Nelson Miles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le général Nelson Miles

Nelson Appleton Miles (né le 8 août 1839 à Westminster dans le Massachusetts et mort le 15 mai 1925 à Washington) était un général américain qui a servi pendant la guerre de Sécession, les guerres indiennes et la guerre hispano-américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Miles naquit dans la ferme familiale en 1839. Lorsque la guerre de sécession éclata, il travaillait dans une boutique de faïence de Boston. Il s'engagea alors dans l'armée nordiste le 9 septembre 1861 comme volontaire, et participa à beaucoup d'importantes batailles. Il est promu lieutenant du 22e régiment d'infanterie du Massachusetts, puis lieutenant colonel du 61e régiment d'infanterie de New York le 31 mai 1862. Il est ensuite promu colonel à la bataille d'Antietam et participe entre autres aux batailles de Fredericksburg, Chancellorsville et à la campagne d'Appomattox. Blessé quatre fois au combat, il reçoit le grade de général de brigade, ainsi que la médaille d'honneur. Il devient finalement général de division des volontaires à l'âge de 26 ans.

En juillet 1866, il est nommé colonel dans l'armée régulière, puis devient commandant du 5ème régiment d'infanterie des États-Unis en mars 1869. Le 30 juin 1868, il épouse Mary Hoyt Sherman, nièce de William Tecumseh Sherman. Miles a joué un rôle majeur dans presque toutes les campagnes de l'armée contre les tribus des grandes plaines.

Il commanda également pendant la guerre hispano-américaine et fut promu général de corps d'armée en 1900 en récompense de ses services.

Sur les autres projets Wikimedia :