Henry Wager Halleck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wager.
Henry Wager Halleck
Image illustrative de l'article Henry Wager Halleck

Naissance 16 janvier 1815
comte d'Oneida, État de New York
Décès 9 janvier 1872 (à 56 ans)
Louisville, État du Kentucky
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Allégeance États-Unis d'Amérique
Union
Arme Infantrie
Grade Union army maj gen rank insignia.jpg Major general
Conflits Guerre de Sécession

Henry Wager Halleck (16 janvier 18159 janvier 1872) était un officier de l'US Army, juriste et universitaire. Un expert réputé en sciences militaires, ce qui lui valut le surnom de « Old Brains ». Il participa activement à l'admission de la Californie en tant qu'État, il fut aussi un avocat brillant et un promoteur immobilier.

Henry Wager Haller est diplômé de l'académie militaire de West Point[note 1] Dès le début de la Guerre de Sécession, il est officier général de l'Armée de l'Union, commandant sur le théâtre de l'ouest. Puis il fut pendant deux ans, à compter du 23 juillet 1862[1], Commanding General of the United States Army. Il fut ensuite propulsé à l'échelon supérieur de Chef de l'état-major général lorsque le lieutenant-général Ulysses S. Grant, son ancien subordonné sur le front de l'ouest, fort de ses victoires sur le terrain le remplaça à ce poste en 1864 pour toute la durée de la guerre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ambrose, Stephen, Halleck: Lincoln's Chief of Staff, Louisiana State University Press, 1999, (ISBN 0-8071-2071-5).
  • Eicher, John H., and Eicher, David J., Civil War High Commands, Stanford University Press, 2001, (ISBN 0-8047-3641-3).
  • Fredriksen, John C., "Henry Wager Halleck", Encyclopedia of the American Civil War: A Political, Social, and Military History, Heidler, David S., and Heidler, Jeanne T., eds., W. W. Norton & Company, 2000, (ISBN 0-393-04758-X).
  • Gott, Kendall D., Where the South Lost the War: An Analysis of the Fort Henry—Fort Donelson Campaign, February 1862, Stackpole books, 2003, (ISBN 0-8117-0049-6).
  • Hattaway, Herman, and Jones, Archer, How the North Won: A Military History of the Civil War, University of Illinois Press, 1983, (ISBN 0-252-00918-5).
  • Marszalek, John F., Commander of All Lincoln's Armies: A Life of General Henry W. Halleck, Belknap Press of Harvard University Press, 2004, (ISBN 0-674-01493-6).
  • Nevin, David, and the Editors of Time-Life Books, The Road to Shiloh: Early Battles in the West, Time-Life Books, 1983, (ISBN 0-8094-4716-9).
  • Smith, Jean Edward, Grant, Simon and Shuster, 2001, (ISBN 0-684-84927-5).
  • Warner, Ezra J., Generals in Blue: Lives of the Union Commanders, Louisiana State University Press, 1964, (ISBN 0-8071-0822-7).
  • Woodworth, Steven E., Nothing but Victory: The Army of the Tennessee, 1861 – 1865, Alfred A. Knopf, 2005, (ISBN 0-375-41218-2).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il est de la même promotion que les futurs généraux Edward Richard Sprigg Canby, Joseph Abel Haskin, Henry Jackson Hunt, Eleazer Arthur Paine, James Brewerton Ricketts, Isaac Ingalls Stevens et Lewis Addison Armistead, Jeremy Francis Gilmer, Alexander Robert Lawton. Les sept premiers dans les rangs de l'armée de l'Union et les trois derniers dans ceux confédérés

Références[modifier | modifier le code]

  1. Eicher, John H., and Eicher, David J., Civil War High Commands, Stanford University Press, 2001, (ISBN 0-8047-3641-3), page 274