Hoegaarden (bière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hoegaarden (homonymie).
Hoegaarden
Image illustrative de l'article Hoegaarden (bière)
Localisation
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Ville Hoegaarden
Caractéristiques
Fondée en 1965
Maîtres brasseurs AB InBev
Site web hoegaarden.com

La Hoegaarden est une bière blanche originaire de Hoegaarden en Belgique. Elle est disponible dans 30 pays[1]. C'est une marque du groupe AB InBev, le plus gros brasseur du monde.

Historique[modifier | modifier le code]

Hoegaarden witbier

La bière Hoegaarden est un excellent exemple du style de bière witbier, une bière blanche de blé[2]. Ce style, le premier appartenant aux bières dites « blanches », fut créé par les moines du village Hoegaarden aux alentours de 1445[3]. Les premières bières blanches brassées étaient très aigres jusqu’à ce que les moines y ajoutent de l’écorce d’orange et de la coriandre, des ingrédients en provenance de la colonie de Curaçao[4]. L’industrie brassicole de Hoegaarden prospère et, en 1736, le village compte 36 brasseries et 110 malteries[4]. Cependant, après la Révolution française, le village perd graduellement en importance et, face à l'explosion des ventes de bière blonde, le style disparaît avec la fermeture de la brasserie Thomsin en 1957[5].

En 1965, un ancien employé de la brasserie Thomsin, Pierre Celis, décide de relancer la production en créant la brasserie De Kluis[6]. En 1985, un incendie détruit la brasserie alors que la production est de 75 000 hectolitres à l'année[6]. Stella Artois aide la brasserie à se reconstruire en échange de parts dans la société[6] vendues par Pierre Celis qui décide de poursuivre ses activités de brasseur aux États-Unis. En 1987, Interbrew prend le contrôle total de la brasserie[6].

Hoegaarden Grand Cru

Confusion fréquente[modifier | modifier le code]

Selon une certaine croyance populaire, la bière Hoegaarden est souvent citée comme étant la première bière blanche. Cependant, ceci est faux puisque la recette actuelle provient de celle que Pierre Celis créa en 1965 alors que le style fut créé aux alentours de 1445 (voir la section historique ci-dessus).

La gamme[modifier | modifier le code]

  • Hoegaarden Originale : 4,9 % de degré alcoolique
  • Hoegaarden Rosée (depuis 2007) : 3 %, aux extraits de framboise
  • Hoegaarden Citron (depuis 2008) : 3 %, aux extraits de citron et lime
  • Hoegaarden Spéciale : 5,7 %, disponible de octobre à janvier en Belgique seulement
  • Hoegaarden Grand Cru : 8,5 %, disponible officiellement en Belgique seulement[7].
  • Hoegaarden 0,0 (2011) : 0,0 %, disponible en Belgique
  • Le Fruit défendu / De Verboden Vrucht
  • Julius (abandonnée)
  • Nicolaus

Références[modifier | modifier le code]

  1. Anheuser-Busch InBev Brand Factsheet: Hoegaarden
  2. David Lévesque Gendron et Martin Thibault, Les saveurs gastronomiques de la bière, tome 2, Éditions Druide inc.,‎ 2013, 194 p. (ISBN 978-2-89711-068-0), p. 20
  3. Des moines créatifs
  4. a et b Hoegaarden, A heavenly bit of history
  5. ABInBev, Hoegaarden
  6. a, b, c et d De 1965 à nos jours
  7. La Grand Cru

Liens externes[modifier | modifier le code]