Académie des beaux-arts de Kinshasa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

4° 19′ 15″ S 15° 17′ 36″ E / -4.320861, 15.293196

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Académie des beaux-arts.

L’Académie des beaux-arts de Kinshasa, est un institut d'enseignement des arts visuels et des arts appliqués. Elle a été sollicitée à plusieurs reprises pour la réalisation de monuments par le président Mobutu Sese Seko. L'ABA enseigne la céramique, la décoration intérieure, le métal battu, la peinture et la sculpture comme humanités artistiques au niveau secondaire et au niveau de l'enseignement supérieur, elle enseigne les arts graphiques (architecture d’intérieur et la communication visuelle) et les arts plastiques (céramique, le métal battu, la peinture et la sculpture).

En 1943, celle-ci est fondée en tant qu'École Saint-Luc à Gombe Matadi dans la province du Bas-Congo par le missionnaire belge Marc Wallenda. En 1949, l'école est transférée à Léopoldville (Kinshasa) et est renommée Académie des Beaux-Arts en 1957. La réforme de l’Enseignement Supérieur et Universitaire au Zaïre, l’ordonnance loi n°01-170 du 7 octobre 1981, intègre l’Académie des beaux-arts dans l'ensemble des instituts supérieurs techniques nationaux.

Elle est située dans la commune de la Gombe et est à cheval entre l'avenue de la libération, l'avenue de la science, l'avenue de la rivière. Elle héberge dans sa clôture le musée National de Kinshasa et l'Institut supérieur d'architecture et Urbanisme.

Anciens élèves notables[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]