Piedbœuf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50° 38′ 55″ N 5° 37′ 31″ E / 50.64858, 5.62535

Brasserie Jupiler

Piedbœuf est une marque de bière appartenant au groupe Anheuser-Busch InBev, brassée à la brasserie Jupiler (anciennement brasserie Piedbœuf) à Jupille-sur-Meuse (ville de Liège).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1812, l'entreprise débute en fabriquant du matériel de brasserie. C’est en 1853 que Jean-Théodore Piedbœuf se lance dans le brassage. Jusqu'à la Première Guerre mondiale, la production reste modeste et ne couvre que les alentours. En 1905, elle utilise 5 véhicules à cheval et un camion pour ses livraisons. En 1915, Henri Piedbœuf prend la tête de l'entreprise. En 1921, avec une production de 3 000 hectolitres, la brasserie n'occupe encore que le 724e rang en Belgique. C'est à ce moment que la société se lance dans la fermentation basse. En 1930, ce sont 50 000 hectolitres qui sont produits et la société occupe le 21e rang. En 1965, à la veille du lancement de la Jupiler (en septembre 1966), la société passe le cap du million d'hectolitres et occupe 1 800 personnes. En 1979, après plusieurs acquisitions, le groupe emploie 3 800 personnes et produit 2,75 millions d'hectolitres de bière ainsi que d'autres limonades et jus de fruits[1].

La brasserie Piedbœuf a fait partie du groupe Interbrew (issu de la fusion en 1987 des brasseries Stella Artois de Louvain et Piedbœuf). Le 3 mars 2004, Interbrew a fusionné avec le brasseur brésilien Companhia de Bebidas das Americas (AmBev) pour former InBev, qui fusionne en 2008 avec Anheuser-Busch[2].

Aujourd’hui, le site de Jupille-sur-Meuse est l'une des quatre brasseries du groupe Anheuser-Busch InBev en Belgique.

Brasserie Jupiler[modifier | modifier le code]

De nombreuses bières sont fabriquées à cet endroit, dont la Jupiler et la Piedbœuf[3].

La marque est également connue pour commercialiser une bière brune de table avec une mousse tenant peu et très sucrée à la saccharine, quasi sans alcool (2 %). Elle est très appréciée des enfants[4]. On lui confère des vertus pour les femmes enceintes, cette bière permettrait une meilleure montée de lait.[citation nécessaire]

La production de la bière de Hoegaarden a été provisoirement délocalisée sur Jupille en 2006, pour finalement revenir sur le site brassicole de Hoegaarden.


Variétés[modifier | modifier le code]

  • La « Jupiler » pils à 5,2 % de degré d'alcool commercialisée en 1966
  • La « Jupiler N.A. » pils à 0,5 % de degré d'alcool commercialisée en 2004
  • La « Jupiler Blue  » pils à 3,3 % de degré d'alcool commercialisée en 2006
  • La « Tauro » pils à 8,3 % de degré d'alcool commercialisée en 2008
  • La « Piedbœuf Blonde » bière de table à 1,2 % de degré d'alcool
  • La « Piedbœuf Brune » bière de table à 1,2 % de degré d'alcool
  • La « Piedbœuf Triple » bière de table à 3,8 % de degré d'alcool

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

André Franquin fit de la publicité pour la boisson à l'orange Piedbœuf à travers quelques planches de Gaston Lagaffe. Avec Jidéhem, il réalisa également un court récit de 4 planches de Spirou et Fantasio qui réalisent un reportage sur la fabrication de la bière Piedbœuf. On y apprend que la tour de l'entreprise est le plus haut bâtiment industriel d'Europe et que l'eau utilisée à la fabrication de la bière provient de la source Charlemagne, réputée depuis 714[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christine Wirtgen-Bernard et Michel Dussart, Visages industriels d'hier et d'aujourd'hui en pays de Liège, ed. Pierre Mardaga, 1981, (ISBN 2-8021-0032-7)
  2. Site ab-inbev Belgique
  3. Site ab-inbev Belgique
  4. Epicurien.be
  5. En 1957. Réédité dans Les Trésors de Spirou 1938-1968, Philippe Mouvet, éditions L'Âge d'or, 1998, (ISBN 978-2-9600-1960-5)