Hereheretue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hereheretue
Photo satellite de la NASA
Photo satellite de la NASA
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Archipel Îles du Duc de Gloucester
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 19° 52′ 20″ S 144° 57′ 46″ O / -19.87232, -144.962883 ()19° 52′ 20″ S 144° 57′ 46″ O / -19.87232, -144.962883 ()  
Superficie 4 km2
Géologie Atoll
Administration
Collectivité d'outre-mer Polynésie française
District Tuamotu
Commune Hao
Démographie
Population 56 hab. (2012[1])
Densité 14 hab./km2
Plus grande ville Otetou
Autres informations
Découverte 1606 ou 1822
Fuseau horaire UTC-10

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

(Voir situation sur carte : Polynésie française)
Hereheretue
Hereheretue
Atolls de France

Hereheretue, également appelé Hiri-oro[2], est un atoll situé dans l'archipel des Tuamotu en Polynésie française. Il fait administrativement partie de la commune de Hao et de l'archipel des îles du Duc de Gloucester.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hereheretue est un atoll de forme triangulaire de 9 km de longueur et 7 km de largeur maximales pour une surface de terres émergées de 4 km2. Son lagon couvre une superficie de 23 km2 est dépourvu de passe avec l'océan. Atoll le plus haut nord des îles du Duc de Gloucester, il est très isolé : distant de 157 km au nord-ouest d'Anuanuraro l'atoll le plus proche, de 450 km au sud-ouest d'Hao auquel il est administrativement rattaché, et est situé à 488 km au sud-est de Tahiti.

D'un point de vue géologique, l'atoll est l'excroissance corallienne (de quelques mètres) du sommet d'un petit mont volcanique sous-marin homonyme, qui mesure 2 810 mètres depuis le plancher océanique, formé il y a entre 55,4 et 57,3 millions d'années[3].

Il est habité par environ une soixantaine d'habitants résidant en deux points distincts de l'île sur le motu ouest où se trouve le principal village nommé Otetou et le motu sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sa première notification par un Européen aurait été faite en 1606 par le navigateur portugais Pedro Fernandes de Queirós[réf. nécessaire] qui l'aurait nommé San Pablo[2]. La première mention attestée est celle faite en 1822 par un navire britannique du nom de Britomart qui lui donne son nom de Britomart Island[4]. L'atoll est également visité le 12 janvier 1840 par l'Américain Charles Wilkes lors de son expédition polaire, qui le mentionne sous le nom de San Pablo[4].

Au XIXe siècle, Hereheretue devient un territoire français, peuplé environ 25 habitants[5].

En 1962, une station météorologique est installée et en 1983 un important cyclone s'abat sur l'atoll nécessitant l'évacuation de tous ses habitants[6].

Économie[modifier | modifier le code]

L'exploitation de la coprah est l'un des principales activités de l'île[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Population des communes de Polynésie française en 2012 sur le site de l'Institut de la statistique de la Polynésie française (ISPF).
  2. a et b Names of the Paumotu Islands, with the Old Names So Far As They Are Known par J.L. Young dans The Journal of the Polynesian Society, Volume 8, No. 4, December 1899, p.264-8
  3. (en) Hereheretue Seamount sur le catalogue Seamount de earthref.org
  4. a et b Les Atolls des Tuamotu par Jacques Bonvallot, éditions de l'IRD, 1994, (ISBN 9782709911757), pp.275-282.
  5. Notices sur les colonies françaises, Étienne Avalle, éditions Challamel aîné, Paris, 1866, p.637.
  6. a et b Atoll de Hereheretue sur le site de www.tahitiheritage.pf