Frères Ripoulin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Faucheur, peignant, Paris, 1985.

Les Frères Ripoulin est un collectif d'artistes parisien (1984-1988) souvent associé au mouvement de la Figuration Libre ou au graffiti.

Membres[modifier | modifier le code]


Historique[modifier | modifier le code]

Élèves ou anciens élèves de l'École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris ou de l'École de la rue Madame, les Ripoulin ont choisi leur nom en référence aux célèbres bonshommes « Ripolin » mais aussi au mot de verlan « ripou » (= pourri). Bien qu'on les associe souvent au graffiti puisqu'ils intervenaient dans les rues (Paris, New York, notamment), les Ripoulin ne peignaient pas sur les murs mais sur des affiches qu'ils allaient ensuite coller sur ceux-ci. Actifs en groupe durant quatre années (1984-1988), ce dernier s'est dissous progressivement en différentes collaborations individuelles. Durant ces années ils ont organisé plusieurs actions, notamment l'invasion du Métro Dupleix en 1984 le jour suivant la "Journée de la musique", ainsi qu'une exposition Mach 2000 dans l'atelier qu'Agnès b. leur avait prêté au 240 de la rue du Faubourg-Saint-Antoine. Très actifs, divers et brouillons, ils ont agi bien plus comme un groupe de rock'n'roll que comme des artistes-peintres conventionnels. Rétifs aux cadres, désorganisés, les membres du groupe prenaient une posture distante et critique vis-à-vis du monde de l'art.

Les Ripoulin ont notamment exposé à la Tony Shafrazi Gallery (New York), à la galerie du jour[3] Agnès b. (Paris) et à la Biennale de Paris.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Jusque là tout va bien !, éditions Critères, 2004 (livre consacré à Jean Faucheur)
  • Le Livre du graffiti, éditions Alternatives 1985

Presse[modifier | modifier le code]

  • VAUTIER Ben, in Libération, 29 septembre 1981
  • LAMARCHE-VADEL Bernard, « Finir en beauté », in Artistes, Paris, n° 7, octobre novembre 1981, pp. 44-61
  • MAZARS Pierre, in Le Figaro, 9 décembre 1981
  • BREERETTE Geneviève, in Le Monde, 12 décembre 1981
  • HAHN Otto, in L’Express, 17 décembre 1981
  • TASSET Jean-Marie, in Le Figaro, 21 avril 1982
  • THIBAUDAT Jean-Pierre, in Libération, 8 février 1983
  • CORNAND Brigitte, « 4 jeunes français », in Beaux-Arts Magazine, Paris, n° 1, avril 1983
  • DURET-ROBERT François, « Figuration libre, chic, et autre… ça marche ! », in Connaissance des Arts, Paris, n°374, avril 1983
  • KORZILIUS Jean-Loup, « Images flash ou une peinture qui s’affiche », in L’écrit - Voir Revue d’Histoire des arts, Paris, Collectif pour l’Histoire de l’art publications de la Sorbonne, n° 5, 1984-1985, pp. 23-34
  • « L’art dare dare », in Actuel, 1984, p.19 (cf annexes p.33)
  • « Les Ripoulins. Ils s’emmêlent les pinceaux », vers 1984 (cf annexes p. 34)
  • RIOUX Olivier, « Attentat à la bombe… de peinture », vers 1984 (cf annexes p. 34)
  • RENARD Delphine, in Art Press International, Paris, n°89, février 1985
  • PRADEL Jean-Louis, « L’art dans le rue… », in L’Évènement du Jeudi daté du 17 mai 1985 (cf annexes p.35)
  • « Les Frères Ripoulin ouvrent leurs portes », in Le Quotidien de Paris daté du 7 novembre 1985 (cf annexes p.35)
  • Libération daté du 17 mai 1985 (cf annexes p.36)
  • FERRIER Jean-Louis, « Les Ripoulin amusent la galerie », in Le Point daté du 24 août 1987 (cf annexes p.37)
  • MALLERIN Daniel, PLACID, « Ripoulin number one », in L’Écho des Savanes n° 53, été 1987, pp. 87-91 et p. 110 (cf annexes p38-43)

Vidéos[modifier | modifier le code]

  • Les Frères Ripoulin au détail (Vidéo memory réalisée par Réné Licata, 1984, 60 min. environ, jamais diffusé)
  • Allegoria (émission réalisée par Jean Vilain, 1985, 4 min. ; diffusé le 26 mars 1985 sur FR3)
  • Les Frères Ripoulin (reportage réalisé par John Paul Lepers, 1985, 3 min. ; diffusé le 16 mai 1985 sur TF1)
  • Les Médias Peintres (émission réalisée par Jean Vilain, 1985, 5 min. ; diffusé en mai 1985 sur FR3)
  • Art et fête 85 (émission réalisée par Jean Vilain, 1985, 5 min. ; diffusé sur FR3)
  • Ripoulin 89 (vidéo réalisée par Jonathan ‘JB’ Barnett, 1989, 7 min. 27 s ; jamais diffusé)
  • Posthume trois pièces (DVD du groupe Lucrate Milk réalisé par Jérôme Lefdup, 2006, édité par Folklore de la Zone Mondiale)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir le site ox.com.fr.
  2. [1]
  3. Site de la galerie.

Liens[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]