Grand Prix automobile du Brésil 2006

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

23° 42′ 13″ S 46° 41′ 59″ O / -23.70361, -46.69972 ()

Grand Prix du Brésil 2006

Tracé de la course

Drapeau Interlagos

Données de la course
Nombre de tours 71
Longueur du circuit 4,309 km
Distance de course 305,909 km
Résultats
Vainqueur Drapeau du Brésil Felipe Massa,
Ferrari,
h 31 min 53 s 751
Pole position Drapeau du Brésil Felipe Massa,
Ferrari,
min 10 s 680
Record du tour en course Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher,
Ferrari,
min 12 s 162
Les deux Williams furent éliminées dès le premier tour
Michael Schumacher lors de sa dernière course pour Ferrari

Le Grand Prix du Brésil 2006 est la 768e course de Formule 1 courue depuis 1950 et la dix-huitième et dernière épreuve du championnat 2006. Il s'agissait du 35e Grand Prix du Brésil. Il s'est couru sur l'Autodrome José Carlos Pace (Interlagos), à São Paulo, le 22 octobre 2006, sur une distance de 305,909 km (71 tours).

Cette course fut le 250e et dernier Grand Prix couru par le septuple champion du monde allemand Michael Schumacher, avant son retour en compétition lors de la saison 2010. Elle était déterminante pour l'attribution des titres de champion du monde des pilotes et des constructeurs, remportés par Fernando Alonso et Renault.

La course a été remportée par le jeune Brésilien Felipe Massa (Ferrari), premier Brésilien à remporter son Grand Prix national depuis Ayrton Senna en 1993, devant Fernando Alonso (2e) et Jenson Button (3e). Si Michael Schumacher n'a finalement pas conquis le titre de champion, il aura malgré tout offert un magnifique spectacle et une remontée, après une crevasion en début de course, qui restera dans les annales de la Formule 1.

Pilotes d'essais du vendredi[modifier | modifier le code]

Sebastian Vettel, en test pour BMW
Écurie Pilote
Williams-Cosworth Drapeau de l'Autriche Alexander Wurz
Honda Drapeau du Royaume-Uni Anthony Davidson
Red Bull-Ferrari Drapeau de l'Allemagne Michael Ammermuller
BMW Sauber Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel
Midland-Toyota Drapeau : Venezuela Ernesto Viso
Toro Rosso-Cosworth Drapeau de la Suisse Neel Jani
Super Aguri-Honda Drapeau de la France Franck Montagny

Classement des qualifications[modifier | modifier le code]

Pedro de la Rosa, pigiste chez McLaren
Pos Nom Écurie Chrono 3 Chrono 2 Chrono 1
1 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 10 s 680 1 min 10 s 775 1 min 10 s 643
2 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen McLaren-Mercedes 1 min 11 s 299 1 min 11 s 386 1 min 12 s 035
3 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 1 min 11 s 328 1 min 11 s 343 1 min 11 s 885
4 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 1 min 11 s 567 1 min 11 s 148 1 min 11 s 791
5 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Honda 1 min 11 s 619 1 min 11 s 578 1 min 12 s 017
6 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella Renault 1 min 11 s 629 1 min 11 s 461 1 min 12 s 042
7 Drapeau de l'Allemagne Ralf Schumacher Toyota 1 min 11 s 695 1 min 11 s 550 1 min 11 s 713
8 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 1 min 11 s 882 1 min 11 s 648 1 min 12 s 307
9 Drapeau de la Pologne Robert Kubica BMW Sauber 1 min 12 s 131 1 min 11 s 589 1 min 12 s 040
10 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari pas de temps 1 min 10 s 313 1 min 11 s 565
11 Drapeau de l'Australie Mark Webber Williams-Cosworth 1 min 11 s 650 1 min 11 s 973
12 Drapeau de l'Espagne Pedro de la Rosa McLaren-Mercedes 1 min 11 s 658 1 min 11 s 825
13 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Cosworth 1 min 11 s 679 1 min 11 s 974
14 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Honda 1 min 11 s 742 1 min 12 s 085
15 Drapeau des Pays-Bas Robert Doornbos Red Bull-Ferrari 1 min 12 s 591 1 min 12 s 530
16 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Toro Rosso-Cosworth 1 min 12 s 861 1 min 12 s 855
17 Drapeau des États-Unis Scott Speed Toro Rosso-Cosworth 1 min 12 s 856
18 Drapeau des Pays-Bas Christijan Albers Midland-Toyota 1 min 13 s 138
19 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Red Bull-Ferrari 1 min 13 s 249
20 Drapeau du Japon Takuma Satō Super Aguri-Honda 1 min 13 s 269
21 Drapeau du Japon Sakon Yamamoto Super Aguri-Honda 1 min 13 s 357
22 Drapeau du Portugal Tiago Monteiro Midland-Toyota pas de temps

Résultat de la course[modifier | modifier le code]

La voiture de sécurité en piste
Message d'adieu à Michael Schumacher
Le dernier dépassement de Schumacher en Formule 1 sur Ferrari
Pos No Pilote Écurie Tours Temps Grille Points
1 6 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 71 1 h 31 min 53 s 751 1 10
2 1 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 71 + 18 s 658 4 8
3 12 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Honda 71 + 19 s 394 14 6
4 5 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari 71 + 24 s 094 10 5
5 3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen McLaren-Mercedes 71 + 28 s 503 2 4
6 2 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella Renault 71 + 30 s 287 6 3
7 11 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Honda 71 + 40 s 294 5 2
8 4 Drapeau de l'Espagne Pedro de la Rosa McLaren-Mercedes 71 + 52 s 068 12 1
9 17 Drapeau de la Pologne Robert Kubica BMW Sauber 71 + 1 min 07 s 642 9
10 22 Drapeau du Japon Takuma Satō Super Aguri-Honda 70 + 1 tour 19
11 21 Drapeau des États-Unis Scott Speed Toro Rosso-Cosworth 70 + 1 tour 16
12 15 Drapeau des Pays-Bas Robert Doornbos Red Bull-Ferrari 70 + 1 tour 22
13 20 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Toro Rosso-Cosworth 70 + 1 tour 15
14 19 Drapeau des Pays-Bas Christijan Albers Midland-Toyota 70 + 1 tour 17
15 18 Drapeau du Portugal Tiago Monteiro Midland-Toyota 69 + 2 tours 21
16 23 Drapeau du Japon Sakon Yamamoto Super Aguri-Honda 69 + 2 tours 20
17 16 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 63 Accident 8
Abd. 14 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Red Bull-Ferrari 14 Boite de vitesses 18
Abd. 8 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 10 Suspension 3
Abd. 7 Drapeau de l'Allemagne Ralf Schumacher Toyota 9 Suspension 7
Abd. 9 Drapeau de l'Australie Mark Webber Williams-Cosworth 1 Accident 11
Abd. 10 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Cosworth 0 Accident 13

Felipe Massa (Ferrari) s'élance de la pole position et parvient à contenir dans le premier virage les assauts de Kimi Räikkönen (McLaren-Mercedes) et Jarno Trulli (Toyota). Le leader du championnat Fernando Alonso (Renault) conserve sa quatrième position en dépit d'une attaque par l'extérieur de Rubens Barrichello (Honda). Michael Schumacher (Ferrari) prend un bon départ depuis la dixième place de la grille et surprend presque les deux BMW Sauber dès le premier virage, mais renonce à les dépasser pour éviter une collision.

Trois virages plus loin, Schumacher passe les BMW tandis qu'un peu plus loin les deux Williams entrent en collision, la voiture de Nico Rosberg percutant celle de Mark Webber et abandonnent à la fin du premier tour. Les débris épars sur la piste provoquent l'entrée de la voiture de sécurité. Michael Schumacher gagne deux nouvelles places, en passant son frère par l'extérieur à l'entame du second tour, et moins de vingt secondes plus tard son ancien coéquipier Rubens Barrichello, lui-même déjà dépassé par Giancarlo Fisichella.

Quand la voiture de sécurité entre en piste, au second tour, Massa mène devant Räikkönen, Trulli, Alonso, Fisichella et Michael Schumacher. Barrichello, Ralf Schumacher (Toyota), Robert Kubica (BMW Sauber) et Jenson Button (Honda) complètent le « top ten », Button ayant bénéficié de l'abandon des deux Williams et étant parvenu à dépasser Nick Heidfeld (BMW Sauber) et Pedro de la Rosa (McLaren-Mercedes).

Au retrait de la voiture de sécurité, au sixième tour, Button dépasse Kubica par l'intérieur dès le franchissement de la ligne. Michael Schumacher est également prompt à attaquer Fisichella obligeant l'Italien à protéger l'intérieur dans les virages 4 et 5. Au tour suivant, Button parvient à dépasser Ralf Schumacher pour s'emparer de la 8e place. Michael Schumacher tente une nouvelle manœuvre pour passer Fisichella mais les voitures se touchent légèrement, et l'aile de Fisichella endommage le pneu arrière gauche de Schumacher, qui doit rentrer au stand au ralenti. Onze secondes plus tard (pour changer les quatre pneus et ajouter du carburant), Schumacher reprend la piste et compte presque un tour de retard sur la tête de la course.

Les deux Ferrari battent à tour de rôle le meilleur tour en course et Massa accroit peu à peu son écart sur Räikkönen. Au 10e tour, les deux Toyota abandonnent sur ennuis de suspension. Au 11e tour, le classement est le suivant : 1er Massa, 2e Räikkönen, 3e Alonso, 4e Fisichella, 5e Barrichello, 6e Button, 7e Kubica, 8e de la Rosa, 9e Heidfeld, 10e Scott Speed, 11e Vitantonio Liuzzi, 12e David Coulthard, 13e Takuma Satō, 14e Christijan Albers, 15e Sakon Yamamoto, 16e Robert Doornbos, 17e Tiago Monteiro et 18e et dernier Michael Schumacher.

Nullement abattu par ce coup du sort, qui lui fait perdre toute chance de remporter un huitième titre de champion du monde, dans l'hypothèse d'un abandon de Fernando Alonso, Michael Schumacher fait preuve une dernière fois de son talent, en entamant une remontée fantastique, tournant deux à trois secondes plus vite que tous ses adversaires et peut ainsi peu à peu regagner le terrain perdu, battant à de nombreuses reprises le meilleur tour en course, et dépassant un à un des adversaires qui ne peuvent rien faire devant la détermination du champion allemand.

Alors qu'il ne reste que trois tours avant l'arrivée, Schumacher revient sur les talons d'Alonso et Button, établissant même un nouveau record du tour (1 min 12 s 162) dans l'avant-dernier tour, mais ne parvint pas à les dépasser. En terminant second derrière Massa, Alonso assure son second titre de champion du monde consécutif et offre à Renault celui des constructeurs.

Meilleurs tours en course[modifier | modifier le code]

Pos No Pilote Écurie Tour Temps
1 5 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari 70 1 min 12 s 162
2 1 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 23 1 min 12 s 877
3 6 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 70 1 min 12 s 961
4 12 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Honda 70 1 min 13 s 053
5 2 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella Renault 70 1 min 13 s 121
6 3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen McLaren-Mercedes 58 1 min 13 s 281
7 23 Drapeau du Japon Sakon Yamamoto Super Aguri-Honda 67 1 min 13 s 379
8 11 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Honda 48 1 min 13 s 391
9 22 Drapeau du Japon Takuma Satō Super Aguri-Honda 47 1 min 13 s 401
10 20 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Toro Rosso-Cosworth 69 1 min 13 s 687
11 15 Drapeau des Pays-Bas Robert Doornbos Red Bull-Ferrari 62 1 min 13 s 700
12 4 Drapeau de l'Espagne Pedro de la Rosa McLaren-Mercedes 63 1 min 13 s 817
13 21 Drapeau des États-Unis Scott Speed Toro Rosso-Cosworth 69 1 min 13 s 862
14 17 Drapeau de la Pologne Robert Kubica BMW Sauber 25 1 min 14 s 117
15 16 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 18 1 min 14 s 163
16 18 Drapeau du Portugal Tiago Monteiro Midland-Toyota 38 1 min 14 s 410
17 19 Drapeau des Pays-Bas Christijan Albers Midland-Toyota 61 1 min 14 s 591
18 8 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 9 1 min 14 s 882
19 14 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Red Bull-Ferrari 12 1 min 16 s 045
20 7 Drapeau de l'Allemagne Ralf Schumacher Toyota 8 1 min 16 s 835
21 9 Drapeau de l'Australie Mark Webber Williams-Cosworth Pas de temps
22 10 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Cosworth Pas de temps

Pole position & Record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Course précédente :
Grand Prix du Japon 2006
FIA Championnat du monde de Formule 1
Saison 2006
Course suivante :
Grand Prix d'Australie 2007

Course précédente :
Grand Prix du Brésil 2005
Grand Prix du Brésil Course suivante :
Grand Prix du Brésil 2007