Empire colonial norvégien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte de la fin du XVIe siècle représentant la Scandinavie, l'Islande et le Groenland, entre autres

L'empire colonial norvégien est le nom donné aux possessions norvégiennes au Moyen Âge, bien que la Norvège ait acquis de nouveaux territoires, notamment en Arctique et Antarctique, durant le XXe siècle.

Empire norvégien au Moyen Âge[modifier | modifier le code]

L'Empire norvégien fut créé grâce à la puissance de la flotte scandinave qu'il possédait et fut surtout un empire insulaire. Il perdit ses territoires en combat face aux Écossais, ou cédés au Danemark avec qui la Norvège fut unie en 1380 (Union de Kalmar).

Possessions américaines[modifier | modifier le code]

Possessions européennes[modifier | modifier le code]

Territoire norvégien au XXe siècle[modifier | modifier le code]

Possessions européennes[modifier | modifier le code]

Possessions antarctiques[modifier | modifier le code]