Sakon Yamamoto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sakon Yamamoto

{{{alternative}}}

Sakon Yamamoto en 2010

Date de naissance 9 juillet 1982 (32 ans)
Lieu de naissance Drapeau du Japon Toyohashi (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japon
Années d'activité 2006-2007 2010
Qualité Pilote automobile
Nombre de courses 21
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0

Sakon Yamamoto (山本 左近?) est un pilote automobile japonais né le 9 juillet 1982 à Toyohashi au Japon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Après avoir débuté le karting en 1994, Sakon Yamamoto a suivi une formation à l'école de pilotage du circuit de Suzuka. Il s'est lancé dans la compétition automobile en 2001, dans le championnat du Japon de Formule 3. Dès l'année suivante, il part en Europe, pour y disputer le championnat d'Allemagne de Formule 3, puis le championnat de Formule 3 Euro Series en 2003. Auteur de performances relativement modestes, il retourne au Japon en 2004, toujours en Formule 3. Puis à partir de 2005, il passe dans le championnat de Formula Nippon, tout en disputant en parallèle le championnat GT du Japon.

Premiers pas en Formule 1[modifier | modifier le code]

Fin 2005, il se révèle au plus grand nombre lorsqu'il est appelé par l'écurie Jordan pour participer en tant que troisième pilote aux essais libres du vendredi du GP du Japon de Formule 1. Sur une piste qu'il connaît parfaitement, Yamamoto impressionne alors favorablement les observateurs en réalisant de meilleurs chronos que ses coéquipiers d'un jour (Tiago Monteiro et Narain Karthikeyan).

Premiers Grand Prix avec Super Aguri F1 Team[modifier | modifier le code]

Yamamoto sur Super Aguri en 2006

Parfois pressenti durant l'hiver 2006 pour devenir l'un des deux pilotes de l'écurie Super Aguri F1, Yamamoto se voit préférer dans un premier temps son compatriote Yuji Ide, et reste au Japon pour y débuter les saisons de Formula Nippon et de Super GT. Mais au GP de Grande-Bretagne au mois de juin, Yamamoto intègre finalement Super Aguri en qualité de troisième pilote, avant d'être titularisé en remplacement de Franck Montagny à partir du GP d'Allemagne en juillet 2006. Même s'il ne se montre pas particulièrement brillant et tient difficilement la comparaison avec son coéquipier Takuma Satō, il s'avère plus consistant que ne l'était Yuji Ide.

Nouvelle aventure avec Spyker F1 Team[modifier | modifier le code]

Yamamoto sur Spyker au GP d'Italie 2007

En 2007, Yamomoto perd sa place de titulaire chez Super Aguri au profit de l'espoir britannique Anthony Davidson. Tout en restant dans l'écurie en qualité de pilote essayeur, il est engagé dans le championnat de GP2 Series chez les Espagnols de BCN Competicion, où il peine à s'extirper du fond de grille. Il fait son retour sur les grilles de Formule 1 à partir du GP de Hongrie 2007 et jusqu'à la fin de saison au volant de la Spyker précédemment pilotée par Christijan Albers et Markus Winkelhock.

Pilote-essayeur chez Renault F1 Team[modifier | modifier le code]

En 2008, il est recruté par l'écurie Renault F1 en qualité de pilote essayeur et chargé des opérations des roadshows[1]. Il dispute également le championnat GP2 Series chez ART Grand Prix, à partir de la manche allemande, en remplacement de Luca Filippi[2]. Il marque ses premiers points dans la série, à l'occasion de la seconde manche hongroise, en terminant 4e.

Pilote-essayeur chez HRT[modifier | modifier le code]

Sakon Yamamoto sur HRT lors de son Grand Prix national en 2010

Après une saison 2009 quasiment blanche, il revient dans l'actualité début 2010 suite à son recrutement par l'écurie de Formule 1 espagnole Hispania Racing F1 Team pour officier lors des essais du vendredi en alternance avec Christian Klien.

Le 8 juillet 2010, HRT le nomme titulaire pour le Grand Prix automobile de Grande-Bretagne à la place de Bruno Senna[3] et pour les GP d'Allemagne et de Hongrie à la place de Karun Chandhok[4],[5]. Il est lui-même écarté en fin de saison au profit du pilote-essayeur Christian Klien pour les deux derniers Grands Prix et se classe vingt-sixième du championnat du monde sans avoir inscrit de point.

Le 23 mars 2011, il est officialisé chez Marussia Virgin Racing en qualité de pilote de réserve pour les trois premières épreuves de la saison, sans pour autant participer aux sénces d'essais libres du vendredi matin.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
2006 Super Aguri F1 Team SA05 Honda V8 Bridgestone 7 0 26e
2007 Etihad Aldar Spyker F1 Team F8-VII Ferrari V8 Bridgestone 7 0 24e
2010 Hispania Racing F1 Team F110 Cosworth V8 Bridgestone 7 0 26e

Résultats en GP2 Series[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Courses disputées Pole positions Victoires Points inscrits Classement
2007 BCN Competicion 11 0 0 0 30e
2008 ART Grand Prix 4 0 0 3 22e

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sakon Yamamoto rejoint Renault F1 pitstop.com, 4 février 2008
  2. ART replace Filippi with Yamamoto autosport.com, 15 juillet 2008
  3. Yamamoto titulaire en Grande-bretagne à la place de Bruno Senna sur hispaniaf1team.com, consulté le 9 juillet 2010
  4. Yamamoto titulaire en Allemagne à la place de Karun Chandhok sur hispaniaf1team.com, consulté le 24 juillet 2010
  5. Yamamoto titulaire en Hongrie à la place de Karun Chandhok sur hispaniaf1team.com, consulté le 28 juillet 2010