Grand Prix automobile du Brésil 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Prix du Brésil 210

Tracé de la course

Drapeau Autodromo José Carlos Pace

Données de la course
Nombre de tours 71
Longueur du circuit 4,309 km
Distance de course 305,909 km
Résultats
Vainqueur Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Red Bull-Renault,
h 33 min 11 s 803
(vitesse moyenne : 196,944 km/h)
Pole position Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg,
Williams-Cosworth,
min 14 s 470
(vitesse moyenne : 208,304 km/h)
Record du tour en course Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
McLaren-Mercedes,
min 13 s 851
(vitesse moyenne : 210,050 km/h)

Le Grand Prix automobile du Brésil 2010 (Formula 1 Grande Prêmio Petrobras do Brasil 2010), disputé sur l'Autodromo José Carlos Pace le 7 novembre 2010, est la trente-huitième édition du Grand Prix, la 838e course du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la dix-huitième manche du championnat 2010.

Essais libres[modifier | modifier le code]

Vendredi matin[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[1]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 12 s 328
2 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 12 s 810 + 0 s 482
3 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 12 s 845 + 0 s 517
4 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 13 s 267 + 0 s 939
5 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 1 min 13 s 370 + 1 s 042
6 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 13 s 516 + 1 s 188

Vendredi après-midi[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 11 s 968
2 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 12 s 072 + 0 s 104
3 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 1 min 12 s 328 + 0 s 360
4 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 12 s 656 + 0 s 688
5 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 12 s 677 + 0 s 709
6 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 1 min 12 s 882 + 0 s 914

Samedi matin[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 1 min 19 s 191
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 19 s 500 + 0 s 309
3 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 19 s 536 + 0 s 345
4 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 19 s 735 + 0 s 544
5 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 1 min 19 s 791 + 0 s 600
6 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 1 min 19 s 887 + 0 s 696

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[4]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 1 min 20 s 050 1 min 19 s 144 1 min 14 s 470
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 19 s 160 1 min 18 s 691 1 min 15 s 519
3 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 19 s 025 1 min 18 s 516 1 min 15 s 637
4 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 19 s 931 1 min 18 s 921 1 min 15 s 747
5 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 1 min 18 s 987 1 min 19 s 010 1 min 15 s 989
6 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Williams-Cosworth 1 min 19 s 799 1 min 18 s 925 1 min 16 s 203
7 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 1 min 19 s 249 1 min 18 s 877 1 min 16 s 552
8 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 1 min 19 s 879 1 min 18 s 923 1 min 16 s 925
9 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 19 s 778 1 min 19 s 200 1 min 17 s 101
10 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 1 min 20 s 189 1 min 19 s 153 1 min 17 s 656
11 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 19 s 905 1 min 19 s 288
12 Drapeau du Japon Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 1 min 19 s 741 1 min 19 s 385
13 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 20 s 153 1 min 19 s 486
14 Drapeau de l'Espagne Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 1 min 20 s 158 1 min 19 s 581
15 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber-Ferrari 1 min 20 s 174 1 min 19 s 899
16 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 1 min 20 s 592 1 min 20 s 357
17 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Virgin-Cosworth 1 min 22 s 130
18 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Lotus-Cosworth 1 min 22 s 250
19 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen Lotus-Cosworth 1 min 22 s 378
20 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 1 min 20 s 096 1 min 19 s 847
21 Drapeau du Brésil Lucas di Grassi Virgin-Cosworth 1 min 22 s 810
22 Drapeau de l'Autriche Christian Klien HRT-Cosworth 1 min 23 s 483
23 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 1 min 20 s 830
24 Drapeau du Brésil Bruno Senna HRT-Cosworth 1 min 23 s 796
  • Notes:
    • Sébastien Buemi, auteur du 15e temps des qualifications, est pénalisé de cinq places sur la grille de départ pour son accrochage avec Timo Glock au Grand Prix de Corée. Il partira de la 20e place sur la grille de départ.
    • Adrian Sutil, auteur du 18e temps des qualifications, est pénalisé de cinq places sur la grille de départ à la suite de son accrochage avec Kamui Kobayashi au quarante-septième tour du Grand Prix de Corée. Il partira de la 23e place sur la grille de départ.
Photo de la grille de qualification du Grand Prix
La grille de qualification du Grand Prix.
Photo de la grille de départ du Grand Prix
La grille de départ du Grand Prix.

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[5]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 71 1 h 33 min 11 s 803 (196,944 km/h) 2 25
2 6 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 71 + 4 s 243 3 18
3 8 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 71 + 6 s 807 5 15
4 2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 71 + 14 s 634 4 12
5 1 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 71 + 15 s 593 11 10
6 4 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 71 + 35 s 320 13 8
7 3 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 71 + 43 s 456 8 6
8 10 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 70 + 1 tour 1 4
9 11 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 70 + 1 tour 7 2
10 23 Drapeau du Japon Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 70 + 1 tour 12 1
11 17 Drapeau de l'Espagne Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 70 + 1 tour 14
12 14 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 70 + 1 tour 22
13 16 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 70 + 1 tour 19
14 9 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Williams-Cosworth 70 + 1 tour 6
15 7 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 70 + 1 tour 9
16 12 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 70 + 1 tour 10
17 22 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber-Ferrari 70 + 1 tour 15
18 19 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen Lotus-Cosworth 69 + 2 tours 20
19 18 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Lotus-Cosworth 69 + 2 tours 18
20 24 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Virgin-Cosworth 69 + 2 tours 17
21 21 Drapeau du Brésil Bruno Senna HRT-Cosworth 69 + 2 tours 24
22 20 Drapeau de l'Autriche Christian Klien HRT-Cosworth 65 + 6 tours 23
Nc 25 Drapeau du Brésil Lucas di Grassi Virgin-Cosworth 62 + 9 tours 21
Abd. 15 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 49 Accident 16

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

À l’occasion de l’avant-dernière manche du championnat du monde, disputé sous un temps ensoleillé, Fernando Alonso est le seul pilote en mesure de remporter le titre au terme de la course s'il inscrit 15 points de plus que Mark Webber, 5 de plus que Lewis Hamilton et finit la course devant Sebastian Vettel. 23 pilotes se présentent en piste car Christian Klien a un souci durant son tour de mise en grille et rentre à son stand. À l’extinction des feux, Vettel prend la tête dans le premier virage devant le poleman Nico Hülkenberg, doublé quelques instants plus tard par Webber.

Au premier passage, Vettel devance Webber, Hülkenberg, Alonso, Hamilton, Robert Kubica, Rubens Barrichello, Felipe Massa, Jenson Button, Michael Schumacher, Nico Rosberg et Nick Heidfeld. Alonso attaque à plusieurs reprises Hülkenberg, sans trouver l’ouverture et, au quatrième passage, compte déjà 6 secondes de retard sur Vettel et plus de 4 secondes sur Webber. L'Espagnol perd deux secondes au tour sur Vettel mais parvient à prendre l’avantage sur Hülkenberg au sixième tour. Au neuvième passage sur la ligne, Vettel est en tête devant Webber à 2 s, Alonso à 12 s, Hülkenberg à 15 s, Hamilton à 16 s, Kubica et Barrichello à 17 s, Massa et Schumacher à 18 s et Button à 19 s. Hamilton ne parvient pas à passer Hülkenberg pourtant moins rapide.

Jenson Button ouvre le bal des arrêts au stand et rentre changer ses pneus au onzième tour. Massa l’imite au douzième et Barrichello au treizième. Massa, victime d’une roue mal serrée, s'arrête à nouveau au tour suivant. Hülkenberg, Kubica, Heidfeld stoppent au quatorzième tour, Hamilton et Schumacher au vingtième, Alonso au vingt-quatrième, Vettel au vingt-cinquième, Webber et Rosberg au vingt-sixième tour. Au vingt-septième passage, Vettel devance Webber de 3 s, Alonso de 13 s, Hamilton de 25 s. Kobayashi, Button, Rosberg, Sutil, Schumacher et Hülkenberg suivent mais Kamui Kobayashi et Adrian Sutil n’ont pas encore changé de pneus. Lucas di Grassi change ses pneus au vingt-neuvième tour alors que Barrichello et Jaime Alguersuari se frottent quelques minutes plus tard : Barrichello doit rejoindre son stand avec un pneu crevé.

Au quarante-et-unième tour, Vettel est toujours leader devant Webber à 2 s, Alonso à 17 s, Hamilton à 28 s, Button à 37 s, Rosberg à 48 s, Kobayashi, Sutil (qui n’ont toujours pas changé leurs pneus), Schumacher et Hülkenberg. Webber se rapproche petit à petit de son coéquipier lorsque Vitantonio Liuzzi détruit sa monoplace dans un mur de pneus, provoquant la sortie de la voiture de sécurité. Sutil, Heidfeld, Massa, Petrov, Hamilton, Rosberg, Klien et Button profitent de la neutralisation pour changer de pneus. Au cinquante-troisième tour, derrière la voiture de sécurité, Vettel précède Webber, Alonso, Hamilton, Button, Schumacher, Rosberg, Hulkenberg, Kubica, Alguersuari, Buemi, Kobayashi, Sutil, Heidfeld, Massa, Vitaly Petrov, Barrichello, Heikki Kovalainen, Jarno Trulli, Timo Glock, Bruno Senna. Rosberg s’arrête au tour suivant chausser des pneus tendres.

À la relance, au cinquante-cinquième tour, Vettel prend le large devant Webber, Alonso, Hamilton, Button, Rosberg, Schumacher, Hülkenberg, Kubica et Alguersuari. Le classement n’évolue plus jusqu’au drapeau à damier, sauf pour Alguersuari qui se fait ravir le point de la dixième place par Kobayashi. Vettel et Webber, en signant un doublé, permettent à Red Bull Racing de décrocher son premier titre mondial des constructeurs. Fernando Alonso conserve la tête du championnat devant Webber et Vettel qui devance désormais Hamilton. Le champion du monde en titre, Jenson Button, est désormais écarté de la course au titre.

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[6]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 246
2 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 238
3 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 231
4 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 222
5 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 199
6 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 143
7 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 130
8 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 126
9 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 72
10 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Williams-Cosworth 47
11 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 47
12 Drapeau du Japon Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 32
13 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 22
14 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 21
15 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 19
16 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 8
17 Drapeau de l'Espagne Pedro de la Rosa BMW Sauber-Ferrari 6
18 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber-Ferrari 6
19 Drapeau de l'Espagne Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 3
Constructeurs[6]
Pos. Écurie Points
Champion Drapeau de l'Autriche Red Bull-Renault 469
2 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Mercedes 421
3 Drapeau de l'Italie Ferrari 389
4 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 202
5 Drapeau de la France Renault 145
6 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Cosworth 69
7 Drapeau de l'Inde Force India-Mercedes 68
8 Drapeau de la Suisse BMW Sauber-Ferrari 44
9 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Ferrari 11

Statistiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GRANDE PRÊMIO PETROBRAS DO BRASIL 2010 Practice 1 », sur formula1.com (consulté le 2 janvier 2013)
  2. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GRANDE PRÊMIO PETROBRAS DO BRASIL 2010 Practice 2 », sur formula1.com (consulté le 2 janvier 2013)
  3. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GRANDE PRÊMIO PETROBRAS DO BRASIL 2010 Practice 3 », sur formula1.com (consulté le 3 janvier 2013)
  4. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GRANDE PRÊMIO PETROBRAS DO BRASIL 2010 Qualifying », sur formula1.com (consulté le 3 janvier 2013)
  5. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GRANDE PRÊMIO PETROBRAS DO BRASIL 2010 Race », sur formula1.com (consulté le 2 janvier 2013)
  6. a et b « Brésil 2010 Championnat », sur statsf1.com (consulté le 2 janvier 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :