines votations. Le forum permet un contact direct entre les internautes.

Services[modifier | modifier le code]

Les informations peuvent être consultées et téléchargées en ligne ou depuis un téléphone portable. Le service d’actualité met automatiquement à jour les dernières dépêches qui s’affichent sur le bureau. Un newsfeed permet de consulter les titres depuis d’autres sites Internet. Une newsletter hebdomadaire avec les articles les plus intéressants est expédiée aux utilisateurs. Le site propose également une liste exhaustive de liens sur la Suisse qui peuvent être particulièrement utiles aux Suisses de l’étranger.

Les blogs de swissinfo[modifier | modifier le code]

Depuis 2007, swissinfo favorise également la naissance de communautés en ligne. La rédaction a commencé avec deux blogs, dont l’un soutien l’initiative du Département des affaires étrangères qui vise à instaurer un dialogue avec la population (http://www.swissinfodialog.blogspot.com). Début juin 2007, un blog sur les élections parlementaires fédérales a été mis en place à l’attention des Suisses de l’étranger (http://wahlen.swissinfo.ch). Les deux blogs sont en plusieurs langues et sont gérés par la rédaction de swissinfo.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]