Chapman Stick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stick.
Un Chapman Stick 10 cordes
Chapman Stick, Bruder Frank de Band Saltatio Mortis

Le stick ou Chapman stick est un instrument de musique amplifié inventé par Emmett Chapman en 1969 et commercialisé à partir de 1974. Il est dérivé de la guitare, et comporte huit, dix ou douze cordes séparées en une partie mélodique et une partie basse. Sa singularité est que ces cordes sont frappées avec les doigts selon la technique du tapping à deux mains ou touch-style. Il permet un jeu nettement plus polyphonique qu'un instrument à corde plus classique, ce qui le rapproche des instruments à clavier. Les cordes de la partie basse et de la partie mélodique sont d'ailleurs amplifiables séparément.

Il peut être utilisé dans n'importe quel style : rock, funk, classique, jazz, blues, salsa, celtique, punk

Fabriqué dans différents bois ou en graphite, il se décline en plusieurs versions qui se distinguent par le nombre de cordes et la répartition des cordes entre mélodie et basse. Plusieurs accordages sont possibles, mais les plus populaires montrent une dissymétrie dans les intervalles entre les cordes mélodiques et les cordes basses, avec une opposition quarte et quinte. D'autres accordages autorisent des motifs de doigtés similaires sur les deux manches ainsi que des transpositions plus aisées.

Le son de cet instrument est chaud et puissant, et sert en général à grossir les basses des accords. La technique utilisée s'apparente un peu au piano dans le sens où la main gauche joue généralement les basses — avec éventuellement les accords — pendant que la main droite joue les mélodies ou les accords.

On peut entendre du Stick sur de nombreux enregistrements, en particulier dans les parties de basse. Parmi les groupes ou les artistes ayant utilisé le Stick, on citera en particulier Alphonso Johnson sur ses disques solo (Moolight Shadows 1976), Tony Levin sur les disques de Peter Gabriel, King Crimson, Liquid Tension Experiment, Nick Beggs, ou sous son propre nom. En France, nous citerons le groupe Tarace Boulba, Bernard Paganotti sur ses disques solo, Youenn Landreau en solo ou avec son groupe Costik, Guy Mauffait et Pascal Gutman. Parmi les autres groupes ayant utilisé le Stick, on trouvera Kittyhawk, Anderson Bruford Wakeman Howe (à nouveau Tony Levin), le Dave Matthews Band, Dream Theater, Weather Report avec Alphonso Johnson. Un des enregistrements où le son du Stick est particulièrement mis en avant est l'album Discipline de King Crimson où il fait notamment l'intro de la chanson Elephant Talk.

Liens externes[modifier | modifier le code]