Colonie de peuplement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Colonie (homonymie).

Une colonie de peuplement est une colonie vers laquelle un État envoie des personnes (hommes, femmes et enfants), afin d'établir une présence pérenne et autonome et d'y bâtir une société. Cette nouvelle société s'épanouit et se développe en particulier grâce à l'agriculture, à la chasse et au commerce. Elle s'oppose à la colonie-comptoir.

On parle de « colonie de peuplement » à propos des colonies israéliennes. La population occupante implante sa population civile, en violation de la quatrième convention de Genève[1],[2],[3],[4], dans un territoire occupé militairement.

Quelques exemples[modifier | modifier le code]

[Informations douteuses]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Conférence Internationale du Travail - La situation des travailleurs des territoires arabes occupés », Bureau International du Travail,‎ 2008 (ISBN 9789222195060), p. 19
  2. Assemblée parlementaire Documents de séance Session ordinaire 2002 (troisième partie), juin 2002, Volume VI, vol. VI, Conseil de l'Europe,‎ 24-28 juin 2002, 259 p. (ISBN 9789287150868, ISSN 0252-0656, lire en ligne), p. 218.
  3. « Résolution 7/18 - Les colonies de peuplement israéliennes dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, et le Golan syrien occupé », Conseil des droits de l’homme,‎ 27 mars 2008 (consulté le 18 avril 2011).
  4. « La question de Palestine - Colonies de peuplement israéliennes en territoire palestinien occupé », ONU (consulté le 18 avril 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]