Tematangi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tematangi
Image satellite de la NASA
Image satellite de la NASA
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Archipel Tuamotu
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 21° 40′ 00″ S 140° 37′ 00″ O / -21.666667, -140.61666721° 40′ 00″ S 140° 37′ 00″ O / -21.666667, -140.616667  
Superficie 7,7 km2
Géologie Atoll
Administration
Collectivité d'outre-mer Polynésie française
District Tuamotu
Commune commune de Tureia
Démographie
Population 53 hab. (2002)
Densité 6,88 hab./km2
Autres informations
Découverte 1767
Fuseau horaire UTC-10

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

(Voir situation sur carte : Polynésie française)
Tematangi
Tematangi
Atolls de France

Tematangi ou Te Matangi[1], est un atoll situé dans l'archipel des Tuamotu en Polynésie française.

Géographie[modifier | modifier le code]

Tematangi est un atoll triangulaire de 11,5 km de longueur et 7 km de largeur maximales pour une surface de terres émergées de 7,7 km2 et avec un lagon, sans communication avec l'océan, relativement profond et d'une superficie de 61 km2. Il est situé à 121 km à l'ouest de Moruroa, l'atoll le plus proche, et à 985 km au sud-est de Tahiti. Tematangi est rattaché administrativement à la commune de Tureia.

D'un point de vue géologique, l'atoll est l'excroissance corallienne (de 625 mètres) du sommet du mont volcanique sous-marin homonyme, qui mesure 3 495 mètres depuis le plancher océanique, formé entre 44,6 et 47,4 millions d'années[2].

En 2002, l'atoll est habité par une cinquantaine d'habitants regroupés principalement dans le village de Tuihana.

Particularité géographique[modifier | modifier le code]

Tematangi est la terre émergée la plus proche du point antipodal de La Mecque[3]. Les conséquences précises pour la Qibla, la détermination de l'orientation pour la prière musulmane, dans les îles environnant cet atoll, sont parfois discutées dans les ouvrages religieux[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention de cet atoll a été faite par Philip Carteret le 11 juillet 1767 qui la nomme Île de l'Évêque d'Osnabrück[5]. Le marin anglais William Bligh la visite le 5 avril 1792 lui donne le nom de Bligh's Lagoon Island[1]. L'île est alors inhabitée. L'atoll est ensuite visité le 28 juillet 1826 par Frederick Beechey qui constate son peuplement et confirme le nom d'Île Bligh[5].

Au XIXe siècle, Tematangi devient un territoire français peuplé alors d'environ 20 habitants autochtones vers 1850[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Names of the Paumotu Islands, with the Old Names So Far As They Are Known par J.L. Young dans The Journal of the Polynesian Society, Volume 8, No. 4, December 1899, p.264-8
  2. (en) Tematangi Seamount sur le catalogue Seamount de earthref.org
  3. 21° 25′ 00″ S 140° 11′ 00″ O / -21.4166667, -140.1833333 Coordonnées de La Mecque et de son point antipodal sur antipodr
  4. Mashallah Ali-Ahyaie, Seven Articles on the Qiblah: The Case of the Taj Mahal, pp. 116-118 sur Google Livres
  5. a et b Les Atolls des Tuamotu par Jacques Bonvallot, éditions de l'IRD, 1994, (ISBN 9782709911757), pp.275-282.
  6. Notices sur les colonies françaises, Étienne Avalle, éditions Challamel aîné, Paris, 1866, p.640 Ouvrage disponible sur le site Google Livres.