Grand Prix automobile du Canada 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Prix du Canada 2010

Tracé de la course

Drapeau Circuit Gilles-Villeneuve

Données de la course
Nombre de tours 70
Longueur du circuit 4,361 km
Distance de course 305,270 km
Résultats
Vainqueur Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
McLaren-Mercedes,
h 23 min 53 s 456
(vitesse moyenne : 195,080 km/h)
Pole position Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
McLaren-Mercedes,
min 15 s 105
(vitesse moyenne : 209,035 km/h)
Record du tour en course Drapeau de la Pologne Robert Kubica,
Renault,
min 16 s 972
(vitesse moyenne : 203,965 km/h)

Le Grand Prix automobile du Canada 2010 (Formula 1 Grand Prix du Canada 2010), disputé sur le circuit Gilles-Villeneuve le 13 juin 2010, est la quarante-et-unième édition du Grand Prix, la 828e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la huitième manche du championnat 2010.

La piste a été resurfacée dans les zones affectées par des problèmes de dégradations dus à la présence de neige plusieurs mois dans l’année, ce qui provoque des fissures dans le bitume lors de la fonte. Les zones de dégagement au niveau des virages 6 et 8 ont également été bitumées.

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Essais libres[modifier | modifier le code]

Vendredi matin[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[1]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 18 s 127
2 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 1 min 18 s 285 + 0 s 158
3 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 18 s 352 + 0 s 225
4 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 18 s 356 + 0 s 229
5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 18 s 549 + 0 s 442
6 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 1 min 18 s 662 + 0 s 535

Vendredi après-midi[modifier | modifier le code]

Photo de la Mercedes MGP W01 de Schumacher au Canada
Michael Schumacher termine la course hors des points
Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 16 s 887
2 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 1 min 16 s 963 + 0 s 086
3 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 17 s 151 + 0 s 274
4 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 17 s 273 + 0 s 396
5 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 17 s 401 + 0 s 524
6 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 1 min 17 s 415 + 0 s 538

Samedi matin[modifier | modifier le code]

Photo de la Mercedes MGP W01 de Rosberg à Montréal
Nico Rosberg au GP du Canada
Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 16 s 058
2 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 16 s 340 + 0 s 282
3 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 1 min 16 s 495 + 0 s 437
4 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 1 min 16 s 536 + 0 s 478
5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 16 s 582 + 0 s 524
6 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 1 min 16 s 653 + 0 s 595

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Photo de la Red Bull RB6 de Vettel à Montréal
Sebastian Vettel se classe quatrième de l'épreuve
Résultats des qualifications[4]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 15 s 889 1 min 15 s 528 1 min 15 s 105
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 16 s 129 1 min 15 s 556 1 min 15 s 420
3 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 1 min 16 s 171 1 min 15 s 597 1 min 15 s 435
4 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 16 s 371 1 min 15 s 742 1 min 15 s 520
5 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 1 min 17 s 086 1 min 16 s 171 1 min 15 s 648
6 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 16 s 673 1 min 16 s 314 1 min 15 s 688
7 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 16 s 423 1 min 15 s 692 1 min 15 s 373 *
8 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 1 min 16 s 370 1 min 15 s 682 1 min 15 s 715
9 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 1 min 16 s 495 1 min 16 s 295 1 min 15 s 881
10 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 16 s 350 1 min 16 s 001 1 min 16 s 071
11 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Williams-Cosworth 1 min 16 s 880 1 min 16 s 434
12 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 1 min 16 s 770 1 min 16 s 438
13 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 1 min 16 s 598 1 min 16 s 492
14 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 1 min 16 s 569 1 min 16 s 844
15 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 1 min 17 s 356 1 min 16 s 928
16 Drapeau de l'Espagne Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 1 min 17 s 027 1 min 17 s 029
17 Drapeau de l'Espagne Pedro de la Rosa BMW Sauber-Ferrari 1 min 17 s 611 1 min 17 s 384
18 Drapeau du Japon Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 1 min 18 s 019
19 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen Lotus-Cosworth 1 min 18 s 237
20 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Lotus-Cosworth 1 min 18 s 698
21 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Virgin-Cosworth 1 min 18 s 941
22 Drapeau du Brésil Bruno Senna HRT-Cosworth 1 min 19 s 484
23 Drapeau du Brésil Lucas Di Grassi Virgin-Cosworth 1 min 19 s 675
24 Drapeau de l'Inde Karun Chandhok HRT-Cosworth 1 min 27 s 757
  • Note : Mark Webber, deuxième temps des qualifications, est pénalisé de 5 places sur la grille suite au changement de la boîte de vitesses de sa monoplace.
Schéma de la grille de qualification du Grand Prix
La grille de qualification du Grand Prix.
Schéma de la grille de départ du Grand Prix
La grille de départ du Grand Prix.

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Photo des McLaren MP4-25 de Button et Hamilton
Lewis Hamilton décroche la 13e victoire de sa carrière et Jenson Button termine second de l'épreuve
Classement de la course[5]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 70 1 h 33 min 53 s 456 (195,080 km/h) 1 25
2 1 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 70 + 2 s 254 4 18
3 8 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 70 + 9 s 214 3 15
4 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 70 + 37 s 817 2 12
5 6 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 70 + 39 s 291 7 10
6 4 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 70 + 56 s 084 10 8
7 11 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 70 + 57 s 300 8 6
8 16 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 69 + 1 tour 15 4
9 15 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 69 + 1 tour 5 2
10 14 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 69 + 1 tour 9 1
11 3 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 69 + 1 tour 12
12 17 Drapeau de l'Espagne Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 69 + 1 tour 16
13 10 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 69 + 1 tour 12
14 9 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Williams-Cosworth 69 + 1 tour 11
15 7 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 69 + 1 tour 6
16 19 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen Lotus-Cosworth 68 + 2 tours 19
17 12 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 68 + 2 tours 14
18 20 Drapeau de l'Inde Karun Chandhok HRT-Cosworth 66 + 4 tours 24
19 25 Drapeau du Brésil Lucas di Grassi Virgin-Cosworth 65 + 5 tours 23
Abd. 24 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Virgin-Cosworth 55 Direction 21
Abd. 18 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Lotus-Cosworth 47 Freins 20
Abd. 22 Drapeau de l'Espagne Pedro de la Rosa BMW Sauber-Ferrari 31 Moteur 17
Abd. 21 Drapeau du Brésil Bruno Senna HRT-Cosworth 14 Boîte de vitesses 22
Abd. 23 Drapeau du Japon Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 1 Accident 18
Photo du départ du Grand Prix du Canada 2010
Le départ mouvementé de l'épreuve
Photo de l'accrochage entre Massa et Liuzzi
L'accrochage Massa-Liuzzi du premier tour
Photo de la BMW Sauber C29 accidentée de Kobayashi à Montréal
Le crash de Kamui Kobayashi au premier tour

Pour la première fois depuis le début de la saison, les vingt-quatre pilotes se présentent sur la grille de départ mais, sur les dix premiers, seuls Sebastian Vettel, Mark Webber et Robert Kubica sont chaussés en pneus durs. À l’extinction des feux, Lewis Hamilton, en pole position, prend un départ parfait et poursuit en tête dans le premier virage devant Vettel, Fernando Alonso, Jenson Button, Webber, Kubica, Adrian Sutil et Michael Schumacher. Plus loin, la situation est plus confuse car Vitantonio Liuzzi et Felipe Massa s’accrochent à trois reprises dans les deux premiers virages et doivent passer aux stands changer leurs ailerons. Vitaly Petrov, qui a volé le départ, doit mordre dans l’herbe pour éviter d'accrocher la monoplace toujours à l'arrêt qui le précède et, lors de son retour en piste perd le contrôle de sa Renault et accroche Pedro de la Rosa tandis que Kamui Kobayashi part à la faute et se crashe dans le muret.

Au troisième passage sur la ligne, Hamilton devance Vettel, Alonso, Button, Webber, Kubica, Sutil, Schumacher, Nico Hülkenberg, Jaime Alguersuari, Sébastien Buemi, Heikki Kovalainen, Nico Rosberg, Rubens Barrichello et Jarno Trulli. Webber prend alors l’avantage sur Button au quatrième tour. Dès le tour suivant, Rosberg et Trulli s’arrêtent changer de pneus, imités au sixième tour par Button, Sutil et Hulkenberg puis par Hamilton, Alonso, Alguersuari et Barrichello. Alonso et Hamilton ressortent des stands côte à côte et l’Espagnol prend l’avantage. Le top 10 au onzième tour est alors : Vettel devant Webber à 3 secondes, Schumacher à 7 s, Buemi à 9 s, Alonso à 12 s, Hamilton à 13 s, Button à 18 s, Kubica à 22 s, Sutil à 23 s et Kovalainen à 24 s.

Barrichello change ses pneus au 11e tour, Schumacher au 12e, Webber au 13e, Vettel -qui choisit l’option tendre- et Schumacher au 14e et enfin Buemi, qui menait un Grand Prix pour la première fois de sa carrière, au 15e. Reprenant la piste avec ses pneus neufs, Kubica manque de s’accrocher avec Schumacher qui le tasse dans l’herbe : le Polonais lui rend la pareille quelques décamètres plus loin et les deux pilotes doivent couper la chicane ensemble pour éviter une sortie définitive de piste. Alonso se fait passer par Hamilton qui devient leader de la course devant Alonso, Button, Vettel, Webber, Kubica, Sutil, Buemi, Rosberg, Hulkenberg, Alguersuari et Schumacher, les cinq premiers se tenant en moins de 9 secondes. Au fil des tours, Hamilton ne parvient pas à décrocher Alonso et les cinq premiers sont en moins de 7 secondes au 24e passage.

Entre les 23e et 35e tour, tous les pilotes sauf Webber, Massa, Trulli et di Grassi effectuent un nouveau changement de pneumatiques et le classement au 36e tour est le suivant : Webber, Hamilton à 12 s, Alonso à 13 s, Button à 16 s, Vettel à 17 s, Kubica à 34 s, Rosberg à 37 s, Buemi à 43 s, Alguersuari à 56 et Schumacher à 1 minute. Webber, qui ne s’est arrêté qu’une seule fois, se retrouve en grande difficulté avec ses pneumatiques alors qu’Hamilton et Alonso reviennent très fort sur lui. Hamilton le dépasse à l’entame du 49e tour et prend la tête de la course. Webber rentre changer ses pneus au tour suivant et, avec des pneus tendres tente d’aller au bout de l’épreuve. Après son arrêt, il reprend la piste en cinquième place derrière Hamilton, Alonso, Button et Vettel.

Quelques minutes plus tard, Alonso est gêné par un retardataire et Button lui subtilise la deuxième place : les McLaren sont désormais en tête de la course. Kubica change ses pneus pour la troisième fois au 59e tour et perd une place, se retrouvant septième. Il signe alors le record du tour. Massa s’accroche avec Schumacher en tentant de le doubler et doit rejoindre son stand pour changer son aileron avant. A deux tours du terme, Schumacher est dépassé par les deux pilotes Force India, Liuzzi et Sutil, et se retrouve hors des points.

Lewis Hamilton remporte son deuxième succès de sa saison devant son coéquipier Button. Alonso termine sur la plus petite marche du podium devant Vettel, Webber, Rosberg, Kubica, Buemi, Liuzzi et Sutil.

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[6]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 109
2 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 106
3 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 103
4 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 94
5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 90
6 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 74
7 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 73
8 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 67
9 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 34
10 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 23
11 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 12
12 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Williams-Cosworth 7
13 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 6
14 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 5
15 Drapeau de l'Espagne Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 3
16 Drapeau du Japon Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 1
17 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 1
Constructeurs[6]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Mercedes 215
2 Drapeau de l'Autriche Red Bull-Renault 193
3 Drapeau de l'Italie Ferrari 161
4 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 108
5 Drapeau de la France Renault 79
6 Drapeau de l'Inde Force India-Mercedes 35
7 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Cosworth 8
8 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Ferrari 8
9 Drapeau de la Suisse BMW Sauber-Ferrari 1

Statistiques[modifier | modifier le code]

  • 18e pole position de sa carrière pour Lewis Hamilton.
  • 13e victoire de sa carrière pour Lewis Hamilton.
  • 168e victoire pour McLaren en tant que constructeur.
  • 81e victoire pour Mercedes en tant que motoriste.
  • 47e doublé pour l'écurie McLaren.
  • 1er meilleur tour en course de sa carrière pour Robert Kubica.
  • 1er tour en tête de sa carrière pour Sébastien Buemi.
  • Mark Webber, en menant pendant 22 tours, passe la barre des 300 tours en tête d'un Grand Prix (307 tours).
  • Le podium du Grand Prix du Canada est le premier podium constitué uniquement de champions du monde de Formule 1 depuis le Grand Prix des États-Unis à Phœnix en 1991 où Ayrton Senna s’était imposé devant Alain Prost et Nelson Piquet.
  • Emerson Fittipaldi (144 départs en Grands Prix de Formule 1, 14 victoires, 35 podiums, 6 pole positions, 281 points inscrits et double champion du monde en 1972 et 1974) a été nommé conseiller par la FIA pour aider dans leurs jugements le groupe des commissaires de course lors de ce Grand Prix.
  • Timo Glock, chronométré à plus de 60 km/h (65 km/h) dans la pitlane lors de la seconde séance d'essais libres a écopé d'une amende de 1000 euros.
  • Lewis Hamilton a écopé d'une amende 10 000 dollars suite à son arrêt en pleine piste à la fin de la séance de qualification après avoir tenté de rejoindre son stand au ralenti. Cette manœuvre lui a été dictée par son écurie afin d’économiser le peu d’essence restante pour permettre à la FIA d’en prélever un échantillon d'au moins 1 litre. Les commissaires avaient initialement envisagé d'annuler son meilleur temps, la pole position, avant d'infliger seulement une sanction financière.
  • Felipe Massa a en été pénalisé de 20 secondes après l’arrivée pour avoir dépassé la vitesse limite dans la voie des stands lors de son ultime arrêt pour changer son aileron en fin de course.
  • Robert Kubica a reçu une réprimande officielle de la part des commissaires pour avoir coupé la route d’Adrian Sutil afin de rentrer aux stands.
  • Jaime Alguersuari a écopé d’une réprimande suite à une manœuvre dangereuse sur Rubens Barrichello.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GRAND PRIX DU CANADA 2010 Practice 1 », sur formula1.com (consulté le 17 janvier 2013)
  2. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GRAND PRIX DU CANADA 2010 Practice 2 », sur formula1.com (consulté le 17 janvier 2013)
  3. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GRAND PRIX DU CANADA 2010 Practice 3 », sur formula1.com (consulté le 17 janvier 2013)
  4. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GRAND PRIX DU CANADA 2010 Qualifying », sur formula1.com (consulté le 17 janvier 2013)
  5. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GRAND PRIX DU CANADA 2010 Race », sur formula1.com (consulté le 17 janvier 2013)
  6. a et b « Canada 2010 Championnat », sur statsf1.com (consulté le 17 janvier 2013)

Sur les autres projets Wikimedia :