Plasticien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un plasticien (ou artiste plasticien) est un artiste ou créateur ayant pour média d'expression artistique des techniques ou des supports matériels variés, dits « plastiques ». Ce terme, apparu au XXe siècle, est lié à la pratique des arts plastiques, il englobe tous les artistes de l'art contemporain (par opposition aux anciens Beaux-Arts).

D'autre part des pratiques mettant en cause les notions de pérennité d'« œuvre » et d'« artiste » ont modifié la perception du fait artistique. L'émergence, notamment, des pratiques dites « conceptuelles », ou la création d'œuvres éphémères, y participent largement.

Les techniques et moyens matériels utilisés[modifier | modifier le code]

  • Les moyens basiques : assemblage, dé-assemblage, usure forcée, liants, diluants, dissolvant, acides, outils simple divers ;
  • Les moyens archaïques : l'empreinte (corps humain, animal, plante, minéral, objet... ; le grattage idem ; le piquage pointe, percuteur ; le dépôt tous matériaux possibles ; les différents modes d'assemblage : compression, lien, collage, etc. ;
  • Les moyens et techniques anciens : le pigment naturel, la sculpture et le modelage, le ferronage ;
  • Les moyens et techniques dit « classiques » sont nommés : le dessin, la peinture, la sculpture, le modelage, la gravure ;
  • Les moyens modernes : la photographie, le cinéma, le collage d'images, le ready-made, les divers moyens d'impression et médias ;
  • Les moyens contemporains étant : les installations, le body-art ; les différents types d'espace : naturels, agricoles, urbains, architecturaux ; le concept ; les nouveaux média visuels ; l'informatique ; la vidéo, l'holographie etc.

Les moyens plastiques matériels eux-mêmes s'accumulent et sont tous réutilisables.

Le propre de nombre d'artistes plasticiens d'aujourd'hui est d'expérimenter, de sortir des sentiers battus et souvent de prendre le contre-pied de ce qui leur a précédé. Vu l'immense variété des pratiques plastiques, il est très difficile de catégoriser en général ces moyens tant ceux-ci peuvent passer d'une catégorie à l'autre, en fonction de la liberté créatrice de chaque artiste. Même et peut-être encore plus dans les « méta-catégories » : corps, geste, marqueur, support, espace, média, public.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Florence de Mèredieu, Histoire matérielle et immatérielle de l’art moderne et contemporain, Paris, Larousse, nouv. éd. 2004 (In extenso) (ISBN 2-0350-5451-6)

Article connexe[modifier | modifier le code]