Isocitrate déshydrogénase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir IDH.

Isocitrate déshydrogénase (ou IDH) est une enzyme oxydo-réductase présente dans toutes les cellules humaines. Elle catalyse la décarboxylation de l'isocitrate en α-cétoglutarate[1] au sein du cycle de Krebs. Elle a une constante Km de 2,6 micromolaires[réf. nécessaire].

Il existe trois formes d'IDH : IDH1, IDH2 et IDH3.

  • IDH2 est situé dans la mitochondrie. Cette enzyme est un homodimère qui est fortement exprimée dans le cœur, les muscles et les lymphocytes activés. Elle est NADP+-dépendante[1].
  • IDH3 est situé dans la mitochondrie. Cette enzyme est un hétérotétramère composé de deux sous-unités \alpha, une sous-unité \beta, et une sous-unité \gamma. Cette enzyme est NAD+-dépendante[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) D. Krell, M. Assoku et al., « Screen for IDH1, IDH2, IDH3, D2HGDH and L2HGDH mutations in glioblastoma. », PLoS One, vol. 6, no 5,‎ , e19868 (PMID 21625441, DOI 10.1371/journal.pone.0019868)