Claude Closky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Closky Manege Prix Duchamp opening artlibre jnl.jpg

Claude Closky est un artiste plasticien français, né à Paris en 1963.

Démarche[modifier | modifier le code]

À première vue, Claude Closky est un artiste qui fraye avec l’immatérialité. Il est à l’aise avec les supports électroniques, et certains objets qu’il fabrique ne se donnent pas à voir immédiatement – les livres par exemple. Par ailleurs le langage semble l’instrument d’appropriation le plus direct des matériaux qu’il utilise : images, textes, chiffres, et sons prélevés dans notre environnement. L’œuvre de Closky n’en est pas moins concernée par sa spécificité matérielle, son degré de visibilité, et la manière dont elle occupe l’espace[1].

S'appuyant souvent (mais pas toujours) sur une observation des médias et du monde de la communication, Closky s'empare sans complexes des codes de la publicité, de supports tels que l'affiche, le calicot, le magazine, des moyens de production et de diffusion du quotidien. Closky ne recourt pas, ce qui serait plus confortable, à l’ironie : il ne se dissocie pas de ce qu’il détourne. Ses autoportraits (ayant perdu la tête, en top-modèle comblée par son esquimau géant, en haricot, en détenteur satisfait d’objets d’un catalogue[2]…), ses interventions dans la presse telle L’Œil de Claude ou en shopping boy dans un magazine féminin, le montrent aliéné au monde qu’il décrit. Il ne feint pas l’ignorance et use d’une forme d’humour qui repose à la fois sur la proximité avec ce qu’il vise et la retenue du jugement personnel – un acquiescement au consensus suffit à faire vaciller son efficacité. Quant à la réserve de Closky, au prix d’un déficit assumé, elle représente une méthode d’imprégnation formidable. Que cette attitude soit naturelle ou le fruit d’un effort constant, elle lui permet d’opérer un gros plan sur les choses : une vision qui sème le doute.

Une de ses autres caractéristiques est le goût de l'accumulation et des classements rationalisés jusqu'à l'absurde : « les 1000 premiers nombres classés par ordre alphabétique », par exemple, ou encore « Tableaux comparatifs », publié par Point d'Ironie, qui reprend les tableaux comparatifs de la Fnac pour leur seule valeur plastique. Closky simplifie la grammaire des choses qui nous environnent et les fait apparaître comme les mots d’une langue invisible et muette. En lui ajoutant ce supplément d’évidence, une traduction quasi autiste, il altère les automatismes de nos systèmes de représentation.

Son scepticisme envers la production d'objet, l'occupation de l'espace, les effets spectaculaires, le conduit à travailler sur et avec internet à partir de 1997. Après un premier projet en ligne sur le site de la Dia Art Foundation (New York)[3], tous les suivants seront réalisés en collaboration avec Jean-Noël Lafargue.

En 2000, le Mudam (Musée d'art moderne grand-duc Jean, au Luxembourg) lui confie la conception et la direction de son site Internet ainsi que la responsabilité éditoriale d'une revue en ligne, Mudam, qui donnera son nom actuel au musée, et d'une galerie d'œuvres en ligne spécialement commanditées pour le site à des artistes aussi variés que Peter Kogler, Paul Devautour ou David Shrigley. Ces sites seront inaugurés lors de la 49e Biennale de Venise, dans le pavillon Luxembourgeois, en 2001. Lorsque le bâtiment construit par Ieoh Ming Pei musée a pu être ouvert au public, en 2006, ces sites web expérimentaux, qui permettaient au musée d'exister sans murs, ont été remplacés par un site plus "corporate".

En 2004, le Magasin, centre d'art contemporain de Grenoble[4] demande à Claude Closky de repenser son site internet.Plutôt que de le borner à un usage informatif et d'archivage, il le transforme en espace d'exposition lui-même. Il invite différents artistes à réaliser une œuvre affichée en page d’accueil du site Internet du CNAC, à raison d'une création par semaine pendant un peu plus d'une année. Seront présentés notamment John Armleder, Monica Bonvicini, Young-Hae Chang Heavy Industries, Eric Duyckaerts, Sylvie Fleury, Thomas Hirschhorn, Pierre Huyghe, Koo Jeong-A, Ken Lum, Miltos Manetas, Mathieu Mercier, Aleksandra Mir, Jonathan Monk, Gianni Motti, Jean-Luc Moulène, Antoni Muntadas, Maurizio Nannucci, Olaf Nicolai, Julian Opie, Gerwald Rockenschaub, Rafael Rozendaal.

Depuis 2005, il enseigne au poste de professeur à l'École nationale supérieure des beaux-arts (Paris).

En 2005, son œuvre Plus beau, commandée par le ministère de la Culture dans le cadre de la loi dite du 1 %, est inaugurée dans les nouveaux locaux de l'institution. En octobre 2005, il est lauréat du prix Marcel Duchamp. Le centre Pompidou lui permet alors de réaliser une installation, Manèges, qui consiste en seize écrans accrochés sur les murs d'une grande pièce, chaque écran montrant à tour de rôle une « action » de quelques secondes[5].

Il est commissaire en 2012 de l'exposition pour célébrer les 10 ans du Pavillon, Laboratoire de création du Palais de Tokyo (Paris), qui investira 74 espaces différents[6], autant que d'artistes participants: Ziad Antar, Davide Bertocchi, Alex Cecchetti, Isabelle Cornaro, Andreas Fogarasi, Adriana Lara, Seulgi Lee, Benoît Maire, Jorge Satorre, Denis Savary, Jiří Skála, Koki Tanaka, Apichatpong Weerasethakul & Chaisiri Jiwarangsan, etc.

Expositions[modifier | modifier le code]

Sélection d'expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • Jackpot, Esbama, Montpellier, 2013[7]
  • Sept et pas sept, JAP, Bruxelles, 2013[8]
  • Diplopie, galerie Laurent Godin, Paris, 2013[9]
  • Dönüp Durmak, Şekerbank Açıkekran Yeni Medya Sanatları Galerisi, Istanbul, 2013 [10]
  • Barking and Meoing, AC Institute, New York, 2012[11]
  • Animations, Le Quartier, Quimper, 2012[12]
  • Inside a Triangle, MFC-Michèle Didier, Paris, 2011[13]
  • ZNASDNAR, Mitterrand+Sanz, Zürich, 2011[14]
  • Rarori, galerie Mehdi Chouakri, Berlin, 2010[15]
  • Laloli, galerie Laurent Godin, Paris, 2010[16]
  • Yazı mı Tura mı, Akbank Art Center, Istanbul, 2010[17]
  • Town and Country, Mitterrand+Sanz, Zurich, 2009[18]
  • Illumination, Le Creux de l'enfer, Thiers, 2009[19]
  • 8002-9891, Mac/Val, Vitry-sur-Seine, 2008
  • Music Video, 韩之演当代空间 (Han Ji Yun Contemporary Space), Beijing, 2008
  • Yes, Galleria Enrico Fornello, Prato, 2008
  • Love and Fear, Concert Hall, Threshold Artspace, Perth, 2007
  • Do not cross, galerie Mehdi Chouakri, Berlin, 2007[20]
  • Climb at your own risk, Museo Madre, Napoli, 2007[21]
  • Nouvelles peintures, galerie Laurent Godin, Paris, 2007
  • Journal, Banff Centre, Banff, 2006
  • Manège, Centre Pompidou, espace 315, Paris, 2006
  • Roue de la fortune, galerie Edward Mitterrand, Genève, 2005
  • Journal, GEM, Museum of Contemporary Art, La Haye, 2005
  • You want you have, galerie Mehdi Chouakri, Berlin, 2004
  • U, Fondation Miró, Barcelone, 2004
  • Galerie Roger Pailhas, Marseille, 2004
  • New paintings, galerie Nicola - Fornello, Turin, 2003
  • Television, Location 1, New York, 2003
  • La salle de bain, Lyon, 2003
  • Domaine de Kerguéhennec, 2003
  • World News, galerie Jennifer Flay, Paris, 2002
  • Les Dîneurs, Le Parvis - Pau, 2002
  • Dundee, Contemporary Art, Dundee, 2001
  • Galerie Edward Mitterrand, Genève, 2001
  • Hello and Welcome, Base, Florence, 2001
  • Objets fétiches, Vitrine de l’Union Centrale des Arts Décoratifs, Paris, 2000
  • Yiyi, galerie Jennifer Flay, Paris, 2000
  • Ski, Mala Galleria, Moderna Galerija, Ljubljana, Slovénie, 2000
  • Tatouages, Cneai, 1999

Sélection d'expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • 谜途 时间·空间·织毯 [Tapis et tapisseries d'artistes], Power Station of Art, Shanghai, 2014. Commissaires d'exposition: Anne Dressen, Gong Yan [22]
  • Colección Abierta 01, Museo Jumex, México, 2014 [23]
  • Vues d'en haut, Centre Pompidou Metz, 2013. Commissaire d'exposition Dr. Angela Lampe[24].
  • Intense Proximity, Palais de Tokyo, Paris, 2012. Commissaires d'exposition: Okwui Enwezor, Mélanie Bouteloup, Abdellah Karroum, Emilie Renard, Claire Staebler[25].
  • Women at Work, Coachangdi Photospring Festival, Pékin, 2012[26]
  • Print/Out, MoMA (Museum of Modern Art), New York, 2012[27]
  • You have been there - departures, bifurcations, Gallery Marian Goodman, New York, 2011. Commissaire d'exposition Marie Muracciole[28].
  • Foreclosed. Between Crisis and Possibility, The Kitchen, New York, 2011[29]
  • Replay, Mudam, Luxembourg, 2011[30]
  • French Window: looking at the contemporary art through the Marcel Duchamp prize, musée d'art Mori, Tokyo, 2011[31]
  • Noches eléctricas, LABoral Centro de Arte y Creación Industrial, Gijon, Asturias, 2011[32]
  • 21st Century: Art in the First Decade, Queensland Art Gallery - Gallery of Modern Art, Brisbane, 2010[33]
  • Les Nuits Electriques, Multimedia Complex of Actual arts (MCAA), Moscow, 2010[34]
  • Second Degré, Mudam, Luxembourg, 2010[35]
  • Covering the wall. Contemporary wallpapers, Mudac, Lausanne, 2010[36]
  • Let's Dance, Musée d'art contemporain du Val-de-Marne (Mac/Val), Vitry-sur-Seine, 2010[37]
  • ¡Sin techo está pelón!, University of Guanajuato Gallery, Guanajuato, 2010[38]
  • Liberty B, Open Space, Baltimore, 2010[39]
  • Happy is a place, S.A. de C.V., Mexico City, 2010[40]
  • A Map Bigger Than It's Surface, Gallery Rotor I, Gothenburg, 2010[41]
  • A to B, MKG127, Toronto, 2010[42]
  • (İstanbul) Transit-Topos, Akbank Sanat, Istanbul, 2010[43]
  • Chefs d'œuvre?, Centre Pompidou-Metz, Metz, 2010[44]
  • Michael Jackson Doesn't Quit: Part 3, The Future Gallery, Berlin, 2010[45]
  • Selecties & Collecties, Johan Deumens Gallery, Haarlem, 2010[46]
  • Quantified Aesthetics, Minnesota Center for Book Arts (MCBA), Minneapolis, 2010[47]
  • One Shot! , B.P.S.22 space for contemporary creation, Charleroi, 2010[48]
  • Everyday(s), Casino Luxembourg, Luxembourg, 2010[49]
  • Le Prix Marcel Duchamp, Galerie Mehdi Chouakri, Berlin, 2010[50]
  • Pourquoi attendre !, Centre d'art contemporain, Genève, 2009[51]
  • Mille e tre, Musée du Louvre, Paris, 2009[52]
  • Nuit Blanche, Gymnase Jean Jaurès, Paris, 2009[53]
  • Sweep me off my feet, Musée national des beaux-arts du Québec (MNBA), Québec, 2009[54]
  • Scritture Silenziose, Palazzo Dugnani, Milan, 2009[55]
  • Multiplo_6 “Uno, nessuno, centomila”, N.O. Gallery, Milano, 2009[56]
  • The Real Thing, MU, Eindhoven, 2009[57]
  • Outsourced Critics 2006-2009, AC [Institute Direct Chapel], New York, 2009[58]
  • N'importe quoi, Musée d'arc Contemporain (MAC), Lyon, 2009[59]
  • Replaying Pictures, Musée des beaux-arts, Le Locle, 2009[60]
  • Art, Price and Value, Centro di Cultura Contemporanea a Palazzo Strozzi (CCCS), Firenze, 2008[61]

Sélection bibliographique[modifier | modifier le code]

Monographies[modifier | modifier le code]

  • And - Éditions Laurent Godin, Paris, 2013
  • Claude Closky, Yazı mı Tura mı - Ali Akay - Éditions Akbank Art Center, Istanbul, 2010
  • Claude Closky, 8002-9891 - Essai : Michel Gauthier, design graphique : Jérôme Saint-Loubert Bié, direction de la publication : Julie David, éditions Mac/Val, Vitry, 2008 ISBN 978-2-91632-437-1
  • Climb at your own risk - Eduardo Cicelyn, Katy Siegel & Paul Mattick, interview de Marie Muracciole - Electa, 2007 ISBN 978-8-83705-154-9
  • Claude Closky - Jean-Pierre Bordaz, Marie Muracciole, François Piron, Katty Siegel & Paul Mattick - Édition Centre Georges Pompidou, 2006 ISBN 978-2-84426-301-8
  • Hello and Welcome - Carole Boulbès, Lynne Cooke, Alexandra Midal, Frédéric Paul, François Piron, David Platzker, Eric Troncy - coédition domaine Kergéhénec/Le Parvis, 2004 ISBN 978-2-90657-403-8
  • Claude Closky - Frédéric Paul - Hazan, 1999 ISBN 978-2-85025-680-6
  • Claude Closky - Magazines - Olivier Zahm - Purple Books, 1998 ISBN 978-2-91268-409-7
  • Claude Closky - Le Parvis - Pascaline Cuvellier - édition Le Parvis, 1996 ISBN 978-2-905130-13-6

Publications de l'artiste[modifier | modifier le code]

Plus d'une cinquantaine, dont :

  • Les Miens suivi de Biennales [My People followed by Biennials], Al Dante[62], Marseille, 2009
  • Repartir à zéro [starting from scratch] | (U)L.S no 4, éd. (un)limited store[63], Marseille, 2009
  • Sex, éd Electa, Rome, 2007
  • A meeting at home, éd NEROC'VGM, Amsterdam, 2005
  • Les Euros, éd. M19, Paris, 2003
  • Mon père, éd. M19, Paris, 2002
  • Colorie comme tu veux, dessine et écrit ce que tu veux, Seuil Jeunesse, Paris, 2001
  • Beautiful faces, trans-photographic press, Paris, 2001
  • Coloriage, onestar press[64], Paris, 2001
  • Vacances à Arcachon, éd galerie Jeniffer Flay, Paris, 2000
  • Calendar 2000, éd. Musée du sourire, Alexia Guggémos, 2000
  • 27 X 20 , éd. Flux, Le Havre, 2000
  • Ski , éd. Moderna galerija Ljubljana, 2000
  • Le 11 août 1999, éd. L'esprit frappeur et Purple books, Paris, 1999
  • Mon catalogue , éd. FRAC Limousin, Limoges, 1999
  • Osez, publié en 1 000 ex. par la galerie Jennifer Flay, 1994
  • De A à Z, publié en 500 ex. par la galerie Jennifer Flay, 1992
  • Les 1000 premiers nombres classés par ordre alphabétique, publié par l'artiste en 200 ex. , 1989[65]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Texte de présentation de sa rétrospective ‘8002-9891’ au Mac/Val en 2008 de Frank Lamy, commissaire de l'exposition
  2. Critique de Kenneth Goldsmith de ‘Mon Catalogue’, publiée par le FRAC Limousin (Limoges)
  3. Texte de Lynne Cooke sur la première œuvre en ligne de Claude Closky à la Dia Art Foundation (New York, 1997)
  4. [1] Site du Magasin.
  5. Présentation de l'exposition « Manèges » sur le site de Claude Closky.
  6. Site Internet de l'exposition ‘This & There’ pour le Pavillon, Laboratoire de création du Palais de Tokyo
  7. vidéo de la proposition pour 3 baies vitrées sur rue
  8. site internet JAP
  9. Annonce de Laurent Boudier pour Télérama
  10. Communiqué de presse sur haberler.com
  11. Site Internet du AC Institute
  12. Communiqué de presse
  13. Ouverture de la galerie MFC-Michèle Didier à Paris.
  14. Communiqué de presse et visuels
  15. Communiqué de presse et visuels
  16. Présentation de l'exposition ‘Laloli’ de Claude Closky (Slash/Paris, 2010)
  17. article de Deniz Güvensoy paru dans Artist Actual, Istanbul, mars 2010, une, p. 22-25.
  18. Communiqué de presse et visuels
  19. ‘Illumination’, Le Creux de l’Enfer, Thiers. Oct. 2008 - Jan. 2009, texte de présentation de Frédéric Bouglé et vidéo de l'exposition
  20. Communiqué de presse et visuels
  21. Texte sur l'exposition de Marie Muracciole
  22. Site internet de l'exposition
  23. Site internet de l'exposition
  24. information sur le site internet du Centre Pompidou-Metz
  25. Texte sur sa participation d'Emilie Renard
  26. site internet de l'exposition
  27. site internet de l'exposition
  28. Communiqué de presse
  29. Communiqué de presse et visuels
  30. Communiqué de presse et visuels
  31. Communiqué de presse et visuels
  32. Communiqué de presse et visuels
  33. Communiqué de presse et visuels
  34. Communiqué de presse et visuels
  35. Communiqué de presse et visuels
  36. Communiqué de presse et visuels
  37. Communiqué de presse et visuels
  38. Communiqué de presse et visuels
  39. Communiqué de presse et visuels
  40. Communiqué de presse et visuels
  41. Communiqué de presse et visuels
  42. Communiqué de presse et visuels
  43. Communiqué de presse et visuels
  44. ‘Bonnes réponses’, performance au Centre Pompidou-Metz de Closky présentée en relation à l'installation sonore ‘1234’ créée pour l'exposition d'ouverture du musée
  45. Communiqué de presse et visuels
  46. Communiqué de presse et visuels
  47. Communiqué de presse et visuels
  48. Communiqué de presse et visuels
  49. Communiqué de presse et visuels
  50. Communiqué de presse et visuels
  51. Communiqué de presse et visuels
  52. Communiqué de presse et visuels
  53. Communiqué de presse et visuels
  54. Communiqué de presse et visuels
  55. Communiqué de presse et visuels
  56. Communiqué de presse et visuels
  57. Communiqué de presse et visuels
  58. Communiqué de presse et visuels
  59. Communiqué de presse et visuels
  60. Communiqué de presse et visuels
  61. Communiqué de presse et visuels
  62. Site de Al Dante.
  63. Site de (un)limited store.
  64. pdf téléchargeable sur le site de onestar press.
  65. Pdf téléchargeable sur le site internet UbuWeb