George Henry Thomas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
George Henry Thomas
Image illustrative de l'article George Henry Thomas

Naissance 31 juillet 1816
Southampton, État de Virgnie
Décès 28 mars 1870 (à 53 ans)
San Francisco, État de Californie
Allégeance US flag 34 stars.svg Union
Arme Infanterie
Grade Union army maj gen rank insignia.jpg Major général
Conflits Guerre de Sécession

George Henry Thomas, était un général américain né le 31 juillet 1816 à Southampton (État de Virginie, États-Unis) et mort le 28 mars 1870 à San Francisco (État de Californie).

Le Major Général George Henry Thomas était un Virginien qui, à la différence du Général Lee, est resté fidèle à l'Union lors de la Guerre de Sécession. Il fut surnommé le Rocher de Chickamauga (Rock of Chickamauga) en raison de son imperturbabilté durant les combats.

George Henry Thomas

Vie[modifier | modifier le code]

Thomas fréquenta l'Académie militaire de West Point[note 1] et devint, en 1840, lieutenant d'artillerie. En 1841, il combattit en Floride contre la tribu indienne des Seminoles et fut engagé dans la Guerre américano-mexicaine (1846-1848).

Au début de la guerre de Sécession, en 1861, il fut commandant de cavalerie avec les États du Nord et obtint le commandement de la cavalerie du front ouest.

Après un bref service dans l'est, il fut envoyé au Kentucky et par la suite au Tennessee. Arrivant trop tard pour la bataille de Shiloh, il remplaça Grant comme commandant de l'armée du Tennessee. Après avoir participé à la lente avancée de Halleck sur Corinth, il est revenu au Kentucky et a combattu aussi bien à Perryville et à Stones River dans la campagne de Tullahoma.

Le 19 janvier 1862, il combattit à la Bataille de Mill Springs, et se distingua à la bataille de Chickamauga des 19 et 20 septembre 1863 par son imperturbabilité et sa circonspection.

Après la défaite à Chickamauga, l'armée fut assiégée par les confédérés à Chattanooga et Grant reçu tout le commandement de l'Ouest et fut envoyé avec des renforts pour la soulager. Il donna des ordres doubles, l'un partant pour Rosecrans commandant de l'armée du Cumberland et l'autre nommant Thomas pour le poste. Grant choisi Thomas pour le commandement.

Ce fut les hommes de Thomas qui ont brisés les positions confédérées de Bragg à la Bataille de Chattanooga, à Missionary Ridge.

En 1864, il commanda l'armée du Cumberland sous William T. Sherman depuis la marche sur Atlanta (voir campagne d'Atlanta), jusqu'au Tennessee. Il sortit victorieux de la bataille de Nashville des 15 et 16 décembre 1864.

Après la chute d'Atlanta, Sherman l'envoya avec deux corps pour combattre John Bell Hood qui essayait de d'attaquer les arrières l'armée fédérale à nouveau dans le Tennessee en attaquant les lignes approvisionnements de Sherman.

George Henry Thomas

Après avoir pris position à Nashville, il attaqua et entraîna l'armée rebelle du Tennessee dans l'un des combats les plus décisifs de la guerre. La force de Hood fut en grande partie détruite ou dispersée et ne fut plus une menace pendant le reste de la guerre.

Après la guerre, il dirigea un commando militaire dans le Kentucky et dans le Tennessee jusqu'en 1869, puis à san Francisco. Thomas fut affecté au commandement sur la côte du Pacifique. Il a tenu ce poste jusqu'à sa mort en 1870.


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il est de la même promotion que les futurs généraux George Washington Getty, William Hays, William Tecumseh Sherman, Stewart Van Vliet et Richard Stoddert Ewell, Paul Octave Hébert, Bushrod Rust Johnson, Thomas Jordan, James Green Martin, Robert P. Maclay, John Porter McCown, William Steele. Les quatre premiers dans les rangs de l'Union et les huit derniers dans ceux de la Confédération.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]