Tony Shafrazi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tony Shafrazi est un galériste américain d'origine iranienne.

En 1974, il se fait connaître par un coup d'éclat. Afin de protester contre le Massacre de Mỹ Lai, il peint à la bombe les mots « Kill Lies All » sur le célèbre Guernica de Pablo Picasso, alors conservé au MoMA de New York (depuis 1939). Le tableau était protégé par un verni et la peinture a pu être ôtée sans dommages.

Par la suite, Shafrazi est devenu un marchand d'art respecté. Sa galerie à SoHo a accompagné les débuts d'artistes associés au graffiti tels que Keith Haring (dont il organise la première exposition en 1982) et Kenny Scharf. Il a aussi exposé Hervé et Richard Di Rosa, en 1984, et les Frères Ripoulin, un collectif d'artistes français, en 1985.Dans les années 90 la galerie située Wooster street organise des expositions d' artistes americains Donald Baechler, Jean Michel Basquiat, Brian Clarke, du français Jean-Charles Blais, et aussi des photographies de Dennis Hopper.

Sa galerie a par la suite déménagé à Chelsea.Il est également le représentant du "Francis Bacon Estate" aux Etats Unis.

Liens externes[modifier | modifier le code]