Fédération internationale de baseball

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

46° 30′ 55.21″ N 6° 36′ 33.53″ E / 46.5153361, 6.6093139 ()

Fédération internationale de baseball
Image illustrative de l'article Fédération internationale de baseball

Sigle IBAF
Sport(s) représenté(s) Baseball
Création 1938
Président Drapeau : Italie Riccardo Fraccari
Siège Drapeau : Suisse Lausanne
Nations membres 125
Site internet www.ibaf.org

La Fédération internationale de baseball (International Baseball Amateur Federation ou IBAF) est la fédération gérant le baseball au niveau mondial reconnue par le Comité international olympique. Son siège se trouve à Lausanne en Suisse.

L'IBAF est présidée par Riccardo Fraccari, un Italien, depuis décembre 2009. Son mandat fait suite à celui du Dr. Harvey W. Schiller, qui assurait l'intérim 2007-2009 depuis le décès d'Aldo Notari, ancien président de la Confédération européenne de baseball et de la fédération italienne de baseball et softball, qui présida la plus haute instance du baseball pendant 14 années.

La fédération internationale se consacre prioritairement au développement du baseball dans le monde et à l'accès de tous à la pratique de ce sport de batte.

Historique[modifier | modifier le code]

70 ans d'histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Baseball.

La popularité internationale du baseball commença à croître au début du XXe siècle, grâce aux matchs d'exhibition qui eurent lieu pendant les Jeux olympiques à Saint-Louis aux États-Unis en 1904, et ceux de Stockholm en Suède en 1912. Mais c'est vraiment dans les années 1930 qu'eut lieu le tournant du baseball moderne.

En effet, suite au match de démonstration de baseball qui se tint à Berlin pendant les Jeux olympiques d'été de 1936, auquel 125 000 personnes assistèrent, les grands dirigeants de l'époque comprirent vite l'enjeu international de la pratique et décidèrent d'organiser la première coupe du monde de baseball. Elle rassembla deux équipes à Londres en 1938. Suite à cette compétition, la Fédération Internationale de Baseball - IBF fut fondée[1] et Leslie Mann en fut le premier président.

La fédération a par la suite changé plusieurs fois de noms. En 1944, elle est renommée Fédération internationale de baseball amateur (FIBA). En 1973, une scission s'opère avec la création de la rivale Federación Mundial de Béisbol Amateur (FEMBA). Les deux fédérations fusionnent en 1976 et adoptent le nom d'International Baseball Association (AINBA). L'acronyme IBA est adopté en 1984.

À ce moment, le baseball n'a cessé de gagner en popularité et en pratiquants. Objet d'un tournoi de démonstration lors des Jeux olympiques d'été de 1984 à Los Angeles, le baseball fut le 3e sport le plus suivi par les spectateurs. C'est aux États-Unis que ce sport s'est développé jusqu'à devenir le "national past-time" et c'est en toute logique qu'il fut l'un des sports les plus populaires lors des jeux, même s'il n'était qu'en démonstration.

La consécration suit logiquement: le baseball est inscrit au programme officiel des Jeux olympiques d'été de 1992 à Barcelone en Espagne par le CIO. La 1re médaille d'or y est gagnée par Cuba. Dès 1993, le siège de l'IBA se déplace en Suisse à Lausanne, ce qui restera une des clés du succès olympique du baseball. Même si le baseball ne sera pas présent au programme des Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres ni de ceux de 2016 à Rio, il reste néanmoins sur la liste des sports olympiques. C'est d'ailleurs en ce sens que travaille l'IBAF et que fut créée la World Baseball Classic dont la 1re édition a eu lieu en 2006 dans plusieurs pays.

Suite à l'acronyme IBA adopté en 1984, la fédération fait un retour vers non nom et son sigle d'origine en 2000, l'IBAF.

Présidents[modifier | modifier le code]

Depuis 1938, l'IBAF a changé 5 fois de nom et a connu 16 dirigeants différents:

Organisation[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de la Fédération se situe au 24 Avenue de Mon Repos à Lausanne en Suisse.

Comité Exécutif[modifier | modifier le code]

Il est composé de 14 membres[2].

Comité Exécutif de la Fédération internationale de baseball
Fonction Nom Pays
Président Riccardo Fraccari Drapeau de l'Italie Italie
1er Vice-Président Kazuhiro Tawa Drapeau du Japon Japon
2nd Vice-Président Alonso Perez Gonzalez Drapeau du Mexique Mexique
3e Vice-Président Antonio Castro Drapeau de Cuba Cuba
Secrétaire Général Israel Rodan Drapeau de Porto Rico Porto Rico
Trésorier René Laforce Drapeau de la Belgique Belgique
1er Membre itinérant Paul Seiler Drapeau des États-Unis États-Unis
2nd Membre itinérant Tom Peng Drapeau : Taipei chinois Taipei chinois
3e Membre itinérant Luis Meloro Drapeau de l'Espagne Espagne
Vice-Président Continental: Afrique Ishola Williams Drapeau du Nigeria Nigeria
Vice-Président Continental : Amérique Eduardo De Bello Drapeau du Panama Panama
Vice-Président Continental : Asie Seung-Kyoo Kang Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Vice-Président Continental : Europe Martin Miller Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Vice-Président Continental : Océanie Ron Finlay Drapeau de l'Australie Australie

Membres[modifier | modifier le code]

112 nations sont membres de l'IBAF à travers cinq confédérations continentales:

Ces fédérations continentales sont le relai entre la Fédération internationale et les fédérations nationales. Elles régissent aussi l'organisation des compétitions continentales et gèrent la pratique du baseball sur leur continent.

Projets[modifier | modifier le code]

La nouvelle direction dynamique[3] (New Dynamic Direction) décline un plan en six objectifs, dont le principal est de faire du baseball à nouveau un sport olympique. Voici ces objectifs:

  • Faire du baseball un sport olympique
  • Augmenter la popularité et l'image de la pratique du baseball ainsi que le nombre et la qualité des joueurs, entraineurs et du personnel administratif
  • Améliorer l'accessibilité et la qualité des compétitions internationales
  • Diversifier et augmenter les moyens de financement de l'IBAF
  • Rendre la Fédération internationale plus transparente, démocratique et responsable vis-à-vis de ses organismes continentaux et de ses fédérations nationales
  • Développer un réseau de partenaires et de soutien avec le baseball professionnel, les sponsors ainsi que les autres organismes actifs sur la scène internationale du baseball

Principales compétitions[modifier | modifier le code]

Outre les Jeux Olympiques, les principales compétitions de baseball amateur sont la Classique mondiale de baseball et la Coupe du monde de baseball. En Europe, c'est le Championnat d'Europe de baseball qui est la compétition reconnue.

Dans le tableau qui suit, les compétitions sous l'égide de l'IBAF sont détaillées[4]. On peut noter que contrairement aux idées reçues, les États-Unis ne dominent pas le monde du baseball. La Corée du Sud, vainqueur des derniers JO de Pékin, le Japon, récent vainqueur de la Coupe du Monde et Cuba, pays le plus titré lors des compétitions internationales, complètent ce trio qui tient largement tête aux États-Unis.

Compétitions internationales de baseball sanctionnées par l'IBAF
Compétition Dernière édition Vainqueur
Classique mondiale 2009 - Drapeau du Japon Japon, Drapeau des États-Unis États-Unis, Drapeau du Mexique Mexique et Drapeau de Porto Rico Porto Rico Drapeau du Japon Japon
Coupe du monde masculine 2011 - Drapeau du Panama Panama Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Coupe du monde féminine 2010 - Drapeau du Venezuela Venezuela Drapeau du Japon Japon
Championnat du monde universitaire (U23) 2010 - Drapeau du Japon Japon Drapeau de Cuba Cuba
Championnat du monde (U18) 2010 - Drapeau du Canada Canada Drapeau : Taipei chinois Taipei chinois
Championnat du monde (U16) 2011 - Drapeau du Mexique Mexique Drapeau des États-Unis États-Unis
Baseball aux Jeux olympiques 2008 - Drapeau de la République populaire de Chine Chine Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Coupe intercontinentale 2010 - Drapeau : Taipei chinois Taipei chinois Drapeau de Cuba Cuba
Jeux africains 2003 - Drapeau du Nigeria Nigeria Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Championnat d'Afrique 2007 - Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Jeux asiatiques 2010 - Drapeau de la République populaire de Chine Chine Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Jeux d'Asie du Sud-Est 2007 - Drapeau de Thaïlande Thaïlande Drapeau de Thaïlande Thaïlande
Championnat d'Asie 2009 - Drapeau du Japon Japon Drapeau du Japon Japon
Série asiatique 2008 - Drapeau du Japon Japon Drapeau du Japon Saitama Seibu Lions
Jeux panaméricains 2011 - Drapeau du Mexique Mexique Drapeau du Canada Canada
Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes 2010 - Drapeau de Porto Rico Porto Rico Drapeau de la République dominicaine Rép. dominicaine
Championnat d'Europe 2010 - Drapeau de l'Allemagne Allemagne Drapeau de l'Italie Italie
Championnat d'Océanie 2007 - Drapeau de l'Australie Australie Drapeau de l'Australie Australie
Jeux du Pacifique sud 2011 - Drapeau de la Nouvelle-Calédonie Drapeau de la Nouvelle-Calédonie Nouvelle-Calédonie Drapeau des Îles Mariannes du Nord Îles Mariannes du Nord

Classement mondial[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Classement mondial de l'IBAF.

Le Classement mondial de l'IBAF est un système d'évaluation des équipes nationales de baseball dominé par Cuba pour les hommes[5] et par le Japon pour les femmes[6] début 2011.

Les équipes des nations membres de l'IBAF sont classées selon leurs résultats lors des compétitions internationales sanctionnées par la fédération internationale de baseball lors des quatre dernières années - pondérées d'un coefficient reflétant l'importance du type de tournoi disputé, les tournois internationaux majeurs comptant plus que les tournois continentaux et les tournois internationaux de moindre envergure.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) IBAF, « IBAF Media Guide »,‎ 2010 (consulté le 8 janvier 2011)
  2. (en) IBAF, « IBAF Executive Committee »,‎ 2010 (consulté le 8 janvier 2011)
  3. (en) IBAF, « IBAF New Dynamic Direction »,‎ 2010 (consulté le 8 janvier 2011)
  4. (en) IBAF, « IBAF Tournaments »,‎ 2011 (consulté le 8 janvier 2011)
  5. (en) IBAF, « World Rankings »,‎ décembre 2010 (consulté le 8 janvier 2011)
  6. (en) IBAF, « Womens World Rankings »,‎ septembre 2010 (consulté le 8 janvier 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]